Blog
Astuces Pour Cultiver Des Plants De Piment Plus Forts
5 min

Astuces Pour Cultiver Des Plants De Piment Plus Forts

5 min

La force d’un piment est sûrement due au hasard, n’est-ce pas ? Il s’avère qu’en réalité, plusieurs facteurs influencent la force d’un piment et vous pouvez faire plusieurs choses pour maximiser cette caractéristique. Nous allons vous expliquer comment faire monter la température d’un cran. Promis, vous ne le regretterez pas.

Alors, comment fait-on pour accroître la force des piments qu’on cultive ? Que l’on soit débutant en culture de piments ou fin connaisseur, la seule chose que l’on souhaite est de tirer le meilleur parti de nos plantes. Mais existe-t-il des méthodes permettant d’augmenter la quantité de capsaïcine dans les fruits pour obtenir des piments aussi forts que possible ou est-ce purement lié au hasard ? Nous allons vous décrypter les meilleures astuces pour garantir à coup sûr des piments encore plus forts.

5 façons de cultiver des piments plus forts

Dans la plupart des cas, on peut laisser les Capsicum vivre leur vie tant qu’on les arrose et qu’on s’en occupe ici et là, mais pourquoi ne pas essayer de maximiser leur force ? Vous trouverez ci-dessous cinq conseils pour rendre vos piments plus forts sans devoir fournir davantage d’efforts !

Commencez avec la variété de piment la plus forte en termes de SHU

Commencez Avec La Variété De Piment La Plus Forte En Termes De SHU

Il s’agit sans doute du conseil le plus important de notre liste. Dès le départ, veillez à choisir une variété naturellement forte et élaborons à partir de là. Il est totalement impossible de cultiver un Anaheim et espérer qu’il atteigne les sommets de force du Ghost Pepper ou du Carolina Reaper. Préparez donc le terrain en choisissant un piment dont la force vous convient et vous ne pourrez pas vous tromper.

Et même si nous vous donnons des conseils pour cultiver des piments plus forts, cela ne veut pas dire que vous devez choisir les variétés les plus fortes. Si vous aimez une force mitigée, mais que vous avez envie de faire grimper légèrement la température, c’est tout à fait possible.

Mais comment savoir quels piments sont plus forts que d’autres ? Bien sûr, vous pouvez en essayer autant que vous le pouvez pour évaluer vos préférences en matière de saveurs et de piquant ressenti.

Sinon, une méthode plus simple consiste à utiliser l’échelle de Scoville. Il s’agit d’un système pratique dans lequel chaque piment est mesuré en unités de Scoville ou SHU. Ces unités sont déterminées par le nombre de gouttelettes d’eau nécessaires pour diluer le piquant jusqu’à ce qu’il ne soit plus perceptible. L’échelle va du poivron classique (0 SHU) passe par des piments plus forts comme le jalapeño (5000 SHU) jusqu’au Carolina Reaper (2,2 millions SHU). Prenez donc votre temps pour choisir une variété dont le SHU correspond le mieux à vos préférences.

Articles liés

Les Piments Et L'Échelle De Scoville

Arrosez avec parcimonie

Arrosez Avec Parcimonie

Comme pour la culture du cannabis, il faut parfois infliger un peu de stress à nos plants pour qu’ils se comportent comme nous le souhaitons. Une méthode propre aux piments consiste à les arroser avec parcimonie. Il suffit de laisser le substrat s’assécher complètement entre les cycles d’arrosage. De nombreux cultivateurs attendent même que les feuilles de la plante commencent à tomber et à paraître mollassonnes avant d’ajouter de l’eau.

Ce stress incitera la plante à tirer le meilleur parti de l’humidité disponible et à consacrer toute son énergie à la production de fruits. Il est vrai qu’un arrosage inadéquat ou irrégulier peut quelque peu diminuer le poids de vos récoltes, mais vous vous retrouvez avec des piments dont les niveaux de force ont été poussés jusqu’à leurs derniers retranchements.

Certains n’ayant peur que d’une seule chose, soit que le ciel leur tombe sur la tête, choisissent carrément d’inonder leurs plantes après une courte sécheresse afin de provoquer encore plus de stress, mais cela ne devrait être tenté que par des vétérans dans ce domaine capables d’interpréter quand une plante a atteint sa limite.

Maintenez des niveaux élevés d’azote

Maintenez Des Niveaux Élevés D’azote

Bon, il est grand temps de se concentrer un poil. Bien que cela puisse sembler un peu tiré par les cheveux, le contrôle des niveaux d’azote dans le sol peut réellement avoir un impact sur la force de vos fruits. Une étude récente de l’Université de Californie (Rosenberg, 2018[1]) affirme que des niveaux plus élevés d’azote produiront des fruits plus forts sans avoir d’impact négatif sur la taille du rendement. À l’inverse, l’étude a montré que de faibles niveaux d’azote permettaient tout de même d’obtenir des fruits plus forts, mais que la taille de la récolte était grandement affectée.

Étant donné que l’étude a été menée en laboratoire, comment cela peut-il être appliqué dans le cadre de projets de culture à domicile ? Il y a plusieurs façons de le faire. L’ajout d’un peu de fumier au substrat lui donnera un regain d’azote qui fera monter la force de vos piments. Il est également possible d’acheter du compost riche en azote et même des engrais conçus pour maintenir le niveau d’azote de votre substrat à un niveau élevé.

Récoltez au bon moment

Récoltez Au Bon Moment

Le timing est un facteur crucial et la récolte de piments forts n’y fait pas exception. S’il est vrai que vous pouvez cueillir les fruits directement sur la plante dès qu’ils apparaissent, il est préférable d’attendre certains signaux très clairs indiquant qu’ils sont prêts. N’allez pas croire naïvement que « les piments arrivés à maturité sont les plus forts et les plus savoureux ». En réalité, un piment atteint sa force maximale lorsqu’il cesse de croître. Ensuite, le taux de capsaïcine subit d’abord une forte diminution, puis une autre plus progressive.

En testant trois types de piments largement consommés au Mexique, il a été démontré que les niveaux de capsaïcine dans les variétés Habanero et de Árbol atteignaient leur maximum aux jours 45–50 de la nouaison et après 40 jours dans les variétés Piquin. Après ce point, les niveaux de capsaïcine ont diminué (Contreras-Padilla & Yahia, 1998).

Contrairement à cela, un test sur des piments Serrano n’a révélé aucun changement dans les niveaux de capsaïcine pendant la maturation du stade vert au stade jaune et rouge (Rocha-Herrera, 1997[2]).

Pour faire simple, si vous voulez plus de saveur pour accompagner leur force, donnez à vos piments un peu plus de temps.

Articles liés

Les 15 Piments Les Plus Forts Du Monde (Édition 2022)

Maintenez un climat chaud la nuit

Maintenez Un Climat Chaud La Nuit

Ce n’est certainement pas un secret que les piments s’épanouissent dans un environnement ensoleillé et chaud. Si cela est facile à réaliser durant la journée, beaucoup négligent ce facteur le soir. Quel que soit le climat dans lequel vous vivez et que vous cultiviez à l’intérieur ou à l’extérieur, les piments ont besoin d’un niveau constant de chaleur pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Pour y parvenir, il suffit de laisser vos plants à la lumière directe du soleil en journée et de leur fournir une source de chaleur supplémentaire avec un tapis chauffant le soir. Vos plants de piments continueront de croître pendant la nuit et pourront produire plus de capsaïcine, ce qui donnera logiquement des piments plus forts. Pour les projets de culture en extérieur, vous pouvez les placer dans une petite serre ou un polytunnel.

Ce qu’il faut éviter si vous voulez des piments plus forts

Ce Qu’il Faut Éviter Si Vous Voulez Des Piments Plus Forts

Maintenant que nous avons abordé des astuces éprouvées pour obtenir des piments super forts, il est temps de démystifier quelques légendes. Si vous continuez à chercher comment obtenir les piments les plus forts, vous risquez de tomber sur des affirmations non fondées et non testées. Parmi les mauvaises méthodes à oublier, on aura l’ajout de sel d’Epsom à vos plants, la pollinisation croisée par les poivrons et l’ajout de soufre dans le trou de plantation. Toutes ces méthodes sont des moyens qui garantissent une perte en force de vos piments et peuvent avoir un impact négatif sur la plante elle-même.

Dans des cas isolés, vous pouvez constater que ces conseils ont aidé certains projets de culture. Cependant, les preuves sont assez limitées. Donc si vous voulez les essayer, faites-le à vos risques et périls. Cela dit, en respectant les conseils mentionnés ci-dessus, vous pouvez normalement cultiver des piments plus forts en toute sérénité !

Adam Parsons
Adam Parsons
Journaliste, auteur et rédacteur professionnel spécialisé dans le cannabis, Adam Parsons est un membre de Zamnesia depuis un certain temps. Chargé de couvrir un large éventail de sujets allant du CBD aux psychédéliques et tout ce qu’il y a entre les deux, Adam crée des articles de blog, des guides et explore une gamme toujours plus importante de produits.
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Rosenberg, A. (2018, September 18). Spicy science: Producing hotter peppers. University of California. Retrieved January 11, 2022 - https://www.universityofcalifornia.edu
  2. Rocha-Herrera, A. R. (1997). Influence of solvent extraction, maturity stage, and thermal treatment on the determination of capsaicin in capsicums {Capsicum armuum spp.) and their products (UMI Number; 9737753). UMI. - https://dr.lib.iastate.edu
Culture Peppershop
Recherche par catégories
ou
Rechercher