Guide sur le San Pedro

Avec une riche et profonde histoire de pratiques chamaniques, le San Pedro est une bonne addition au jardin hallucinogène de tout psychonaute.

San Pedro (Echinopsis Pachanoi)
Echinopsis pachanoi

Pour ce qui est des substances psychédéliques, il existe tout un monde de substances trippantes. Un exemple est le cactus San Pedro, une substance hallucinogène traditionnelle d'Amérique du Sud utilisée depuis des milliers d'années dans des rituels chamaniques. Ce cactus contenant de la mescaline occupe une place dans le cœur de plus d'un psychonaute averti depuis bien longtemps, alors nous avons voulu préparer un guide rapide de tout ce qu'il faut savoir à son sujet.

QU’EST-CE QUE LE CACTUS SAN PEDRO ?

Le cactus San Pedro, connu scientifiquement sous le nom de Trichocereus pachanoi, est l’un des cactus contenant de la mescaline utilisée par diverses cultures depuis des milliers d’années. On estime que le San Pedro séché contient jusqu’à 2,375 % de mescaline par volume, mais il contient aussi d’autres alcaloïdes comme la tyramine, l’hordénine, la 3-méthoxytyramine, l’anhalaninine et l’anhalonidine.

San Pedro (Echinopsis Pachanoi)Voir le Produit

EFFETS DU CACTUS SAN PEDRO

EFFETS DU CACTUS SAN PEDRO

La mescaline est un hallucinogène dont les effets vont de l’euphorie à des hallucinations vives et éclatantes. Bien qu’aujourd’hui le San Pedro soit apprécié dans le monde entier comme un psychédélique naturel, les cultures indigènes andines ont longtemps utilisé ce cactus en médecine traditionnelle et à des fins divinatoires. En tant que tel, le cactus est utilisé dans un contexte à la fois récréatif et thérapeutique / spirituel jusqu’à ce jour.

Bien que les effets des substances psychédéliques puissent être difficiles à quantifier avec précision, les effets les plus fréquents du San Pedro sont les suivants : retour de souvenirs oubliés depuis longtemps, sensibilité extrême à la lumière et aux couleurs, synesthésie, altération de la perception du temps, et visuels quand les yeux sont ouverts et fermés. Ce dernier présente un intérêt particulier pour de nombreux utilisateurs de mescaline, car la substance peut produire des motifs visuels de divers types.

Généralement, l’expérience est comparable à d’autres hallucinogènes en raison du sentiment de lucidité spirituelle et de connectivité qui vous envahi. Les effets se manifestent environ 1–2 heures après l’ingestion et atteignent leur paroxysme pendant 2–4 heures avant de s’estomper pendant 8 heures environ.

Les effets du San Pedro sont, comparés au peyote, dits beaucoup plus agréables ; le point culminant est moins ahurissant et moins physique. Le San Pedro n’a qu’un goût légèrement plus amer, et la nausée obligatoire qui accompagne le peyotl ne se produit pas obligatoirement.

Cependant, le San Pedro peut toujours donner des nausées et même provoquer des vomissements avant que le trip ne commence. Ceci est traditionnellement considéré comme une forme de « purification » qui assure que votre corps et votre esprit soient « propres » pour le trip à venir. Si vous en faites l’expérience, ne vous inquiétez pas, c’est normal.

Ayez un trip sitter avec vous — une personne expérimentée, mais sobre pour votre aider et pour votre sécurité ! N’allez pas sur la route lorsque vous êtes sous l’influence du San Pedro. Utilisez ce cactus dans un environnement familier et sûr et ne trippez jamais seul.

COMMENT PRÉPARER ET CONSOMMER LE CACTUS SAN PEDRO ?

COMMENT PRÉPARER ET CONSOMMER LE CACTUS SAN PEDRO ?

Le San Pedro est traditionnellement préparé en faisant cuire les morceaux (boutons) du cactus entier pendant une longue période. Selon les résultats escomptés par le chaman, certaines herbes, comme les trompettes de sanges (Brugmansia suaveolens) et l’origan cubain (Coleus blumei), sont ajoutées au mélange.

Il existe plusieurs façons de consommer le San Pedro, y compris la pulvérisation de la chair séchée en poudre, ou en mijotant puis en filtrant la matière première. La première méthode consiste à commencer avec entre 20 et 50 grammes de matériel végétal frais. Couper le cactus en « morceaux » d’environ 1 cm d’épaisseur, enlever les épines et les parties boisées, et exposer les morceaux au soleil pour les sécher. Lorsque les boutons sont totalement secs, broyez-les — cela simplifie l’ingestion du produit et aide à éviter les problèmes d’estomac.

ARTICLE LIÉ
Comment Consommer Un Cactus À Mescaline

La Mescaline plonge ses racines dans les traditions Amérindiennes et elle est consommée comme puissante substance psychédélique au potentiel spirituel.

Le San Pedro peut, tout comme les champignons magiques et autres substances psychédéliques, provoquer une sorte de « pré gueule de bois » avant que le trip ne commence vraiment. Des étourdissements et des nausées temporaires ne sont pas rares, pas plus que les vomissements. Par conséquent, il est recommandé de ne pas manger pendant au moins 6 heures avant de consommer le San Pedro.

Une façon de faciliter le processus de consommation pour l’estomac, sans parler d’une plus grande efficacité globale, est d’utiliser la méthode du mixeur.

  1. Coupez votre cactus en petites tranches. Vous devriez vous retrouver avec des morceaux en forme d’étoile. Couper encore ces tranches en quartiers.

  2. Mettre le San Pedro tranché dans un mixeur avec une quantité égale d’eau (par exemple, si votre San Pedro coupé en morceaux remplit la moitié d’un récipient, ajouter la moitié du récipient d’eau dans le mixeur).

  3. Mélangez le cactus et le mélange d’eau. (Si vous en avez beaucoup, faites-le en plusieurs fois, car le mélange moussera probablement rapidement).

  4. Verser le mélange dans une grande casserole. Quand vous avez tout, chauffez à feu doux. Au début, le cactus commencera à se séparer de l’eau, mais au fur et à mesure qu’il continuera à cuire, il se fondra à nouveau ensemble. Au cours de ce processus, surveillez de près, car la mousse risque de bouillir et de se renverser. Il est important de remuer régulièrement lorsque la pulpe de cactus et l’eau commencent à se remélanger. Il est essentiel de remuer à feu doux pour cette première phase de cuisson (qui dure habituellement de 30-60 minutes).

  5. La consistance du mélange se transformera éventuellement en une substance mousseuse lorsque l’eau et la pulpe se mélangeront complètement.

  6. Augmenter légèrement le feu pour faire mijoter, mais pas jusqu’au point d’ébullition.

  7. Laisser mijoter le mélange pendant 2–4 heures. Pendant tout ce temps, il est important de vérifier le mélange. S’il diminue trop rapidement, ajoutez un peu d’eau pour le renforcer. Vous devriez vous retrouver avec une substance réduite, sirupeuse, ressemblant à de la colle.

  8. Prenez une mousseline ou une étamine et placez-la sur le dessus d’un contenant. Versez votre substance de cactus réduit sur la mousseline. Fermez le tissu autour de la substance et suspendez-le au-dessus du contenant.

  9. Laisser égoutter le tout à travers la mousseline dans le contenant.

  10. Une fois que c’est fait, vous pouvez ouvrir la mousseline pour dévoiler la pulpe restante. Cette substance peut être pressée puis jetée – la substance psychotrope a été extraite.

Le liquide contenu dans votre contenant est maintenant prêt à être bu. Bon trip !

Culture De San Pedro

Culture De San Pedro

La plante n'a besoin que d'eau et de quelques nutriments. San Pedro aime la chaleur et la lumière. Les collines sur lesquelles il pousse habituellement on un sol riche en nutriments. Ajoutez-en donc de temps en temps, mais pas trop, car la plante reste tout de même un cactus. Quand vous cultivez un cactus en intérieur, assurez-vous qu'il reçoive la lumière directe du soleil : le meilleur endroit est une fenêtre exposée plein sud. Les jours de grande chaleur, il appréciera un peu d'eau supplémentaire.

Si vous faites pousser une pusse coupée, vous devez d'abord la faire sécher, jusqu'à ce que la paie de coupe ait "guéri". Vous pouvez ensuite la laissez s'enraciner dans le sol avant qu'elle se mette à pousser, ceci peut prendre jusqu'à une année. Faire pousser à partir de graines demande beaucoup de temps et d'efforts, mais ça peut être très enrichissant!

Voir le produit

ARTICLE LIÉ
Cultiver des cactus à partir de graines et de boutures

Cultiver votre propre cactus est un processus lent mais gratifiant. Ce n'est pas difficile du tout, si vous prenez en compte quelques aspects.

L'ORIGINE DU NOTRE CACTUS À MESCALINE

HISTOIRE DU CACTUS SAN PEDRO

HISTOIRE DU CACTUS SAN PEDRO

Le cactus San Pedro nous accompagne depuis un bon moment. Originaire de la chaîne de montagnes des Andes, il est estimé qu'il fait l'objet d'une consommation chamanique continue au Pérou depuis plus de 3.000 ans. Les mentions les plus anciennes du cactus San Pedro se trouvent dans un ancien temple Chavín dans le nord-est du Pérou, dans lequel une créature mythique est représentée tenant un cactus – des archéologues ont daté le dessin à environ 1.300 ans avant notre ère ! Ceci est soutenu par la découverte d'un site de déchets Chavín, contenant des restes archéologiques de cigares confectionnés avec du San Pedro.

En plus d'être consommé pour des pratiques chamaniques visionnaires, le cactus San Pedro était également utilisé comme remède traditionnel, et même les missionnaires catholiques ont accepté à contrecœur qu'il avait des propriétés curatives. Christian Rätsch a fait la remarque suivante dans ses écrits :

« C'est une plante à l'aide de laquelle le diable peut renforcer les Indiens dans leur idolâtrie ; ceux qui boivent son jus perdent leurs sens et sont comme morts ; ils sont presque transportés par la boisson et rêvent d'un millier de choses inhabituelles et les tiennent pour vraies. Le jus est bon contre les brûlures des reins et, en petits quantités, est bon contre la fièvre élevée, l'hépatite et les brûlures dans la vessie. »

Malgré ce dédain, le cactus San Pedro est en réalité nommé d'après le nom d'un saint chrétien, et de nombreuses personnes pensent que Saint Pierre utilisait les visions du cactus pour trouver les clés du paradis !

ARTICLE LIÉ
Top 5 Des Cactus À Mescaline

La mescaline occupe le podium des hallucinogènes naturels avec la DMT et la psilocybine. L’alcaloïde peut se trouver dans différentes espèces de cactus.

Heureusement, au contraire d'autres hallucinogènes, la consommation de San Pedro pour son contenu psychoactif reste aussi fort de nos jours que dans l'ancien temps – pour une raison quelconque, il a largement réussi à éviter d'attirer l'attention des colons catholiques, qui ont pratiquement éliminé la consommation de tous les autres hallucinogènes dans la région. Il est même légal à la possession dans de nombreux pays, tant que ce n'est pas pour en consommer (mais vérifiez toujours d'abord!). Au Pérou, et dans d'autres cultures traditionnelles d'Amérique du Sud, sa consommation à évolué avec le changement d'époque, et il est à présent utilisé pour traiter des troubles tels que l'alcoolisme et l'addiction.

vous aimerez peut-être aussi