Blog
Comment Hiverner Les Plants De Piment
8 min

Comment Hiverner Les Plants De Piment

8 min

L’hivernage des plants de piments permet de les maintenir en vie en période creuse et ainsi d’accroître le rendement et la vitesse de croissance lorsque la prochaine saison de culture arrivera. Découvrez donc l’hivernage des plants de piments, un processus fascinant aux résultats remarquables.

L’hivernage des plantes consiste essentiellement à les forcer à entrer en état d’hibernation pour qu’elles survivent à l’hiver. Chaque saison, de nombreux producteurs de piments commencent à partir de graines, mais ce n’est pas obligatoire. Lorsqu’ils sont laissés à l’extérieur dans des conditions trop frisquettes, les plants de piment meurent souvent à mesure que le temps froid s’installe. Mais avec l’hivernage des plants, nous pouvons les faire passer d’annuelles à vivaces et apprendre à les chérir au fil des ans.

Pourquoi faut-il hiverner les plants de piment ?

Pourquoi faut-il hiverner les plants de piment ?

Il y a plusieurs raisons d’hiverner des plants de piment. Lorsque le printemps arrive, une plante qui a été hivernée aura déjà développé un système racinaire mature, une tige et des nœuds qui peuvent recommencer à germer une fois exposés à la chaleur et à la lumière du jour.

Cela signifie qu’au lieu de repartir de zéro chaque printemps, on aura des plantes déjà développées et prêtes pour la saison : voilà qui présente de nombreux avantages. Les rendements plus importants sont l’un des principaux attraits, tout comme le fait de maintenir en vie ces plantes spéciales. Si vous avez consacré beaucoup d’efforts au développement de vos plants de piment, l’hivernage permet à tous vos efforts ne pas être éphémères, mais bien durables.

De plus, cela signifie qu’il n’est pas nécessaire de passer par le processus fastidieux de la propagation chaque printemps. Au contraire, vous pouvez simplement remettre vos plants dans le monde extérieur pour qu’ils s’épanouissent !

Avantages

  • Une croissance plus rapide : le plant a déjà passé les premières semaines de croissance, ce qui signifie qu’il a une avance considérable sur un semis. Au lieu de germer et devoir survivre aux premières étapes de la vie, il peut immédiatement se consacrer à la production des feuilles et des branches.
  • Un rendement plus important : cette croissance rapide signifie qu’il peut produire potentiellement plus de fruits au moment de la récolte.
  • Pas besoin de faire germer les graines : la germination des graines de piment peut être une tâche ardue. Un plant qui a bien hiverné sera prêt à s’épanouir et vous n’aurez pas à attendre que les graines germent.
  • Cultiver des piments en hiver (facultatif) : si vous rentrez simplement vos plants à l’intérieur sans les tailler, ils peuvent aussi produire des fruits pendant l’hiver. Pour ce faire, vous devrez leur fournir de la chaleur et des lampes de culture. Cependant, si vous avez l’intention de cultiver à l’intérieur, il est recommandé de commencer à partir de graines et de garder en permanence certains plants à l’intérieur.
  • Conserver des plants parfaits : certains plants de piment peuvent avoir des rendements fantastiques, des fruits outrageusement forts ou d’autres caractéristiques prisées. L’hivernage permet de faire durer ces plants pendant des années plutôt que de devoir s’en séparer après une seule saison.

Inconvénients

  • Les nuisibles : de nombreux nuisibles s’épanouissent à l’extérieur. Par conséquent, ramener les plants d’extérieur à l’intérieur peut les introduire dans un environnement où ils peuvent faire comme bon leur semble. Nous allons décrire les étapes qui permettent d’atténuer considérablement ce risque.
  • Effort : le processus d’hivernage demande un peu d’huile de coude. Mais si vous voulez passer à l’étape supérieure de la culture de piments, c’est un effort qui, selon nous, en vaut vraiment la peine.

De quoi avez-vous besoin pour l’hivernage des plants de piment ?

De quoi avez-vous besoin pour l’hivernage des plants de piment ?

Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’équipement pour l’hivernage des piments. De plus, si vous avez déjà cultivé des piments à partir de rien, il est probable que vous ayez déjà plus ou moins tout ce qui figure sur cette liste.

Matériel nécessaire :

  • Un pot propre de 2–12 l
  • Terreau frais
  • De l’eau
  • Sécateur
  • Tuyau d’arrosage avec buse de pulvérisation
  • Saladier
  • Gants en caoutchouc
  • Huile de neem (facultatif)

Et, bien sûr, vous aurez besoin de vos plants de piment !

Technique : hivernage des plants de piment

Technique : hivernage des plants de piment

Il y a plusieurs étapes, mais aucune n’est particulièrement complexe. D’ailleurs, pour toute personne passionnée par la culture de manière générale, apprendre ce procédé salvateur est un accomplissement en soi. Lorsque la prochaine récolte arrivera, vous serez gratifié d’une récolte abondante.

1. Préparez le nouveau substrat

Nettoyez votre saladier à l’eau chaude savonneuse puis séchez-le. Ensuite, ajoutez-y votre nouveau terreau et humidifiez-le. Il ne faut pas qu’il soit trop mouillé, juste humide. Si vous le pressez et que de l’eau s’écoule, c’est qu’il y en a trop. Imbibez votre terreau au goutte-à-goutte et gardez votre sang-froid.

2. Taillez votre plant

C’est probablement la partie la plus brutale du processus et vous aurez sûrement du mal à croire que vous faites du bien à votre plant. Vous devrez donc nous faire confiance. Vous devez le tailler jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une tige et quelques nœuds grossiers. Vous devrez vous armer de courage, car leur apparence décharnée vous fera mal au cœur.

3. Enlevez toutes les feuilles

Vous devez maintenant enlever toutes les feuilles restantes. Il y a deux raisons de le faire : atténuer le risque de présence de nuisibles et retarder la croissance. De nombreux ravageurs vivent sur les feuilles et il faut donc éviter de les amener à l’intérieur. De plus, si le plant n’a pas de feuilles, il aura du mal à se développer. À l’intérieur, l’objectif est de le rendre aussi inactif que possible, alors effeuillez-le.

4. Retirez et nettoyez les racines

Retirez et nettoyez les racines

Maintenant, vous devez extirper le plant de son pot pour nettoyer et couper les racines. Basculez le pot sur le côté et retirez-le doucement. Allez-y délicatement afin de ne pas l’arracher du substrat. Manipulez-le jusqu’à le déloger du pot. Ensuite, nettoyez la terre des racines avec vos mains gantées et le tuyau. La terre fait office de foyer pour les nuisibles alors plus vous en enlevez, plus votre plant sera en sécurité.

Ensuite, en fonction de la taille du pot, vous devrez peut-être tailler un peu les racines.

5. Effectuez un trempage dans l’huile de neem (facultatif)

Le trempage des racines dans une solution d’huile de neem (margousier) peut ajouter une couche supplémentaire de protection. L’huile de neem aide à éliminer les nuisibles sur les racines et vous permet d’avoir des plants sains et dénués de bestioles lorsque vous les ajouterez à un nouveau substrat !

Articles liés

Comment Préparer Des Pesticides Naturels Pour Plants De Piment

6. Rempotez dans votre contenant préparé

Votre nouveau pot devrait maintenant avoir environ 5 cm de terre tassée au fond. La prochaine étape nécessitera un peu de dextérité. Tenez la plante par la tige de façon à ce que la base se trouve à quelques centimètres en dessous de la bordure du pot et que les racines pendent à travers. Ajoutez de la terre en recouvrant bien les racines jusqu’à ce que la plante soit complètement assise dans le nouveau pot.

7. Arrosez, et placez vos plants dans l’endroit choisi

Arrosez, et placez vos plants dans l’endroit choisi

Maintenant, il n’y a plus qu’à. Arrosez-le sans en abuser. Votre plant de piment n’aura pas besoin de beaucoup d’eau tout au long du processus d’hivernage, car il ne se développera pas. Il suffira donc de l’humidifier.

Placez-le dans un endroit où il bénéficiera d’une lumière indirecte, sans pour autant qu’il baigne dans un puits de lumière même si en hiver, cela ne devrait pas poser trop de problèmes. Il faut aussi que l’endroit soit assez frais, sinon la plante aura du mal à pousser : 13–18 °C sera parfait. S’il fait plus froid que ça, le plant risque de mourir et ce serait bien dommage !

8. Prenez soin du plant

Vos plants de piment ont besoin de très peu de soins pendant l’hiver, car ils sont en pleine hibernation. Arrosez-les légèrement toutes les deux semaines environ et assurez-vous d’enlever toute nouvelle pousse. Si vous les laissez développer de nouvelles feuilles, vous constaterez qu’ils reprennent du service !

Enfin, il n’est pas nécessaire d’engraisser vos plants pendant l’hiver. Le substrat contient suffisamment d’éléments nutritifs et tout apport supplémentaire les inciterait à relancer la machine ou pourrait juste les tuer. Aucune de ces deux situations n’est particulièrement souhaitable.

Qu’en est-il des plants de piments en terre à même le sol ?

Qu’en est-il des plants de piments en terre à même le sol ?

Les plants de piment que vous avez semés directement dans le sol en extérieur nécessitent toutes les mêmes étapes que ci-dessus. La seule différence est lorsqu’il s’agit de les extirper du sol. Il est évident que vous ne pouvez pas retourner la terre sur le côté et les faire sortir en les secouant : vous devez donc creuser. Creusez en cercle autour de la base du plant à une profondeur de 20–30 cm. Sortez lentement les racines de la terre, puis lavez et taillez comme indiqué ci-dessus.

Conseils de pros pour l’hivernage des plants de piments

Conseils de pros pour l’hivernage des plants de piments

Les étapes ci-dessus décrivent les nécessités de la préparation de vos plants de piment pour leur hivernage, mais de nombreuses autres choses peuvent être réalisées.

Ajoutez du sable de quartz au-dessus du sol

L’ajout d’une couche de sable ou de vermiculite sur la couche arable du sol aide soi-disant à dissuader les ravageurs qui pourraient aimer y élire domicile ou y pondre des œufs. Bien que cela ne soit pas indispensable, cela peut ériger une barrière supplémentaire de défense.

Vérifiez régulièrement la présence de ravageurs

Dans le même ordre d’idées, un examen régulier de vos plantes est un excellent moyen de prévenir les invasions de nuisibles. Il peut être très difficile d’évaluer la santé des racines des plantes qui hivernent, car les feuilles sont le meilleur indicateur de ce qui se passe sous terre. Un plant sain dans un corps sain sera toujours le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises.

Gardez toujours une température fraîche (mais pas trop fraîche)

Maintenir la température entre 13–18 °C les rendra heureux et en bonne santé, mais ne provoquera pas de poussées soudaines de croissance printanière. Dans de nombreuses maisons, le maintien d’une température parfaitement stable est un objectif irréaliste, mais essayer de s’y tenir sera bénéfique.

Gardez-les éloignés des semis

Si vous faites germer de nouvelles graines avant le printemps, gardez une bonne distance entre les plants qui hivernent et vos semis afin de réduire le risque que de potentiels nuisibles infiltrés se jettent sur vos jeunes plantules.

Hivernage des plants de piment : cela en vaut-il la peine ?

Hivernage des plants de piment : cela en vaut-il la peine ?

Comme vous pouvez le constater, le processus d’hivernage demande un peu d’huile de coude et un certain sang-froid. Cependant, c’est soit ça, soit les laisser mourir complètement.

Dans la plupart des cas, l’hivernage peut être considéré comme un effort qui en vaut la peine. En évitant la nécessité de faire germer de nouvelles graines et en obtenant de meilleurs rendements pour les années à venir, tout le monde est gagnant. Et pour ceux qui pensent avoir la main verte, les compétences impliquées ici ne sont que des techniques supplémentaires dans l’arsenal horticole et elles vous seront utiles pour vos futurs projets. Voyez tout ça comme un acte d’amour qui permet à vos piments de vivre une année de plus.

FAQ

🕑 Quand doit-on commencer l’hivernage des plants de piment ?
Dès que les températures nocturnes extérieures descendent à 7 °C, vous pouvez commencer le processus d’hivernage.
🌶️ Est-ce que tous les piments peuvent hiverner ?
Oui, bien qu’ils soient souvent commercialisés comme étant annuels, les piments sont en fait des plantes vivaces.
🏞️ Puis-je faire hiverner mes piments à l’extérieur ?
Oui, techniquement cela est possible. Cependant, les fortes gelées risquent de les tuer.
💩 Dois-je engraisser mes plants de piments qui hivernent ?
Non, cela encouragerait une croissance indésirable ou les tuerait.
💧 Combien de fois dois-je arroser mes piments qui hivernent ?
Très peu. Toutes les deux semaines devrait suffire.
🪴 Quelle est la meilleure taille de pot pour les plants de piment qui hivernent ?
Il est bon de réduire la taille des pots pour les conserver. Entre 2–4 litres devraient suffire.
⛅ De quelle quantité de lumière les piments qui hivernent ont-ils besoin ?
Un peu de lumière directe ou indirecte est suffisante ou 2–3 heures par jour avec une lampe de culture.
🌡️ Faut-il acclimater les plants de piment qui hivernent ?
Il est recommandé d’introduire progressivement les plants de piment dans leur nouvel environnement.

Max Sargent
Max Sargent
Max est pigiste depuis plus de 10 ans et s’est tourné vers le journalisme du cannabis et des produits psychédéliques ces dernières années. Rédacteur pour des entreprises telles que Zamnesia, Royal Queen Seeds, Cannaconnetion, Gorilla Seeds, MushMagic et bien d’autres, il est fort d’une grande expérience dans ce secteur.
Culture Guides Peppershop
Recherche par catégories
ou
Rechercher