Tout Sur Le Cactus San Pedro

San Pedro (Echinopsis Pachanoi)

Avec une riche et profonde histoire de pratiques chamaniques, le San Pedro est une bonne addition au jardin hallucinogène de tout psychonaute.

Pour ce qui est des substances psychédéliques, il existe tout un monde de substances trippantes. Un exemple est le cactus San Pedro, une substance hallucinogène traditionnelle d'Amérique du Sud utilisée depuis des milliers d'années dans des rituels chamaniques. Ce cactus contenant de la mescaline occupe une place dans le cœur de plus d'un psychonaute averti depuis bien longtemps, alors nous avons voulu préparer un guide rapide de tout ce qu'il faut savoir à son sujet.

INFORMATIONS BOTANIQUES SUR LE CACTUS SAN PEDRO

Le cactus San Pedro pousse en grandes colonnes vertes ayant chacune 4 à 9 côtés. Il pousse assez rapidement (pour un cactus) et continue à pousser jusqu'à ce qu'il s'écroule sous son propre poids. Une fois couché, il re-développe des racines à partir des colonnes tombées, et continue à pousser – souvent avec encore plus de branches une base de racines plus profondes qu'auparavant. Cette adaptabilité et la facilité avec laquelle pousse le San Pedro est la raison pour laquelle c'est une base si populaire pour greffer d'autres cactus.

La majorité de la mescaline se trouve directement sous la peau, et les quantités augmentent en abondance avec l'âge et l'exposition à la chaleur du soleil.

Contenu en Mescaline (3,4,5-triméthoxyphénéthylamine) : entre 1 et 10% de la matière sèche (selon Erowid). D'autres substances dans le San Pedro, en plus de la mescaline : Tyramine, , Hordinénine, 3-Méthoxytyramine, Anhalaninine, Anhalonidine, 3,4-Diméthoxyphène-Ethylamine, 3,4-Diméthoxy-4-Hydroxy-B-Phénéthylamine et 3,5-Diméthoxy-4-Hydroxy-B-Phénéthylamine.

LES EFFETS DU CACTUS SAN PEDRO

1 à 2 heures environ après l'ingestion de San Pedro, les effets commencent à se faire sentir et demeurent pendant 8 à 15 heures. Les effets les plus communs, entre autres, sont : le retour de souvenirs longtemps oubliés, une sensibilité extrême à la lumière, la capacité à voir et ressentir le moindre rayon de lumière et à entendre les sons de très loin. Vous pouvez également ressentir un amour pour toutes les créatures terrestres et les formes inanimées.

Les effets du cactus San Pedro sont, comparés au Peyotl, bien plus plaisants et le pic de l'expérience est moins troublant pour l'esprit et bien moins physique. Le San Pedro a un goût très légèrement amer et la nausée fatalement ressentie avec le Peyotl n'est pas courante.

Assurez-vous d'avoir un gardien avec vous : une personne expérimentée et sobre, pour votre confort et votre sécurité !

San Pedro cause des altérations de la perception visuelle et des hallucinations massives : ne vous mélez pas à la circulation sous l'effet du San Pedro. Utilisez ce cactus dans un environnement sur et familier et ne consommez jamais seul. En cas de panique ou de bad-trip avec des attaques paniques, un peu de Seresta ou de Valium peut aider à ramener la peur à des niveaux acceptables.

Utilisation Et Dosage

San Pedro est traditionnellement préparé en cuisinant des pièces (boutons) du cactus pendant un long moment. Suivant les résultats attendus par le chaman, certaines herbes comme Micha (Brugmansia Suavenolens) et Cimorillo (Coleus Blumei) sont ajoutées à la mixture.

De nos jours, la façon habituelle d'ingérer le San Pedro est d'utiliser la plante séchée. Coupez le cactus en rondelles d'environ 1 cm d'épaisseur, enlevez les épines et les parties boisées et faites -les sécher au soleil. Quand ces boutons sont complètement secs, broyez-les : ceci simplifie le processus d'ingestion et évite les problèmes d'estomac. Avant d'avaler un extrait de San Pedro, il est recommandé de ne rien manger pendant au moins 6 heures. Entre 20 et 50 grammes, souvent consommés avec de l'eau et de l'acide citrique pour aider à une bonne assimilation par l'organisme.

San Pedro, comme certains champignons magiques et autres substances psychoactives, engendre une sorte de gueule de bois avant que l'effet et le voyage ne commence réellement. Un trouble et une nausée ne sont pas rares et il est possible de vomir.

Culture De San Pedro

Culture De San Pedro

La plante n'a besoin que d'eau et de quelques nutriments. San Pedro aime la chaleur et la lumière. Les collines sur lesquelles il pousse habituellement on un sol riche en nutriments. Ajoutez-en donc de temps en temps, mais pas trop, car la plante reste tout de même un cactus. Quand vous cultivez un cactus en intérieur, assurez-vous qu'il reçoive la lumière directe du soleil : le meilleur endroit est une fenêtre exposée plein sud. Les jours de grande chaleur, il appréciera un peu d'eau supplémentaire.

Si vous faites pousser une pusse coupée, vous devez d'abord la faire sécher, jusqu'à ce que la paie de coupe ait "guéri". Vous pouvez ensuite la laissez s'enraciner dans le sol avant qu'elle se mette à pousser, ceci peut prendre jusqu'à une année. Faire pousser à partir de graines demande beaucoup de temps et d'efforts, mais ça peut être très enrichissant!

VIDEO: L'ORIGINE DU NOTRE CACTUS À MESCALINE

HISTOIRE DU CACTUS SAN PEDRO

Sacred Valley, Peru

Le cactus San Pedro nous accompagne depuis un bon moment. Originaire de la chaîne de montagnes des Andes, il est estimé qu'il fait l'objet d'une consommation chamanique continue au Pérou depuis plus de 3.000 ans. Les mentions les plus anciennes du cactus San Pedro se trouvent dans un ancien temple Chavín dans le nord-est du Pérou, dans lequel une créature mythique est représentée tenant un cactus – des archéologues ont daté le dessin à environ 1.300 ans avant notre ère ! Ceci est soutenu par la découverte d'un site de déchets Chavín, contenant des restes archéologiques de cigares confectionnés avec du San Pedro.

En plus d'être consommé pour des pratiques chamaniques visionnaires, le cactus San Pedro était également utilisé comme remède traditionnel, et même les missionnaires catholiques ont accepté à contrecœur qu'il avait des propriétés curatives. Christian Rätsch a fait la remarque suivante dans ses écrits :

« C'est une plante à l'aide de laquelle le diable peut renforcer les Indiens dans leur idolâtrie ; ceux qui boivent son jus perdent leurs sens et sont comme morts ; ils sont presque transportés par la boisson et rêvent d'un millier de choses inhabituelles et les tiennent pour vraies. Le jus est bon contre les brûlures des reins et, en petits quantités, est bon contre la fièvre élevée, l'hépatite et les brûlures dans la vessie. »

Malgré ce dédain, le cactus San Pedro est en réalité nommé d'après le nom d'un saint chrétien, et de nombreuses personnes pensent que Saint Pierre utilisait les visions du cactus pour trouver les clés du paradis !

Heureusement, au contraire d'autres hallucinogènes, la consommation de San Pedro pour son contenu psychoactif reste aussi fort de nos jours que dans l'ancien temps – pour une raison quelconque, il a largement réussi à éviter d'attirer l'attention des colons catholiques, qui ont pratiquement éliminé la consommation de tous les autres hallucinogènes dans la région. Il est même légal à la possession dans de nombreux pays, tant que ce n'est pas pour en consommer (mais vérifiez toujours d'abord!). Au Pérou, et dans d'autres cultures traditionnelles d'Amérique du Sud, sa consommation à évolué avec le changement d'époque, et il est à présent utilisé pour traiter des troubles tels que l'alcoolisme et l'addiction.

Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.