Blog
7 Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis
8 min

7 Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis

8 min
Culture Seedshop

Le cycle lumineux n'est pas la seule variable qui décide quand les plants de cannabis fleurissent. Lisez la suite pour découvrir sept facteurs externes pouvant accélérer ou retarder la phase de floraison afin de gérer en toute confiance les éventuels problèmes.

En tant que cultivateur de cannabis, on aime généralement garder autant que possible le contrôle sur nos cultures. Pour les cultivateurs de variétés de cannabis photopériodiques, cela implique de décider quand les plants fleurissent en réduisant les heures de lumière que les spécimens d’intérieur reçoivent. En extérieur, c’est Dame Nature qui déclare quand il est temps que les plants commencent à développer des têtes. Mais que faire quand vos plants photopériodiques passent en phase de floraison sans que vous ou Dame Nature l’ayez décidé ?

Malheureusement, le moment où vos plants de cannabis commencent à fleurir, et la durée de leur floraison, sont des éléments qui peuvent être altérés par des facteurs extérieurs au seul cycle lumineux. C’est alors à vous, le cultivateur, d’identifier et de corriger ces problèmes.

Nous allons maintenant explorer sept facteurs externes qui peuvent accélérer, retarder ou rallonger la floraison chez les plants de cannabis.

Mauvaise Nutrition

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Mauvaise Nutrition

Vos plants de cannabis ont besoin d’aliments pour se développer et une mauvaise nutrition peut leur envoyer le signal de déclencher la floraison par peur d’épuisement des ressources. Alors qu’un excès de nutriments peut être aussi dommageable qu’un manque, le cannabis a tendance à induire une floraison préventive quand les niveaux de nutriments pour la végétation s’épuisent.

Les cultivateurs de cannabis expérimentés savent que l’azote est le principal macronutriment utilisé pour soutenir la phase végétative. Une fois que les plants passent en floraison, les cultivateurs réduisent les niveaux de N en faveur d’autres nutriments, en particulier le phosphore (P).

L’acide gibbérellique (GA) joue un rôle significatif dans le déclenchement de la floraison chez les plants photopériodiques. Fait intéressant, c’est dans des « conditions limitant les nitrates » que les niveaux de GA sont augmentés et que la floraison débute.

Voilà pourquoi il est logique que de faibles niveaux de nitrate dans le sol (l’azote disponible pour les plants) indiquent aux plants que la phase végétative touche à sa fin et qu’ils devraient se dépêcher de fleurir avant l’arrivée de l’hiver.

Donc, même si vous maintenez vos plants dans un cycle lumineux de 18/6, de faibles niveaux de nitrate pourraient suffire à mettre la floraison à l’ordre du jour.

Niveaux de Saccharose et de Lipides

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Niveaux De Saccharose Et De Lipides

Le sucre est impératif au développement des plants de cannabis et, en effet, les plants sont sensibles à l’excès et au manque de cette substance. Même si cela n’a pas encore été confirmé dans le cannabis, certaines plantes dépendantes de la photopériode déclenchent la floraison quand elles reçoivent une faible concentration de saccharose.

Au contraire, des concentrations plus élevées de 5 % environ ou plus sont connues pour retarder la floraison chez certaines espèces. Ceci signifie qu’un apport en sucre trop important peut empêcher la survenue de la floraison, ce qui peut être tout aussi gênant qu’une floraison trop précoce.

Articles liés

Le Rôle Des Sucres Dans Les Plants D'herbe

En plus du sucre, une teneur en lipides accrue semble accélérer la survenue de la phase de floraison. Une étude de 2015[1] sur des plants de colza a révélé que la sur-expression de BnWRI1 (impliqué dans la biosynthèse des acides gras) « a entraîné une floraison accélérée du plant 4–6 jours plus tôt sans réduction de la croissance végétative ». Ceci pourrait aussi être dû au fait que BnWRI1 a été remarqué comme augmentant les niveaux de sucres solubles qui, comme nous l’avons vu plus haut, encouragent par eux-mêmes la floraison.

Température Ambiante

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Température Ambiante

En plus du cycle lumineux, la température ambiante peut aussi influencer quand un plant de cannabis passe en floraison. Le cannabis a tendance à préférer une température diurne de 20–30 °C, avec des températures nocturnes légèrement plus basses.

Des études montrent que des températures au-delà de 27 °C entraînent une sur-régulation des protéines de floraison dans certaines espèces, ce qui provoque une entrée en floraison plus précoce chez les plants. En revanche, les plants ont tendance à passer en phase de floraison plus tard quand les températures sont bien en dessous de la fourchette idéale.

Ceci dit, une température excessivement élevée (plus de 30 °C) peut potentiellement retarder aussi la floraison, car les plants auront du mal à mener à bien les processus physiologiques normaux.

Pour le cultivateur de cannabis, c’est un équilibre délicat à trouver pour apporter des températures élevées de manière appropriée sans stresser les plants ni augmenter les risques de problèmes de santé. En extérieur, même le simple fait de déplacer les pots dans un endroit plus ombragé pendant les heures les plus chaudes de la journée peut éviter les problèmes associés à l’excès de chaleur.

Articles liés

Température Dans L'Espace De Culture De Cannabis

Sécheresse

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Sécheresse

En lien avec le point précédent, des conditions de sécheresse sont aussi capables d’accélérer la progression normale vers la floraison. Les plants de cannabis ont besoin d’un apport constant en eau pendant toute leur vie. Quand ils passent trop de temps sans humidité, le stress peut les pousser à déclencher la floraison plus tôt, dans l’espoir de donner des graines avant de mourir.

De manière intéressante, des recherches ont été menées sur la « sécheresse contrôlée » du cannabis. Dans une étude de 2019[2], des chercheurs ont découvert que le fait de restreindre l’eau pendant la phase de floraison renforçait significativement la teneur en cannabinoïdes. Il a été mesuré une augmentation de 12 % de THC et 13 % de CBDA par rapport au groupe de contrôle. Pour cette raison, parmi tant d’autres, certains cultivateurs de cannabis réduisent sciemment l’arrosage en espérant obtenir une récolte plus puissante.

En revanche, un excès d’eau peut empêcher la survenue de la floraison et représente une menace significative à la santé et la viabilité de vos plants. Au contraire des conditions de sécheresse, auxquelles le cannabis peut en réalité assez bien résister, un excès d’eau peut être un arrêt de mort pour vos cultures.

Accumulation de Sels

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Accumulation De Sels

L’excès de sels minéraux est un autre problème qui s’avère être capable d’empêcher la floraison. Des études ont montré qu’une salinité élevée empêchait directement la floraison et des concentrations en sels plus élevées avaient un effet plus grave que des concentrations plus faibles.

Malheureusement pour les cultivateurs non-bio, l’excès de sels minéraux est un fléau qui n’est pas rare en culture. Nourrir ses plants avec des nutriments minéraux peut entraîner une accumulation de sels autour de la zone racinaire, empêchant ainsi l’absorption des nutriments. Cela ralentit la floraison et peut également entraîner tout un éventail d’autres problèmes, en particulier ceux associés à un blocage de l’absorption des nutriments.

Il semblerait que les sels répriment la floraison en interférant avec la voie de signalisation de l’acide gibbérellique qui, comme nous l’avons mentionné plus haut, est une substance clé associée au déclenchement de la floraison.

Si un excès de salinité vous posait des problèmes, rincez simplement le substrat à l’eau pure pour débarrasser la zone racinaire de l’accumulation.

Articles liés

Quand Et Comment Rincer Vos Plants De Cannabis

Substances Chimiques Exogènes

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Substances Chimiques Exogènes

Les substances chimiques exogènes — celles administrées aux plants — peuvent aussi jouer un rôle dans le moment auquel votre cannabis va fleurir. Certaines de ces substances sont en fait le résultat des états mentionnés plus haut, comme la sécheresse, les hautes températures et la salinité élevée. Examinons comment l’administration de ces substances chimiques peut retarder ou accélérer la survenue de la floraison.

  • Monoxyde d’Azote (NO)

Le monoxyde d’azote est un radical libre qui agit en tant que molécule de signalisation chez les plants. Cette substance est présente durant tout le cycle de vie du plant et peut influencer le moment auquel vos plants fleurissent. Des applications exogènes de NO sont connues pour réprimer la floraison dans plusieurs plantes à jours courts. Fait notable, les niveaux de NO peuvent exploser en résultat de facteurs comme la sécheresse et les pathogènes.

  • Dioxyde d’Azote (NO₂)

Au contraire du NO, le dioxyde d’azote (NO₂) joue le rôle d’un régulateur de croissance positif[3] chez les plants et peut stimuler la floraison juste avec des niveaux atmosphériques suffisants. Appliquer du NO₂ sur une culture de cannabis entraînera probablement une accélération de la floraison sans affecter négativement la croissance végétative. Ceci dit, un excès de NO₂ peut être tout aussi nocif que de très faibles niveaux.

  • Dioxyde de Carbone Atmosphérique (CO₂)

Il n’est pas rare que des cultivateurs de cannabis augmentent les niveaux de CO₂ atmosphérique dans l’espace de culture dans l’espoir d’obtenir des plants plus gros, en meilleure santé et plus productifs. Le CO₂ aide à augmenter la photosynthèse et réduit la transpiration, ce qui entraîne une élévation des niveaux de sucre dans le feuillage.

Ceci, par conséquent, pourrait être la raison expliquant pourquoi le CO₂ réussit aussi à accélérer la floraison chez différents plants. Il faudrait aussi noter, cependant, que le CO₂ peut affecter la floraison de manière différente selon les types de plants.

  • Acide Ascorbique (AA/Vitamine C)

L’acide ascorbique joue un rôle majeur dans la biosynthèse des hormones responsables du déclencheur de floraison des plants. Des études ont découvert que des niveaux élevés de AA inhibaient la voie de l’acide gibbérellique, avec pour conséquence le retardement de la floraison[4].

Présence de Pathogènes Microbiens

Facteurs Qui Pourraient Affecter La Floraison Du Cannabis: Présence De Pathogènes Microbiens

Oui, même des bactéries, champignons et autres pathogènes sont capables d’affecter le moment auquel vos plants fleurissent. Des pathogènes fongiques comme le Fusarium, par exemple, peuvent provoquer une floraison précoce et tardive chez certaines espèces, selon si le phénotype en question a une résistance élevée ou non face au fléau.

Une étude de 2003[5] s’est penchée sur la manière dont le pathogène bactérien P. syringae affectait le moment de la floraison chez les plants sensibles. Alors que de faibles quantités du pathogène ont accéléré la floraison de quelques jours, de plus grandes quantités l’ont retardée.

Mais les espèces pathogènes ne sont pas les seules à pouvoir affecter le moment de la floraison : les microbes naturels du sol peuvent aussi avoir un impact. Par exemple, certaines formes de rhizobactéries — des bactéries bénéfiques qui travaillent avec le système racinaire — accélèrent en réalité la survenue de la phase de floraison en améliorant la composition du sol et en augmentant l’expression de la protéine activatrice 1 (AP-1).

7 Facteurs Qui Affectent la Floraison du Cannabis : Que Peut-On Faire ?

7 Facteurs Qui Affectent La Floraison Du Cannabis : Que Peut-On Faire ?

Même si certaines des conditions mentionnées plus haut peuvent potentiellement affecter négativement votre culture de cannabis, d’autres peuvent en réalité être utilisées pour vous aider. Par exemple, de nombreux cultivateurs donnent à leurs plants un complément en sucres, comme de la mélasse, pour améliorer la photosynthèse et potentiellement accélérer la floraison. De plus, exposer vos plants à des températures moyennes plus élevées (en restant dans la fourchette désirée) et administrer plus de CO₂ pourrait donner des cultures plus efficaces et productives.

Dans tous les cas, savoir que des facteurs externes peuvent affecter le moment de la floraison vous aidera à mieux résister aux éventuels problèmes rencontrés, que ce soient des nuisibles, une sécheresse ou une mauvaise nutrition.

Zamnesia

Écrit par : Zamnesia
Zamnesia a passé des années à améliorer ses produits, ses gammes et ses connaissances autours des psychédéliques. Guidé par l’esprit de Zammi, Zamnesia s’efforce de vous fournir un contenu précis, factuel et informatif.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Wrinkled1 Accelerates Flowering and Regulates Lipid Homeostasis between Oil Accumulation and Membrane Lipid Anabolism in Brassica napus - https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. (PDF) Increasing Inflorescence Dry Weight and Cannabinoid Content in Medical Cannabis Using Controlled Drought Stress - https://www.researchgate.net
  3. Nitrogen dioxide is a positive regulator of plant growth - https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. role of ascorbic acid in the control of flowering time and the onset of senescence | Journal of Experimental Botany | Oxford Academic - https://academic.oup.com
  5. A Developmental Response to Pathogen Infection in Arabidopsis - https://www.ncbi.nlm.nih.gov

Read more about
Culture Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher