Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Arroser correctement les plants de cannabis

Nos petites plantes en peuvent survivre sans eau, mais quand, comment et combien leur en donner n'est pas toujours évident. Nous allons nous efforcer d'apporter la solution à ces question d'arrosages avec quelques informations de base. Lisez plus sur notre blog.

Informations basiques sur l'eau

La première règle concernant l'eau pour nos plantes est de garder le pH entre 5,8 et 6.

Régulation du pH:

  • En acidifiant le sol
  • En utilisant l'eau de pluie

En suspendant un sachet de thé vert dans un arrosoir rempli d'eau du robinet et en le laissant infuser pendant quelques heures. Bien que nous ne sachions pas si le goût final est influencé par cette méthode, elle marche pour le pH.

Vous devez vous rappeler que l'eau du robinet contient du chlore qui doit être évaporé ou dissipé avant utilisation.

Si vous utilisez l'eau du robinet pour arroser vos plantes, il est recommandé de la laisser reposer pendant au moins 24 heures. Vous pourrez observer la formation de petites bulles à l'intérieur du récipient - c'est le chlore. Tapotez le bord du récipient et le chlore peut se libérer de la surface de l'eau. Effectuer ce repos préalable permet aussi à l'eau d'être à une température plus agréable pour les plantes.

Pour résumer : la température d'une pièce en intérieur (21 degrés) est la meilleure température pour l'eau d'alimentation.

Ne donnez de l'eau aux plantes qu'au moins une à deux heures après qu'elles ont commencé à recevoir de la lumière. Grâce à l'évaporation qui aura alors commencé, la plante sera capable d'utiliser l'eau. Ceci permet aussi d'éviter le pourrissement des racines.

Cultivateur débutant? Regarder le Propagator Pro et Smart Start.

Arrosage des semis

Lors du semis, vous devez toujours semer dans un terreau HUMIDE. Ceci est également valable pour des graines pré-germées.

Arrosez le sol au moins deux heures avant le début du semis, pour assurer une température adéquate et une distribution de l'eau dans le sol optimale.

Tant que les graines n'ont pas germé, utilisez du film plastique de cuisine percé de quelques trous pour prévenir l'assèchement et arrosez légèrement avec un vaporisateur (quelques fois par pot à intervalles de quelques minutes, pour permettre à l'eau de pénétrer). Ou alors, donnez aux germes une petite quantité d'eau quand ils émergent du sol, après quoi vous pouvez les arroser suivant les besoins.

Attention : la quantité nécessaire vous paraîtra ridiculement faible les premières fois, observez attentivement et vous le ferez d'instinct les fois suivantes !

Arrosage des clones

Appliquez le même traitement au sol que pour les graines germées, en vous assurant de son humidité. Pour éviter que l'humidité parte dans l'air, gardez celui-ci humide. Assurez-vous que les clones n'aient pas trop de feuillage, de peur que les racines ne puissent se former ou que l'évaporation soit trop importante.

Culture en extérieur dans la terre

Les plants en terre ont moins besoin d'eau supplémentaire que les plants en intérieur ou en pots.

Quand la plante a eu le temps de faire ses racines, elle n'aura besoin d'eau en plus qu'au pus chaud de l'été (ou si elle est spécialement grande).

Surveillez votre plante, si les feuilles s'affaissent et se recroquevillent c'est le signe qu'elle a besoin de plus d'eau. Quand la plante n'a pas assez d'eau elle ne peut pas se protéger du soleil et ses feuilles sèchent, rendant plus difficile l'hydratation de celles-ci avec des conséquences désastreuses.

Culture en pot ou en bac?

Ne mettez pas vos plantes dans un pot en pierre ou en argile, le pot absorbe l'eau et sous les rayons du soleil ses bords chauffent et assèchent son contenu.

Faites suffisamment de trous dans la base de votre pot/bac/seau afin d'assurer l'évacuation de l'eau excédentaire. Un arrosage excessif peut être aussi dommageable qu'une sécheresse (c'est un problème cependant plus facile à résoudre).

Vous reconnaîtrez un arrosage excessif quand les feuilles (jaunes) tombent, ont un aspect "épais" et s'affaissent.

Ne posez pas le pot directement sur le sol car ceci augmente les chances d'une mauvaise évacuation de l'eau. Certains cultivateurs utilisent des croisillons de plastique pour soulever les pots du sol, le bois est à éviter en raison du risque de pourriture.

En pt ou en bac, une plante nécessite un arrosage plus fréquent. Vous pouvez développer un instinct pour déterminer le moment idéal pour arroser en soulevant régulièrement le pot et en mémorisant son poids avec de l'eau et à sec.

Vous pouvez aussi plonger votre doigt dans le sol et sentir si il est suffisamment humide. Les premiers centimètres peuvent être secs tant que le sol en dessous est suffisamment humide.

Un tensiomètre est le meilleur moyen de mesurer les niveaux d'eau, mais c'est un appareil qui a un prix.

Laisser vos plantes à sec de temps à temps a une action bénéfique sur le développement des racines et favoriser l'assimilation par les racines, mais la limite entre un peu sec et trop sec est fine, faites donc attention.

C'est souvent que la couche supérieure du sol a des difficultés à absorber de l'eau quand déshydratée. Si c'est le cas, prenez une fourchette et retournez la terre sur 2-3 cm de profondeur, puis recouvrez d'un peu d'eau,attendez au moins 5 minutes puis répétez le processus, après quoi vous pouvez arroser normalement avec de biens meilleurs résultats.

La dernière semaine avant la récolte

Une semaine avant la récolte, arrêtez d'arroser la plante : cela lui donnera un petit coup de fouet dans son développement des têtes bourgeonnantes.

Produits