Le cannabis et l'exercice physique : le même effet ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

Le cannabis et l'exercice physique : le même effet ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi certains aimaient tant faire de l'exercice physique ? Peut-être est-ce parce que l'exercice physique intense et le cannabis ont plus de choses en commun qu'on pourrait penser.

Phénomène connu sous le nom de "l'euphorie du coureur", d'intenses périodes d'exercice peuvent produire des sensations d'euphorie et de suppression de la douleur. Jusqu'à récemment, on supposait que c'était dû à la libération d'endorphines, mais depuis la découverte du système endocannabinoïde, les scientifiques commencent à découvrir des preuves suggérant que les molécules de l'organisme similaires au cannabis pourraient bien être responsables.

L'exercice physique et le système endocannabinoïde

Une étude, publiée dans le journal Neuropharmacology, a découvert que des rats qui avaient été soumis à une activité physique intense affichaient une tolérance accrue à la douleur. Mais, plus intéressant, l'activité a provoqué des changements sur les récepteurs CB1 dans le cerveau, des récepteurs du système endocannabinoïde qui répondent au cannabinoïdes présents dans le cannabis. Mais ces récepteurs sont également activés par un cannabinoïde naturellement présent dans l'organisme, l'anandamide. Les récepteurs CB1 sont connus pour jouer un grand rôle dans la suppression de la douleur.

Les cerveaux des rats ayant subi une activité très intense ont montré une augmentation de la disponibilité et de l'activité des récepteurs CB1, de même qu'une augmentation des niveaux d'anandamide dans le sang, après l'activité physique. De plus, des études similaires sur l'homme étaient arrivé aux mêmes conclusions.

Ceci confirme que le système endocannabinoïde joue un rôle dans la suppression de la douleur, et que le soulagement de la douleur, et possiblement l'euphorie ressentie après une activité physique, sont liés au système endocannabinoïde.

Vers une médecine à base de cannabinoïdes

Bien que le traitement de la douleur ressenti après l'exercice physique soit reconnu et documenté depuis les années 1980, ce n'est que récemment qu'on commence à savoir pourquoi. Cette étude éclaire la façon dont l'activité physique et les cannabinoïdes sont liés, et elle a des implications sur de potentiels traitements pour certains troubles.

Le cannabis est déjà utilisé comme traitement contre l'épilepsie, la douleur et le cancer. Cependant, le potentiel du cannabis médical n'a été qu'à peine effleuré, et ce sont des études comme celle-ci, qui explorent plus en profondeur le potentiel du cannabis médical.

Alors sortez de chez vous et allez courir !