Consommation de Cannabis en Europe par Pays - Qui Fume Le Plus ?

Publié le :
Catégories : Blog

Consommation de Cannabis en Europe par Pays - Qui Fume Le Plus ?

S'il faut en croire la Guerre contre les Drogues, des lois répressives empêcheraient les gens de fumer du cannabis. Et pourtant de nouvelles statistiques révèlent le contraire. Alors qui en Europe fume le plus de weed ?

C’est officiel. Selon le Rapport Européen sur les Drogues de 2016 publié par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), beaucoup de personnes en Europe consomment du cannabis, peu importe son statut juridique, et certains des pays les plus stricts ont le nombre de personnes admettant fumer des joints les plus élevés. Et tant pis pour la guerre contre les drogues.

QUI FUME LE PLUS ?

Dans l’Union Européenne, 24,8 % des adultes de plus de 15 ans ont essayé le cannabis au moins une fois et 13,3 % en ont fumé au cours de l’année passée. Voici le top 10 des pays ayant le plus grand taux de consommation, avec leurs politiques respectives sur la drogue :

Table of cannabis use

Selon ces statistiques, les politiques juridiques semblent avoir peu ou pas d’effets sur la consommation de drogue. La France et le Danemark ont des politiques très restrictives et pourtant la consommation de cannabis est la plus élevée dans ces pays. D’un autre côté, l’Espagne et les Pays-Bas ont une approche très progressiste et ils sont pourtant au milieu de notre liste du top 10.

Bien entendu, nous parlons de ce qui est toujours considéré comme une consommation de drogue illicite par de nombreuses personnes et ces statistiques ne peuvent donc pas être considérées comme fiables à 100 %. Les chiffres ont été collectés par différents pays, en utilisant différentes méthodes et même au cours de différentes années. De plus, dans certains pays, répondre oui équivaut à admettre un crime. Ce rapport sous-estime donc probablement la réelle consommation de cannabis.

Même si les chiffres sont un peu flous et peu précis, il est assez clair que les politiques juridiques ont peut d’effets sur le consommation de drogue.

IL EST TEMPS D’AVOIR DES LOIS SENSÉES SUR LE CANNABIS DANS L’UE !

Les États-Unis ont prouvé que des lois sensées sur le cannabis pouvaient fonctionner. Le Colorado est devenu le premier état à légaliser le cannabis pour une consommation à but récréatif en 2012 et, malgré les défis, cela a été un grand succès jusqu’ici.

Les ventes de cannabis récréatif ont débuté en 2014, alors jetons un œil au progrès depuis lors :

La criminalité est en baisse – En plus de la chute du nombre d’arrestations en lien avec le cannabis, les crimes violents ont baissé de 2,2 % et les crimes contre les biens ont chuté de 8,9 % de 2013 à 2014.

Les revenus fiscaux sont en hausse – En 2014, le Colorado a collecté 44 millions de dollars en revenus fiscaux issus de la vente de cannabis. En 2015, ce chiffre a grimpé à environ 125 millions de dollars et rien qu’en janvier 12016, plus de 14 millions de dollars ont été collectés alors que les ventes ont doublé pour ce mois d’une année sur l’autre, avec 2,35 millions de dollars collectés pour les écoles locales.

Le chômage est en baisse – Même avec l’afflux massif de personnes espérant trouver un travail dans le secteur du cannabis, le taux de chômage local est resté bas à environ 4 % dans tout l’état. En 2015, le Colorado a eu le 10ème taux de chômage le plus faible de tous les États-Unis.

Les décès liés aux accidents de la route baissent – En partie grâce à moins de consommation d’alcool et plus de joints fumés, les décès liés aux accidents de la route ont significativement baissé de 2013 à 2014 et continuent à baisser. En comparant les quatre premiers mois de 2016 à la même période en 2015, les décès ont baissé de 23,3 %.

En résumé, le monde ne s’est pas écroulé et ne s’écroulera pas simplement parce que les gens ont à présent un accès libre au cannabis au Colorado. Même le Gouverneur du Colorado John Hickenlooper, qui déclarait auparavant que la légalisation était « imprudente », déclare à présent en public qu’elle semble fonctionner.

Il est vrai que certaines personnes au Colorado se sont un peu trop enthousiasmés à l’idée d’avoir un accès libre à de l’herbe de haute qualité, en ont trop consommé et ont légèrement bad tripé, mais rien de trop grave, ni blessures graves ni décès, n’a été lié à la consommation de cannabis. Il est peut-être temps pour l’Europe de retrouver la raison et de réglementer le cannabis plus comme l’alcool, qui est une substance bien plus nocive selon nous.

 

         
  Laura  

Écrit par: Laura
Figurant régulièrement comme auteur invité, Laura vit dans le cœur sauvage de la Côte Ouest américaine. Basée dans sa ferme familiale, elle a développé un profond respect pour le cannabis en continuant à perfectionner et maîtriser sa culture.

 
 
      De nos auteurs  

Top 10 Autoflowering