La Culture Du Cannabis En Terre

La Culture Du Cannabis En Terre

Adam Parsons
Adam Parsons
Mis à jour le:

Bien que cela puisse sembler quelque peu difficile, on vous promet que trouver la terre idéale dans laquelle cultiver du cannabis n’est pas une utopie. On abordera ici tout ce qu’il faut savoir sur la terre la plus adéquate, les autres types de terre et les ajouts et amendements potentiels.

Lorsque vous cultivez du cannabis à la maison, que ce soit en intérieur ou en extérieur, il est important de fournir à vos plants un environnement idéal. Bien que la plupart des cultivars de cannabis soient assez robustes et résistants, votre choix de terre peut faire toute la différence entre un projet de culture à domicile réussi ou un échec. Si vous obtenez une terre avec une composition, un niveau de pH et une teneur en nutriments parfaitement adéquats, vous obtiendrez à coup sûr des résultats fabuleux au moment de la récolte.

Alors, par où commencer lorsqu’il s’agit de trouver ou de créer un substrat approprié ? N’ayez crainte, nous sommes là pour vous apprendre tout ce que vous devez savoir sur la terre pour le cannabis. Que vous soyez un débutant ou que vous cherchiez simplement à tirer le meilleur parti de vos plants, cet article est fait pour vous.

La terre fine : optimale

La terre fine : optimale

Bien qu’il n’existe pas de type de terre péremptoire pour le cannabis, une terre fine a tendance à être très appréciée. Mais de quoi s’agit-il et qu’est-ce qui la rend si spéciale ? Une terre fine est essentiellement un mélange de sable et de limon avec un peu d’argile. Le substrat qui en résulte se caractérise par une grande rétention d’eau et de nutriments tout en maintenant un drainage et une aération adéquats. En d’autres termes, la terre fine offre un équilibre parfait entre filtration et rétention afin que les plants puissent absorber tout ce dont ils ont besoin sans être gorgés d’eau et sans être victimes de problèmes tels que la pourriture des racines. Tout est question d’équilibre : un mélange de terre fine se compose de 40 % de sable et de 40 % de limon, complété par 20 % d’argile.

Nous avons évoqué certains des avantages possibles de l’utilisation d’une terre fine, mais en voici d’autres :

  • Offre un drainage et une aération suffisants
  • Capable d’absorber et retenir l’eau et les nutriments
  • Se réchauffe plus rapidement au printemps que les autres types de terre
  • Résiste à la sécheresse, car elle retient l’eau plus longtemps.

Autres types de sol

Comme pour la plupart des choses dans la vie, il n’y a pas qu’une seule option et des facteurs tels que l’environnement et le budget, entre autres, joueront sans aucun doute un rôle dans votre décision.

Nous vous proposons ici une analyse de quelques autres types de terre. Bien que nous ne recommandions pas de les utiliser seuls, certains d’entre eux constituent d’excellents amendements lorsqu’ils sont ajoutés en quantité appropriée.

Terre argileuse

Terre argileuse

La terre argileuse est un substrat rugueux et grumeleux qui est dur lorsqu’il est sec, mais collant lorsqu’il est humide. Cela peut le rendre potentiellement inapproprié pour la culture de plants de cannabis, surtout en grandes quantités, car il retient trop d’eau et offre très peu de drainage et d’aération. Cependant, le drainage peut être amélioré en le mélangeant avec d’autres types de terres comme dans notre « recette » de terre fine ci-dessus. Mais à elle seule, la terre argileuse n’est pas considérée comme un substrat adéquat pour le cannabis.

Terre sableuse

Terre sableuse

La terre sableuse a une texture granuleuse qui permet un bon drainage. Bien que cela soit considéré comme un avantage majeur, cela peut également entraîner un assèchement trop rapide du substrat et une perte de nutriments. Comme pour l’argile, il n’est pas rare de voir une terre sableuse dans un mélange même s’il faut préciser que certains cultivateurs utilisent une terre principalement sableuse pour des cultures de cannabis un peu spéciales. Nous ne la recommandons pas pour les débutants.

Terre limoneuse

Terre limoneuse

Ce type de substrat est extrêmement riche en nutriments naturels et cela en fait un ajout idéal pour les cultivateurs de cannabis. La terre limoneuse a beaucoup d’applications et peut être facilement compactée. Elle est un peu molle au toucher et sa texture a même été décrite comme « savonneuse ». Bien que beaucoup l’utilisent pour faire pousser des arbres, elle peut aussi trouver son créneau parmi les cultivateurs de cannabis.

Terre tourbeuse

Terre tourbeuse

La terre tourbeuse est d’apparence plus sombre que les autres que nous avons mentionnées et a une texture élastique et spongieuse. Avec un niveau d’acidité beaucoup plus élevé, celle-ci n’est pas riche en nutriments, mais elle est suffisamment dense pour se réchauffer plus rapidement au printemps. De plus, elle a tendance à retenir beaucoup d’eau. Pour ces raisons, la terre tourbeuse est souvent combinée avec d’autres ingrédients pour rendre le substrat plus accueillant pour vos plants.

Terre calcaire

Terre calcaire

Étant alcaline, la terre calcaire est plus rocailleuse que les autres terres et son grain est beaucoup plus épais. On la trouve souvent dans les zones où le calcaire ou la craie sont présents, d’où son nom. Mais étant donné son alcalinité prononcée, la terre calcaire peut causer des problèmes d’absorption des nutriments et retarder la croissance et n’est donc pas recommandée comme substrat autonome. Cela ne veut pas dire qu’elle n’a pas son utilité puisqu’elle est souvent utilisée pour son excellente capacité de drainage.

Terre pour cannabis achetée en commerce ou faite maison

Terre pour cannabis achetée en commerce ou faite maison

Alors, qu’est-ce qui est le mieux quand il s’agit de choisir une terre pour votre projet de culture à domicile ? Même s’il est possible d’acheter directement de la terre toute faite dans les jardineries, beaucoup produisent leurs propres substrats à la maison. Les deux options présentent multiples avantages et inconvénients et il se pourrait que le degré d’expertise en matière de culture joue le plus grand rôle dans le choix de l’une ou de l’autre.

Le terreau acheté en magasin

Facilement accessible et offrant un large choix, le terreau acheté en magasin est le premier choix des débutants. Il n’a jamais été aussi facile de trouver un terreau qui offre l’environnement parfait pour l’épanouissement de vos plants. Qu’il soit acheté dans un magasin physique ou en ligne, vous pouvez même trouver un terreau spécifique au cannabis et à votre région d’habitation.

Avec tout ce dont vous avez besoin dans un seul contenant/sac, vous n’avez pas besoin de mélanger ou d’ajuster vous-même les différents ingrédients et amendements. De plus, c’est facile à stocker et c’est un point non négligeable pour ceux qui manquent d’espace. Il suffit de prendre un petit sac de terreau et vous êtes prêt à cultiver.

Terre faite maison

Même si les cultivateurs novices peuvent aussi créer leur propre terre, ce sont surtout les plus expérimentés qui relèvent ce défi. Nous avons mentionné que différentes quantités d’argile, de sable et de limon sont responsables de la création de la terre fine optimale pour la culture d’un cannabis de qualité. Bien que ces éléments soient disponibles à l’achat dans les magasins, certains cultivateurs aiment affiner davantage leur substrat en ajoutant des sources supplémentaires de nutrition ou des additifs pour améliorer l’aération et le drainage comme la vermiculite ou la perlite.

Vous n’avez certainement pas besoin de chercher bien loin en ligne pour découvrir le sujet très débattu de ce que doit contenir une terre pour cannabis et dans quelles proportions. Mais si vous cherchez à vous faire la main pour vos premiers tests, notre recette de terre pour cannabis mentionnée ci-dessus a d’ores et déjà fait ses preuves.

Articles liés

Comment Avoir La Meilleure Terre Pour Cultiver Du Cannabis

Ce qu’il faut prendre en compte lors du choix d’une terre pour cultiver du cannabis

Ce qu’il faut prendre en compte lors du choix d’une terre pour cultiver du cannabis

Il est maintenant temps de mettre en pratique tout ce que nous avons appris : à quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez ou fabriquez votre propre substrat à base de terre ?

Quel que soit le milieu exact que vous utilisez, le cannabis donne de meilleurs résultats dans une terre légère et meuble avec un bon équilibre entre le drainage et la rétention d’eau. Il convient de noter que tous les plants de cannabis n’ont pas besoin du même type de terre. Certains spécimens se comportent mieux dans des sols plus denses comme ceux qui ont une plus forte concentration d’argile. Votre climat et votre environnement joueront également un rôle, alors assurez-vous de faire vos recherches avant d’acheter votre terre et vos graines de cannabis.

Un autre élément à prendre en compte est le niveau de pH. Les plants de cannabis cultivés en terre réagissent bien à un niveau de pH d’environ 6,0 (6,0–7,0 est la fenêtre acceptable). C’est ce que l’on appelle le « seuil idéal » qui permettra à vos plants de donner le meilleur d’eux-mêmes. Veillez simplement à tester le pH avant la transplantation et lorsque vous administrez de l’eau et des nutriments et vous pourrez difficilement vous planter.

Articles liés

Comment Ajuster Le Niveau Du pH Dans Une Culture De Cannabis

Votre terre doit également contenir de bons niveaux d’azote, de phosphore et de potassium (appelés macronutriments) ainsi que divers micronutriments. Qu’ils soient inclus dans la terre ou ajoutés par l’utilisation d’engrais organiques ou chimiques, assurez-vous que votre substrat est capable de fournir à vos plants une nutrition adéquate. Notez que certaines variétés de cannabis, comme de nombreuses variétés à autofloraison, n’ont pas besoin de beaucoup de nutriments pour produire de belles récoltes. Faites donc attention à ne pas avoir la main lourde.

Comment améliorer la qualité de votre terre

Comment améliorer la qualité de votre terre

La plupart des terreaux achetés en magasin ne nécessitent pas d’autres modifications ou additifs, mais si vous pensez que votre substrat n’a pas une composition idéale, vous pouvez prendre certaines mesures pour remédier à la situation. Notons que cette tâche est plutôt réservée aux cultivateurs expérimentés et que la bonne composition d’une terre et l’équilibre des nutriments sont essentiels à l’épanouissement d’un plant.

La fibre de coco

Exploitant les parties extérieures d’une noix de coco, la fibre de coco est un ajout idéal à une terre qui a besoin d’un coup de main pour retenir l’eau. Il suffit de prendre une cuillère de fibre de coco et de la mélanger à votre terre. Cela résulte en un environnement plus humide pour vos plants sans qu’il soit pour autant saturé d’eau.

Articles liés

Peut-On Réutiliser La Fibre De Coco ?

Perlite

Ces sphères blanches légères en verre volcanique sont utilisées pour améliorer l’aération et le drainage de la terre tout en améliorant la rétention d’eau. Elles sont formidables pour les substrats plus denses et on vous promet qu’il n’y a pas besoin d’en utiliser beaucoup.

Billes d’argile

Tout comme la perlite, les billes d’argile peuvent être ajoutées à une terre pour augmenter le drainage et l’aération. Beaucoup les ajoutent au fond d’un pot ou d’un parterre surélevé, car ce sont des zones propices à la pourriture des racines et d’autres situations tracassantes.

Vermiculite

Ce minéral traité thermiquement est apprécié par ceux qui cherchent à alléger leur terre. C’est idéal pour les cultivateurs ayant beaucoup trop de terre argileuse, car la vermiculite augmentera considérablement le drainage et l’aération du substrat. Beaucoup combinent la vermiculite avec de la perlite pour vraiment maximiser le potentiel d’une terre.

Lombricompost

Naturellement produits par les vers de terre, les turricules sont en fait leurs déjections qui peuvent ensuite être utilisées de nombreuses façons pour améliorer la qualité d’une terre. Contenant une multitude de micro-organismes, le lombricompost peut favoriser la croissance des plants et améliorer considérablement la texture, la rétention d’eau et le drainage d’une terre. N’hésitez pas à en ajouter !

Articles liés

Acides Humiques et Fulviques : Ce Que C'est Et Comment Les Utiliser

La solution à vos songes sur les terres

La solution à vos songes sur les terres

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de réponse péremptoire ou évidente lorsqu’il s’agit d’acheter ou de faire des mélanges de différentes terres pour vos plants de cannabis. Il y a de nombreux aspects à prendre en compte et il vous faudra réaliser quelques tests et commettre des erreurs au début avant de maîtriser le sujet. Mais une fois que vous aurez trouvé la recette idéale, plus rien ne pourra vous arrêter. Veillez simplement à prendre en compte l’individualité de chaque variété et l’environnement dans lequel vous cultivez et vous serez aisément récompensé par une abondance de têtes et la satisfaction de savoir que vous avez tout fait vous-même.

Adam Parsons
Adam Parsons
Journaliste, auteur et rédacteur professionnel spécialisé dans le cannabis, Adam Parsons est un membre de Zamnesia depuis un certain temps. Chargé de couvrir un large éventail de sujets allant du CBD aux psychédéliques et tout ce qu’il y a entre les deux, Adam crée des articles de blog, des guides et explore une gamme toujours plus importante de produits.