LSA : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

LSA : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Table des matières:

Qu'est-ce que le LSA ?

Le LSA, Acide Lysergique Amide ou ergine, est un produit durant la création du LSD et une substance psychoactive par elle-même. Il a été découvert à l'état naturel plus tard et sa présence est connue dans les graines de Belle De Jour (aussi appelées "Morning Glory"), ainsi que dans les graines d'Ololiuhqui (Rivea corymbosa) et de Bois de Rose Hawaïen (Argyreia nervosa), certaines vignes Convolvulaceae, certains champignons comme Achnatherum robustum. Chimiquement, elle est connue comme LA-111 et c'est un alcaloïde ergoline.

Comme c'est un précurseur du LSD, la structure chimique du LSA et celle du LSD sont similaires. Bien qu'actif avec avec des doses en microgrammes, le LSA n'est pas aussi puissant que le LSD synthétisé et les effets présentent des caractéristiques distinctes.

Sur le marché noir, le LSA est souvent vendu en le faisant passer pour du LSD, comme il est plus facile à obtenir. La plante Morning Glory est la meilleur source connue de LSA et ses effets sont connus des tribus indigènes depuis des temps reculés.

Bien que la Liane d'Argent et la Morning Glory contiennent abondamment du LSA, les graines de Morning Glory trouvées en jardinerie peuvent être couvertes de fongicide pour empêcher la moisissure.

Hawaiian Baby Woodros

Voir Le Produit

Composés chimiques

Après analyse, Albert Hoffman a découvert que le LSA avait une structure très similaire à celle du LSD. La principale différence est que le LSA a un composé NH2 alors que le LSD a N(C2H5)2. Le LSA est largement insoluble dans l'eau, mais il peut être dissous dans l'alcool éthylique et méthylique.

Jonathan Ott a rapporté d'importantes variations, d'un ordre supérieur à la dizaine de fois, de la concentration en alcaloïdes entre différents échantillons de graines de LSA. Parmi les autres alcaloïdes ergolines retrouvés dans les graines on compte : ergonovine, elymoclavine et lysergol.

"TiHKAL: The Continuation" est un livre publié par Alexander Shulgin. Cet ouvrage brosse un large portrait des tryptamines et s'intéresse aux effets mentaux et physiologiques du LSA. Shulgin raconte qu'une dose d'un demi-milligramme (une très faible quantité, plutôt grande comparée aux doses du LSD) de LSA a amené un "état de fatigue, rêveur" qui se dissipe après 5 heures. Il ne considère pas son épimère comme une substance psychoactive majeure dans les graines de Morning Glory, citant l'auto-expérimentation de la substance par Albert Hofmann dans laquelle ce dernier a dit ne ressentir que peu d'effets mais une sensation de "fatigue et de vide".

Histoire liée à ce sujet

Comment Extraire Du LSA De Graines D'Ipomoea Tricolor & De Liane D'Argent

Il écrit que l'épimère de LSA est C-8 inversé et l'identifie comme isoergine ou d–isolysergamide. Pointant du doigt le fait que l'acide lysergique et l'ergine sont sous programme aux États-Unis, il avance que c'est une tactique du gouvernement pour mieux faire appliquer les lois sur le LSD, car ces substances sont impliquées dans la synthèse du LSD. Le livre de Shulgin jette une lumière bien nécessaire sur les propriétés chimiques du LSA et du LSD, en décrivant les substances apparentées et les autres trypatamines. Toutefois, le débat sur la similarité entre une expérience sous LSA et sous LSD continue toujours.

LSA

LSA Effets

LSA Effets

Bien que n'étant pas aussi puissant que le LSD, le LSA peut provoquer des effets psychédéliques légers et moyens qui rappellent ceux du LSD, tout en étant plus sédatifs avec plus d'effets secondaires physiques. Le LSA produit la plupart des effets connus pour les substances dites psychédéliques. Les tribus indigènes du Mexique utilisaient le LSA lors de cérémonies sacrées, ce qui apporte des preuves supplémentaire de sa valeur enthéogène. Les effets varient grandement d'une personne à l'autre.

Morning Glory

Voir le produit

Histoire du LSA

Histoire du LSA

Les conquistadors espagnols considéraient ces rituels comme des blasphèmes démoniaques et ont essayé d'en stopper la consommation tout en empêchant leur diffusion. Les graines de LSA ont été redécouvertes en 1941, quand l'ethnobotaniste Richard Schultes a fait mention de leur consommation remontant au temps des Aztèques. Plus tard, on a signalé leur consommation lors de cérémonies des indiens Zapotèques.

Des échantillons de graines d'Ololiuqui (Turbina corymbosa) ont été envoyées à Albert Hofmann, le créateur du LSD, pour qu'il les analyse. Il a été surpris de découvrir que les composés actifs étaient remarquablement similaires à ceux du LSD. D'après ses rapports d'auto-expérimentation, ces graines l'ont fait se sentir fatigué et l'ont plongé dans un état onirique.

Statut légal

Statut légal

Les graines contenant du LSA, comme la Morning Glory, ne sont pas illégales. Cependant, la production, extraction et consommation de LSA sont illégales dans beaucoup de pays dans le monde. Par exemple, le LSA considéré comme une substance contrôlée aux Pays-Bas, comme une drogue de Classe A au Royaume-Uni est comme une drogue d'Annexe III aux États-Unis.

Parmi les pays qui n'ont pas de classification ou qui n'appliquent pas de lois pour le LSA, on retrouve la Hongrie et le Canada.

Tests de drogue

Le LSA n'est pas spécialement recherché dans la plupart des tests de drogue standards et étendus. Cependant, en raison de sa structure chimique et de sa nature, il a le potentiel de déclencher une alerte lors de tests ciblant le LSD.

Histoire liée à ce sujet

LSD vs. LSA - La Différence