Vaincre l'Addiction : Le Brésil Légalise La Consommation Thérapeutique d'Ibogaïne

Publié le :
Catégories : BlogLois sur les droguesMondePsychédéliques

Vaincre l'Addiction : Le Brésil Légalise La Consommation Thérapeutique d'Ibogaïne

Des essais commencent au Brésil et pourraient signifier le début de la fin pour les addictions graves.

L’addiction peut être une chose terrible. Si on la laisse s’étendre, elle peut détruire des vies, déchirer des familles et même provoquer la mort. C’est pour ceci que quand une façon potentielle de la combattre est découverte, la communauté scientifique s’agite. La dernière nouvelle dans le combat contre l’addiction nous vient du Brésil, où l’Ibogaïne a été approuvée pour une consommation médicale.

QU’EST-CE QUE L’IBOGAÏNE ?

En comparaison aux autres substances psychoactives, l’ibogaïne attire rarement l’attention des médias et sa consommation est plus rare. Cependant, c’est une substance qui n’en n’est pas moins illégale dans le monde entier. C’est un alcaloïde psychoactif dérivé de l’écorce de la racine de Tabernanthe iboga - une plante africaine. Cette écorce est mâchée comme stimulant, et consommée en plus fortes doses pour provoquer un état onirique dans des pratiques et cérémonies spirituelles.

Des essais cliniques initiaux ont découvert que cet état onirique pouvait stopper net l’addiction, éliminer les symptômes de sevrage des drogues et réduire le manque après juste une seule dose. L’état onirique provoqué par des doses plus élevées entraîne également des pensées introspectives, ce qui aide les toxicomanes à mieux comprendre leur comportement et à agir pour le changer.

À présent, la capacité de l’ibogaïne à instantanément briser la prison de l’addiction commence à attirer l’attention de gouvernements dans le monde.

LE BRÉSIL FAIT LE PREMIER PAS EN AVANT

Le premier pays à essayer les capacités de l’ibogaïne est le Brésil et le président de l’Association Nationale d’Étude des Politiques des Drogues (CONED-SP) a donné le feu vert pour l’utilisation de l’ibogaïne en hôpital. Bien entendu, l’ibogaïne est encore en phase d’essai et sera utilisée dans un cadre strict et contrôlé médicalement. Ceci inclura une évaluation clinique et psychologique rigoureuse des patients, avant et après la consommation. De plus, le président de la CONED-SP a appelé à une investigation scientifique plus large des substances psychoactives et de la façon dont elles pourraient ou non être utilisées pour notre profit.

Le bon côté de tout ceci est que si tout se passe bien au Brésil, on pourrait voir l’ibogaïne se répandre à une plus large échelle dans le pays. Avec les succès grandissants de la substance, la communauté scientifique va y prêter plus d’attention, et par la suite d’autres gouvernements vont s’y pencher. Grâce au Brésil, la graine a été plantée. Espérons que l’ibogaïne puisse s’épanouir, être acceptée, et nous aider à vaincre l’addiction une bonne fois pour toutes.

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs