Blog
Mouillée L'herbe
5 min

Que Faire Si Votre Herbe Est Mouillée (Ou Juste Trop Humide)

5 min

Si votre herbe est mouillée, ne paniquez pas. Que vous ayez renversé un verre, ou que votre herbe soit juste un peu humide, nous sommes là pour vous aider. Voici comment déterminer si votre herbe est trop mouillée, ce qui se passe si vous la fumez et comment la faire sécher en toute sécurité.

Pour ce qui est du stockage de l’herbe, vous devez absolument préserver le bon équilibre. Pas trop sec, pas trop humide, mais juste comme il faut. Pour obtenir des têtes parfaitement préservées, beaucoup d’articles se concentrent sur le fait d’éviter que votre herbe ne se dessèche. Mais que faire si votre herbe est humide ? Et comment savoir si vos têtes sont juste collantes, ou tout simplement trempées ?

Eh bien, nous sommes un peu des savants de la ganja. Nous avons déjà couvert les trucs et astuces pour préserver la fraîcheur et sauver des têtes trop sèches. Il est désormais temps de voir ce que vous pouvez faire si votre herbe est trop humide.

VOTRE HERBE EST-ELLE RÉELLEMENT MOUILLÉE OU JUSTE COLLANTE ?

Votre Herbe Est-elle Réellement Mouillée Ou Juste Collante ?

La limite peut sembler floue entre des têtes trempées et une perfection bien collante. Voici comment savoir si votre herbe est louche ou pas :

Si elle s’écrase quand vous la pressez doucement, votre herbe est probablement trop humide. Bien sûr, il faut qu’il y ait un peu de collant. Des têtes parfaitement affinées semblent collantes, car elles sont couvertes de cristaux de THC. Mais elles ont toujours un peu de rebond (au lieu de s’écraser).

Même si l’herbe humide peut sembler un peu collante au toucher, elle ne collera en réalité pas à vos doigts. Mais c’est bien ce que vous voulez–des têtes qui semblent avoir un peu de miel en surface. Si vous avez l’impression que votre herbe serait à sa place au milieu de pâtisseries arabes (un peu comme de la zlabia), c’est bon. Si elle semble un peu gorgée d’eau ou spongieuse, vous avez un problème.

Histoire liée à ce sujet

5 Variétés Super Collantes De Cannabis

QUE SE PASSE-T-IL SI VOUS FUMEZ DE L’HERBE HUMIDE ?

Que Se Passe-t-il Si Vous Fumez De L’herbe Humide ?

Fumer de l’herbe qui est trop humide n’est généralement pas dangereux. Vous n’allez pas fondre sur place, ambiance Méchante Sorcière de l’Ouest. Mais, comme avec des têtes trop sèches, fumer une herbe trop humide peut être désagréable et peu plaisant. Vous allez probablement la trouver difficile à grinder, elle ne se consume pas correctement et son goût est mauvais. Et point crucial, il est aussi possible que l’herbe mouillée ne vous fasse pas autant planer (c’est sûr, ça devrait capter votre attention).

Histoire liée à ce sujet

À Quel Point Suis-Je High ? Les Niveaux De Défonce

Mais pourquoi une herbe humide serait moins efficace ? Ce n’est pas tant que l’humidité réduise sa puissance à un niveau chimique. Le problème est que des têtes trop humides sont difficiles à brûler. De plus, devoir rallumer votre douille ou votre joint encore et encore implique inévitablement que vous allez gaspiller plus de vos réserves juste à essayer de les faire brûler.

Si vous avez acheté une herbe qui était déjà trop humide, vous vous êtes peut-être fait avoir. Bien évidemment, une herbe mouillée est plus lourde qu’une herbe parfaitement affinée. Ce qui signifie que vous avez peut-être payé le poids de l’eau lors de votre dernier achat. L’idée générale est qu’une herbe mouillée implique plus de travail, plus de gaspillage, plus d’argent et moins de plaisir. Pas vraiment l’idéal.

LES RISQUES DE L’HERBE HUMIDE

Les Risques De L’herbe Humide

Même si fumer une herbe humide n’est pas nécessairement mauvais pour votre santé, plus longtemps votre herbe reste humide, plus il y a une différence. Un environnement humide est un bouillon de culture pour les moisissures, champignons et bactéries. Alors, si vous laissez votre herbe mouillée trop longtemps, vous pourriez vous retrouver avec plus de problèmes sur les bras. Fumer une herbe moisie peut entraîner des maux de tête, des problèmes respiratoires et même une pneumonie. Pour cette raison, si votre herbe est humide, il est préférable de la faire sécher tout de suite.

Peu importe la méthode que vous utilisez, vous devriez surveiller la présence de moisissure dans votre herbe avant et après le processus de séchage. Si vous remarquez qu’elle sent un peu la vieille poubelle, ou que quelque chose de visible pousse dessus, il est préférable d’encaisser vos pertes et de jeter vos réserves. Ceci étant dit, regardons ce que vous pouvez faire exactement si votre herbe devient humide.

COMMENT FAIRE SÉCHER DE L’HERBE HUMIDE

Peut-être que vous êtes un cultivateur qui n’a pas bien réalisé son affinage, peut-être qu’il a plu alors que votre herbe était dans votre sac, ou peut-être que vous avez renversé un verre. Honnêtement, peut-être que le temps est juste incroyablement humide. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre herbe pourrait être un peu trop humide. Heureusement, il y a plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour rectifier le tir.

LE RIZ À LA RESCOUSSE

Le Riz À La Rescousse

Si vous avez déjà renversé un verre sur votre téléphone portable, vous êtes probablement déjà familier avec cette méthode. Eh bien, il se trouve que le riz cru est bon pour sauver plus que les appareils électroniques. Si votre herbe est mouillée, placez-la dans un bol ou un sac et couvrez-la de riz.

Le riz sec absorbera l’humidité excessive et permettra à vos têtes de retrouver toute leur gloire. Selon le degré d’humidité de votre herbe, vous devez les laisser dans le riz pendant au moins 24 heures. Si elle est encore trop humide quand vous revenez la voir, laissez-la encore un jour ou deux. Assurez-vous juste de laisser le récipient contenant le riz ouvert, pour que l’humidité puisse s’échapper.

DU PAPIER SUR LE PROBLÈME

Votre herbe est mouillée ? Pas de soucis—l’affaire est dans le sac. En d’autres termes, si votre herbe est un peu trop humide, vous pouvez la faire sécher dans un sac en papier fermé. Placez le sac dans un endroit sec et frais. Si vous avez un déshumidificateur sous la main, c’est le moment de l’allumer. Le sac permettra à l’air de circuler, tout en protégeant vos têtes de la lumière nuisible pour les trichomes.

Vous pouvez aussi essayer d’envelopper votre cannabis dans des serviettes en papier avant de le placer dans le sac. Tout comme le riz, la serviette en papier aidera à absorber un peu de l’humidité. Remplacez les serviettes en papier et retournez votre herbe toutes les quelques heures, en vous assurant de surveiller tout signe de moisissure. Ceci permettra aussi à toute humidité résiduelle de s’échapper du sac (une fois de plus, il est crucial de faire circuler l’air).

AFFINEZ VOS RÉSERVES TREMPÉES

Affinez Vos Réserves Trempées

Si vous êtes un cultivateur, vous connaissez déjà probablement la lutte contre la moisissure et l’humidité. Après une récolte réussie, il est crucial d’affiner correctement vos têtes. L’équipement utilisé pour l’affinage peut également être utilisé pour éliminer l’humidité dans des têtes auparavant parfaites. Si votre herbe est complètement mouillée, vous pourriez d’abord vouloir essayer la méthode avec le riz. Si elle est juste un peu trop humide, essayez d’ajouter un humidipack dans votre récipient de stockage hermétique.

Des produits comme le Boveda Humidipak 62 sont conçus pour conserver vos têtes à une humidité optimale de 62 %. Ils permettent non seulement d’éliminer l’humidité excessive, mais en rajoutent également quand votre herbe sèche trop. C’est un avantage supplémentaire. Cela permet d’assurer de ne pas faire trop sécher accidentellement vos têtes alors que vous essayez de les sauver de la noyade.

Boveda Humidipak 62voir BOVEDA HUMIDIPAK 62

ÉVITEZ LES RACCOURCIS

Quand l’herbe est trop humide, il peut être tentant d’utiliser la chaleur pour la faire sécher. Après tout, il y a de fortes chances pour que vous ayez envie de fumer au plus tôt. Malgré cette envie toute naturelle, il est important d’éviter tous les raccourcis qui impliquent la lumière et la chaleur.

Utiliser un sèche-cheveux, un four, ou même faire sécher votre herbe au soleil peut vous donner des têtes de faible qualité. C’est dû à la dégradation des trichomes par la chaleur et la lumière. Ce que vous gagnez en temps, vous pourriez le perdre en puissance. De plus, vous courrez aussi le risque de trop faire sécher vos têtes, ce qui donne des sensations de fumette moins agréables et plus dures pour la gorge et les poumons.

PRÉVENTION DE L’HUMIDITÉ : BIEN STOCKER VOTRE HERBE

Prévention De L’humidité : Bien Stocker Votre Herbe

Une herbe humide est au mieux désagréable, au pire nocive (merci la moisissure !). Même si les accidents peuvent arriver, il existe quelques mesures que vous pouvez prendre pour éviter la menace d’une humidité excessive sur vos réserves. Le but est d’atteindre cette zone d’équilibre parfait. La fraîcheur est toujours préférable et tout commence par un bon stockage de votre cannabis. Conservez votre herbe dans un récipient hermétique et placez ce récipient dans un endroit sec, sombre et frais. Facile, non ?

Les bocaux en verre sont une bonne option, mais si vous voulez vraiment bien traiter votre herbe, investissez dans un récipient de stockage spécialisé. Le Cvault est à la fois hermétique à l’air et opaque à la lumière. Évitez juste les pochons en plastique. Après tout, vous êtes un véritable connaisseur du cannabis et les pochons sont tellement dépassés.

CVaultvoir Cvault

Cassie S.

Écrit par: Cassie S.
Cassie est une auteure avec une formation en politique publique. Elle croit à la réduction des risques, à la fin de la stigmatisation et aux pratiques fondées sur des données probantes. Cela s’applique aux substances psychoactives comme à la vie en général.

De nos auteurs

Recherche par catégories
ou
Rechercher