Alimentation des Plantes : Un coup d’œil aux Micro et Macronutriments

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCulture du CannabisScience

Alimentation des Plantes : Un coup d’œil aux Micro et Macronutriments

Apprenez tout ce qu'il faut savoir sur la nutrition du cannabis, pour être sûr de ne jamais passer à côté des signes que vous montre votre cannabis.

Pour cultiver du cannabis comme un pro, connaître vos nutriments sur le bout des doigts est une compétence essentiel. Cela vous aidera à voir les besoins spécifiques d'un plant de cannabis et de vous assurer de toujours y répondre. C'est quelque chose qui vient avec la pratique et la première étape est de connaître les nutriments eux-mêmes, pour savoir ce qu'ils font et ce qui se passe quand votre cannabis n'en a pas assez.

Alors plongeons dans le cœur du sujet et jetons un œil aux macro- et micronutriments dont votre cannabis a besoin.

LES MACRONUTRIMENTS PRIMAIRES

Ce sont les trois principaux macronutriments dont vos plants de cannabis ont besoin en abondance et à intervalles réguliers :

Azote (N)

L'azote est essentielle pour une croissance correcte. Il représente environ 40-50% de la matière sèche dans les cellules des plants de cannabis et il est impliqué dans la photosynthèse, la croissance, l'efficacité de l'absorption par les racines et la création d'acides aminés, d'acides nucléiques et de protéines.

L'azote est spécialement important durant la phase de croissance végétative, quand un plant de cannabis met toute son énergie dans une croissance en hauteur et en largeur. L'azote est consommé très rapidement, ce qui fait d'une carence en azote la carence en nutriments la plus communément rencontrée dans la culture du cannabis.

Un des symptômes d'une carence en azote est le jaunissement des feuilles. Ceci commence par les feuilles plus basses, plus vieilles, et s'étend graduellement vers le haut de la plante. Ceci est dû au fait que la plante va chercher le peu d'azote présent dans les vieilles feuilles pour l'apporter aux jeunes feuilles plus vulnérables ; ce phénomène est connu comme un « symptôme rampant ». Le résultat est des feuilles mortes et une croissance ralentie.

Un excès d'azote a des effets inverses en accélérant la croissance au-delà des limites sûres. Ceci provoque l'étirement de la plante, ce qui a pour résultat un affaiblissement de l'intégrité structurelle. Une surabondance d'azote peut également ralentir et empêcher le développement des fleurs et inhiber l'absorption de calcium.

Phosphore (P)

Le rôle du phosphore dans le cannabis est d'aider à la photosynthèse, d'aider les fleurs à s'épanouir et d'encourager un développement sain des racines. Il est également essentiel pour une absorption efficace de l'azote et pour la création des acides nucléiques. En raison de sa capacité à aider la floraison, de hauts niveaux de phosphore sont souvent utilisés durant la phase de floraison de la culture du cannabis.

Une carence en phosphore provoque un ralentissement général de l'efficacité de la plante. Comme le phosphore est également vital pour l'absorption de l'azote, une carence en phosphore peut également se manifester avec les signes d'une carence en azote – alors il vous faut faire attention.

Trop de phosphore inhibe l'absorption de fer et de zinc.

Potassium (K)

Le potassium, le dernier des macronutriments primaires, est utilisé pour la création des glucides et des protéines, dans la réponse du système immunitaire et pour la photosynthèse. Il est également impliqué dans de nombreuses réactions enzymatiques ainsi que dans l'entretien du système de « plomberie » de la plante – il garantit que les liquides se déplacent de manière efficace.

Le potassium est essentiel pour l'absorption de silice.

Une carence en potassium a souvent pour résultat un changement de coloration marron/jaune sur le bord des feuilles et peut potentiellement provoquer le recroquevillement des feuilles. Ensuite, des points jaunes commencent à apparaître sur l'intérieur des feuilles, sur le dessus comme sur le dessous. Les symptômes apparaissent en général sur les feuilles les plus basses. Une carence prolongée provoqué également des signes de flétrissement.

Trop de potassium peut provoquer des problèmes dans l'absorption de calcium et de magnésium.

MACRONUTRIMENTS SECONDAIRES

Les macronutriments secondaires sont souvent déjà présents dans le sol et ne sont utilisés qu'en petites quantités. Cependant, ils sont toujours essentiels et peuvent nécessiter un apport supplémentaire à un certain moment. Il faudra probablement les ajouter complètement dans un système en hydro.

Soufre (S)

Le soufre, en plus d'avoir une odeur atroce, est utilisé par le cannabis pour la production d'enzymes et d'acides aminés.

Une carence en soufre provoque le jaunissement des feuilles, de la même manière qu'une carence en azote. Cependant, au contraire d'une carence en azote, une carence en soufre commence par les feuilles supérieures et non les plus basses.

Une surabondance de soufre est en général bien tolérée par le cannabis. Cependant, cela peut empêcher le molybdène  (un composé bénéfique) de faire son travail.

Calcium (Ca)

Le calcium est principalement utilisé dans la création des parois cellulaires et joue un rôle important dans certaines réactions enzymatiques. Il semble aussi que le calcium aide dans la création de zones de croissance – particulièrement sur les pointes des racines.

Si le cannabis ne reçoit pas assez de calcium, cela peut provoquer l'apparition de cellules mortes dans les nouvelles feuilles. Ceci provoque souvent le recroquevillement des feuilles vers le bas.

S'il y a trop de calcium, l'absorption du fer peut être inhibée.

Magnésium (Mg)

La fonction principale du magnésium est de créer de la chlorophylle, mais il est aussi utilisé dans certaines réactions enzymatiques. C'est pourquoi le magnésium joue un rôle vital dans la santé des feuilles et dans l'entretien des vaisseaux des feuilles.

Une carence en magnésium provoque un jaunissement entre les veines des feuilles. Ceci prend la forme d'un symptôme rampant, qui affecte d'abord les vieilles feuilles avant de se répandre aux nouvelles. Cette carence peut également provoquer un vieillissement prématuré.

Une overdose de magnésium peut inhiber l'absorption de calcium.

MICRONUTRIMENTS

Les micronutriments jouent un rôle important dans la santé de la croissance du cannabis, mais ils ne sont utilisés que dans des quantités extrêmement faibles – vraiment très faibles. Si vous cultivez en terre, alors ils seront déjà présents en quantité et ne nécessiteront probablement pas un apport supplémentaire. Néanmoins, savoir ce qu'ils font et quel aspect peuvent prendre les carences peut vous aider à vous assurer que votre cannabis n'en manque jamais – juste au cas où.

Bore (B)

Le bore est utilisé dans la création de nouvelles pointes des racines ainsi que dans la stabilisation des parois cellulaires.

Une carence en bore peut provoquer un recroquevillement des pointes des feuilles et leur mort. Cette carence peut également provoquer une croissance des plants de cannabis à une taille plus petite que leur potentiel normal.

Trop de bore peut provoquer une brillance des feuilles.

Fer (Fe)

Le fer est nécessaire pour une production de chlorophylle correcte. Il est également nécessaire pour certaines réactions enzymatiques.

Une carence en fer peut provoquer un blanchissement dans les nouvelles feuilles lors de leur apparition. Cela peut également provoquer un jaunissement entre les veines des feuilles déjà présentes, ce qui finit par provoquer leur mort.

Une abondance de fer dans le sol va entrer en compétition avec le zinc et le cuivre pour l'absorption, ce qui peut provoquer l'impossibilité de leur absorption.

Zinc (Zn)

Le zinc est utilisé pour faciliter des réactions enzymatiques.

Une carence en zinc a pour résultat un jaunissement entre les veines des nouvelles feuilles et des tâches nécrotiques violettes. Ceci commence sur les feuilles les plus basses avant de se répandre vers le haut dans un symptôme rampant.

Avoir trop de zinc peut provoquer l'inhibition de l'absorption du fer.

Manganèse (Mn)

Le manganeuse est nécessaire pour la création de la chlorophylle et pour certaines réactions enzymatiques.

Une carence en manganèse provoque un jaunissement entre les veines des feuilles. Ceci commence sur les feuilles supérieures et se répand vers le bas.

Une overdose de manganèse peut provoquer la mort des cellules des feuilles et également entraîner une carence en fer.

Cuivre (Cu)

Le dernier mais pas des moindres. Le cuivre est utilisé dans la création des protéines et il est impliqué dans le renforcement des tiges, troncs et branches.

Une carence en cuivre peut provoquer un assombrissement des feuilles et un jaunissement de leur bordure. Les feuilles peuvent également avoir un aspect brillant et la croissance efficace des têtes peut être empêchée.

La toxicité du cuivre est extrêmement rare, mais si elle se produit, elle provoque rapidement la mort cellulaire.

C'est une sacrée liste ! Mais l'avoir sous la main peut vous aider à discerner ce que votre cannabis vous indique et peut vous aider à développer une connaissance instinctive de ses besoins. Vous n'avez pas besoin de mémoriser tout pour cultiver avec succès du cannabis, mais gardez cette liste à l'esprit et sous la main au cas où votre cycle d'alimentation actuel provoquerait des signes de carence/toxicité. Avec le temps, vous saurez de manière instinctive ce qui est nécessaire et vous pourrez ajuster l'alimentation des plants en conséquence !