Eagle Bill - VIP De La Marijuana

Publié :
Catégories : Art & CultureBlogCannabis
Dernière édition :

Eagle Bill Cannabis


Il était une fois des Américains voyageant vers l’Europe pour trouver le meilleur cannabis possible. C’est l’histoire d’une légende du cannabis, Eagle Bill et de sa contribution au milieu du cannabis. Si vous avez déjà apprécié un vaporisateur, vous devez beaucoup à ce mec.

FUMEUR AMERICAIN

À notre époque où le cannabis est devenu plus grand public, et avec une nouvelle génération de fumeurs qui n’ont pas été embêtés par l’époque de la « guerre contre la drogue », beaucoup d’anciennes célébrités du cannabis ont été oubliées. C'est super que l’herbe envoie moins de gens en prison de nos jours, mais ça l’est beaucoup moins que certains anti-prohibitionnistes courageux soient oubliés.

Il n'y a pas si longtemps, la détention d'un joint suffisait pour se faire arrêter. Le sorcier Cherokee Eagle Bill était fumeur américain qui a risqué sa liberté de se défoncer pour éduquer les autres. Il a combattu la loi et a gagné. Alors, vous devriez lui porter un toast la prochaine fois que vous apprécierez votre vaporisateur.

SES DÉBUTS

Eagle Bill Amato est né Frank William Wood, le 10 avril 1942 à Cleveland, dans l’Ohio. Dans sa jeunesse, il était insouciant et s'est retrouvé dans le vol de voitures. Apparemment, en déménageant un canapé à la fin des années 60, une graine de cannabis est tombée dans son allée. Elle poussa pour devenir un monstre de plus de 5 m quand il fut le moment de la récolter. Ce fut un tournant décisif. Juste après sa première récolte, il abandonna la petite criminalité pour devenir un petit dealer d'herbe.

VIE À AMSTERDAM

Vie À Amsterdam

En 1994, Eagle Bill déploie ses ailes et quitte les États-Unis. Et vous ne pouvez pas lui en vouloir. Après son incarcération et la menace constante d'être à nouveau emprisonné, Bill n'avait que très peu de choix. Amsterdam fut l’endroit où il trouva sa place et réfuta l’affirmation du grand F. Scott Fitzgerald que « il n'y a pas de deuxième acte dans la vie des Américains ».

La même année, à la High Times Cannabis Cup de 1994, Eagle Bill a littéralement stupéfait la foule. Ben Dronkers et les jeunes de chez Sensi Seeds ont tous étés impressionnés et probablement défoncé aussi. Bill et Ben sont rapidement devenus amis. C'est l'ingéniosité d’Eagle Bill et son vaporisateur révolutionnaire de l’époque qui a rendu la magie du cannabis possible.

LE CALUMET DE LA PAIX DU FUTUR

Calumet De La Paix Du Futur

Eagle Bill découvrit le pouvoir du cannabis thérapeutique dans les années 80. Sa découverte n'est pas venue d'hypothèses ou d’expérimentations de laboratoire. C'est en fait grâce aux conseils d’utilisation du cannabis à un ami qui faisait une chimiothérapie contre le cancer. Voyant l'amélioration de la santé de son ami, il a correctement identifié le potentiel thérapeutique de l’herbe.

C'est parfaitement évident pour nous maintenant. Mais à l'époque, Nancy Reagan braillait « il suffit de dire non ! » et Ronald Reagan remplissait les prisons de fumeurs américains ; personne ne discutait des propriétés thérapeutiques du cannabis. « La guerre contre la drogue » était à chaud.

À l’époque où Eagle Bill se défonçait toujours à Amsterdam, c'était avec du verre fragile qui ressemblait à du fait maison. Mais le « Shake n Vape » fonctionnait et fonctionne encore aujourd'hui. L’ère du vaporisateur a été inaugurée par Eagle Bill. Lui et ses vaporisateurs allaient devenir les attractions les plus populaires du Hash Museum, sans parler du bon public perpétuel des Cannabis Cup annuelles durant une décennie. D'innombrables touristes ont été époustouflés par l'étrange figure dotée d’un pistolet à air chaud et une curieuse collection de verrerie et de pots.

UN ACTIVISTE PRO-CANNABIS ET UN ÉCRIVAIN

Activiste Pro-Cannabis Et Un Écrivain

Eagle Bill était assez old school pour un cultivateur d’herbe. Il n'a pas appris son commerce en regardant des vidéos sur YouTube. En fait, il n'existait pas de manuel sur « comment cultiver du cannabis » à l’époque. Lui seul était assez débrouillard pour fumer son propre matos. En quarante ans d'expérience en chambre de culture, il a appris de ses erreurs, et c'est comme ça qu'il y est arrivé. Avec ses connaissances, il a par la suite écrit son propre livre sur le cannabis : « 10% THC, A Cannabis Tale ». Malgré ça, son autobiographie ne devait pas être sa dernière contribution à la culture du cannabis.

FAITS MARRANTS SUR EAGLE BILL

Faits Marrants Sur Eagle Bill

1. La première fois qu’Eagle Bill s'est fait offrir un joint, il a refusé. Dingue, mais vrai.
2. 4 % de THC était la puissance moyenne des beuhs américaine dans les années 80 et 90. Pendant ce temps, le matos de Bill arrivait à 10 %.
3. L'inspiration d'Eagle Bill pour le « Shake N Vape » est venue de la technique des pierres chaudes des anciens Égyptiens pour garder une température constante.
4. Les dernières recherches scientifiques ont confirmé les propriétés thérapeutiques du cannabis. Eagle Bill avait vingt années d'avance.
5. Les hybrides de cannabis moderne n'étaient pas les préférées d'Eagle Bill. Il préférait la ganja jamaïcaine old school, et avait peur que la concentration de THC atteigne des niveaux excessifs.

RÉCOMPENSE DU MILIEU DU CANNABIS

Récompense Du Milieu Du Cannabis

En 2005, Eagle Bill a reçu à titre posthume le Cannabis Culture Award en reconnaissance de la création et de la popularité du vaporisateur « Model T ». Il a été le deuxième à recevoir cette distinction. Aujourd’hui, la liste des gagnants se lit comme un « who's who » des célébrités du cannabis. Eagle Bill est tout en haut avec Richard Branson, et Marc et Jodie Emery.

LA VARIÉTE EAGLE BILL ET LE VAPORISATEUR

Variéte Eagle Bill Et Le Vaporisateur

Naturellement, le « Shake N Vape » est le gadget ganja pour lequel nous aimons tous Eagle Bill. Vous pouvez apprécier le calumet de la paix du XXIe siècle de vous-même avec la pipe vaporisateur Eagle Bill, de chez Zamnesia Headshop. D’ailleurs, sa variété ’’Eagle Bill’’ est la dernière création des grands maitres sélectionneurs de chez Sensi Seeds. Lancée il y a un peu plus d'un an, cette sativa spéciale est à ne pas manquer pour les vrais connaisseurs.

Top Shelf Grower

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

De nos auteurs

Produits Connexes