Blog
Les Variétés De Cannabis À Autofloraison Sont-Elles Moins Puissantes Que Les Autres ?
11 min

Les Variétés De Cannabis À Autofloraison Sont-Elles Moins Puissantes Que Les Autres ?

11 min
Culture Seedshop

Les variétés à autofloraison sont-elles vraiment moins puissantes que les variétés de cannabis à photopériode ? Découvrons la vérité sur les autofloraisons et leur puissance dans cet article.

De nombreux cultivateurs de cannabis de nos jours font pousser des plants à autofloraison et pour de nombreuses bonnes raisons. Cependant, malgré leur popularité croissante, il existe toujours de nombreuses légendes et idées fausses sur ces variétés de cannabis bien pratiques.

L’une d’entre elles voudrait que le cannabis à autofloraison soit moins puissant que son cousin à photopériode. Étonnamment, les nouveaux cultivateurs ne sont pas les seuls à répandre cette légende. Toutefois, pour être honnête, ces histoires ont en effet un certain fond de vérité.

Les Composantes Des Autofloraisons

Pour aller au fond des choses avec la légende de la puissance plus faible, il faut prendre en compte quelques aspects primordiaux.

La Composante À Autofloraison : Cannabis Ruderalis

La Composante À Autofloraison : Cannabis Ruderalis

Un des aspects importants des plants à autofloraison se cache dans leurs génétiques. En effet, ils sont conçus en utilisant un type de cannabis spécial appelé Cannabis ruderalis, qui est une espèce sauvage qui pousse en Sibérie et dans d’autres régions du monde similaires.

Ruderalis, au contraire du cannabis à photopériode normale, fleurit automatiquement. En bref, cela signifie qu’il n’attend pas de changement dans les heures de lumière du jour pour commencer à fleurir. L’espèce a développé cette caractéristique en poussant dans des régions avec de longues heures de lumière du jour pendant l’été arctique.

Articles liés

C’est Quoi Une Ruderalis?

En soi, Ruderalis est un type d’herbe assez peu spectaculaire. Elle possède des effets légers quand elle est fumée, car elle ne contient que de faibles quantités de cannabinoïdes et de terpènes. De plus, le plant pousse très petit avec des rendements minimaux.

Mais là où les choses deviennent intéressantes, c’est que Ruderalis peut être croisé avec d’autres variétés de cannabis pour les faire devenir à autofloraison.

Les Plants De Cannabis À Photopériode Riches En THC/CBD

Les Plants De Cannabis À Photopériode Riches En THC/CBD

Quand des sélectionneurs ont découvert qu’ils pouvaient transformer des variétés de cannabis classiques en autofloraison, cela a été une véritable révolution pour la culture du cannabis. Tout d’un coup, il était possible de cultiver du cannabis sans avoir le souci de devoir changer les heures de lumière pour les pousser à fleurir, comme c’est nécessaire pour le cannabis féminisé/à photopériode.

Les nouvelles variétés à autofloraison avaient aussi d’autres caractéristiques intéressantes : elles poussaient bien plus vite que le cannabis à photopériode, tout en restant à une belle taille compacte, idéal pour les cultiver en intérieur.

Il n’y avait qu’un seul problème : les premières variétés à autofloraison (qui sont arrivées sur le marché autour de l’année 2005), n’étaient en effet pas très fortes et leurs rendements étaient médiocres en comparaison du cannabis à photopériode. Les passionnés du cannabis les ont méprisées et ne les ont pas trop prises au sérieux.

Cependant, tout ceci allait vite changer …

Le Résultat Des Croisements Modernes : Des Autofloraisons Puissantes

Le Résultat Des Croisements Modernes : Des Autofloraisons Puissantes

Alors que les sélectionneurs ont gagné en compétence dans les croisements de Ruderalis et de plants à photopériode riches en THC/CBD, ils ont créé des variétés puis puissantes, et toujours meilleures, qui pouvaient fleurir automatiquement.

Oui, c’est vrai, par le passé, les plants à autofloraison ont été inférieurs et moins puissants, mais ce n’est désormais plus le cas. De nos jours, certaines variétés à autofloraison dépassent même certaines variétés classiques à photopériode pour ce qui est de la puissance, des rendements et des parfums.

Articles liés

Top 10 Des Variétés De Cannabis Auto-Fleurissantes

Des Rumeurs Courantes Sur Les Autofloraisons

Le fait que les plants à autofloraison ne seraient pas aussi forts que le cannabis « ordinaire » n’est pas la seule légende qui les entoure. Regardons ensemble quelques-unes des idées fausses qui se sont répandues.

Les Plants À Autofloraison Ont des Rendements Plus Faibles

Les Cannabis Plants À Autofloraison Ont Des Rendements Plus Faibles

Même si les plants à autofloraison produisent généralement des rendements légèrement plus faibles, ils produisent beaucoup plus que par le passé. Certaines variétés à autofloraison « XL » atteignent pratiquement la taille du cannabis féminisé et leurs rendements sont donc comparables avec les plants de cannabis normaux.

De même, en dépit de la taille compacte de nombreuses variétés à autofloraison, les cultivateurs n’ont pas à faire de compromis avec des rendements faibles. Il existe de nombreuses méthodes pour le cultivateur afin d’optimiser le rendement avec de petits plants, méthodes que nous expliquerons plus tard.

Aucune Technique Pour Booster le Rendement Possible

Aucune Technique Pour Booster Le Rendement Possible

On entend souvent dire que les plants à autofloraison ne supportent pas bien les techniques avancées. C’est vrai pour les techniques de palissage qui impliquent de blesser les plants, comme l’étêtage, la taille, le FIMing, les boutures, etc. Mais les plants à autofloraison répondent bien au palissage LST (Low Stress Training), même si la période où la technique peut être appliquée est plus courte qu’à l’accoutumée.

Articles liés

Comment Et Quand Faire Du LST Sur Des Plants De Cannabis

De même, la SoG (Sea of Green) est une autre technique pour booster le rendement qui peut donner au cultivateur d’énormes rendements même avec de petits plants. La SoG implique essentiellement de cultiver de nombreux plants plus petit dans une « mer de verdure » afin de maximiser les rendements pour un espace de culture donné. Essentiellement, plus de plants permettent de compenser les rendements plus faibles de chaque plant.

Il Leur Faut 24 Heures De Lumière

Vous pouvez cultiver vos plants à autofloraison avec 24 heures de lumière quand vous cultivez en intérieur, mais vous n’avez pas besoin de le faire. Vous pouvez tout aussi bien passer à un planning lumineux de 18/6 ou 20/4, ou n’importe lequel dans ces limites, si vous le souhaitez. L’avantage de la culture de variétés à autofloraison en intérieur est que vous pouvez vous assurer de leur donner une quantité maximum de lumière. Cela finit par se retrouver dans la puissance de l’herbe.

Comment les Cultivateurs Peuvent Optimiser la Teneur En THC/CBD Dans les Autofloraisons

Peu importe s’il s’agit de cannabis à autofloraison ou féminisé, il est important de réaliser qu’une bonne herbe pousse rarement à la perfection toute seule. Le cultivateur joue un grand rôle dans la qualité du produit final. Dans la culture des plants à autofloraison, il existe plusieurs méthodes pour augmenter les niveaux de THC/CBD dans vos plants.

Articles liés

Comprendre L’importance Des Différents Ratios CBD:THC

Utiliser La Bonne Terre Et Le Bon Pot

Les plants à autofloraison préfèrent un sol particulièrement aéré et qui draine bien. Cela facilite la pousse des racines, ce qui favorise une croissance plus rapide et des plants plus gros/plus sains.

Quand vous utilisez du terreau ordinaire, ou conçu pour des plants de cannabis féminisés, ajouter un peu de perlite en plus peut aider à rendre la terre plus adaptée aux plants à autofloraison. (Vous pouvez reconnaître qu’un sol draine bien à sa capacité à absorber rapidement l’eau).

La taille du récipient est aussi importante. Si le récipient est trop petit, votre plant ne sera pas capable de pousser à son plein potentiel. S’il est trop grand, cela peut aussi entraîner des problèmes de croissance et des rendements moins qu’optimaux.

Mais quelle est la taille optimale de pot pour le cannabis à autofloraison ? Généralement, des pots de 7–10 litres fonctionnent bien pour les plants à autofloraison, selon leur taille finale (toutes les variétés ne poussent pas à la même hauteur). Il n’y a généralement pas besoin de cultiver dans des pots plus grands de 15 litres, ce serait simplement un gaspillage de nutriments et d’eau sans aucun avantage.

Les pots en tissu, en particulier, sont un bon choix pour la culture des plants à autofloraison. Les pots de ce type sont conçus dans une matière textile perméable à l’eau et à l’air. En utilisant des pots en tissu, les racines des plants sont naturellement « taillées à l’air » quand elles atteignent les parois et les plants ne pourront jamais « trop pousser » pour leur pot. Ces caractéristiques sont fortement bénéfiques pour la santé des plants. De plus, les pots en tissus apportent un drainage optimal et rendent presque impossible le sur-arrosage.

Utiliser Un Planning Lumineux Optimisé

Comme nous l’avons vu plus tôt, le bon planning lumineux peut jouer un grand rôle dans la puissance finale du cannabis.

Pour les plants à autofloraison, cela peut signifier qu’il est préférable de choisir un minimum de 18 heures par jour si vous voulez obtenir des résultats récents à l’heure de la récolte. Bien sûr, vous pouvez toujours expérimenter avec les heures d’illumination, y compris avec 24 heures de lumière par jour.

Articles liés

Choisir La Bonne Lampe Pour Votre Culture

De plus, la qualité des lampes de culture utilisées aura aussi un effet marqué sur les rendements, la puissance et l’arôme. Ne vous attendez pas à des rendements monstres avec une ultra-puissance en utilisant des lampes de culture premier prix sous-alimentées de faible qualité. Beaucoup de ces lampes peu coûteuses sont de bonnes lampes pour débuter si votre budget est limité, mais elles ne vont pas plus loin. Investir dans de puissantes lampes de culture dignes de ce nom qui peuvent apporter des quantités adéquates de lumière pendant la floraison sera rentable.

Choisir La Période Parfaite Pour Cultiver En Extérieur

Choisir La Période Parfaite Pour Cultiver Cannabis En Extérieur

Les variétés à autofloraison peuvent être cultivées en extérieur peu importe les saisons, car elles ne s’appuient pas sur la durée de lumière en journée comme le cannabis à photopériode.

Ceci signifie aussi que les cultivateurs en extérieur peuvent choisir le moment optimal pour planter, avec le plus d’heures de soleil. Pour faire simple, en cultivant en été (des journées plus longues = plus de lumière), on peut s’attendre à de meilleurs rendements et à du cannabis plus puissant.

Selon la localisation et le climat local, il pourrait être nécessaire de faire des expérimentations avec les plants à autofloraison en extérieur. Toutes les variétés ne supportent pas nécessairement bien les températures élevées et le soleil brûlant des mois d’été. C’est particulièrement le cas si vous cultivez dans le sud de l’Europe, spécialement dans des régions comme l’Espagne. Dans ces cas, planter les autos plus tôt au printemps ou plus tard en automne pourrait donner de meilleurs résultats.

Optimiser Les Niveaux De pH

Optimiser Les Niveaux De pH du cannabis

Surveiller les bons niveaux de pH pour l’eau ou la solution nutritive est essentiel pour le développement de vos plants. À cet égard, les plants à autofloraison ne sont pas différents du cannabis féminisé.

Pourquoi le pH est-il si important ? Eh bien, le cannabis n’est capable d’absorber les nutriments que dans une certaine fourchette de pH. Si le pH est hors limites (soit trop élevé, soit trop bas), il se produira des carences nutritives et vos résultats finaux seront mauvais. Encore plus probable, vos plants seront gravement malades et vous pourriez bien ne même pas pouvoir profiter d’une récolte.

Quand on cultive en terre, la fourchette de pH optimal est de 6,0 à 7,0. Pour la culture hydroponique ou en coco, le pH devrait être compris entre 5,5 et 6,5.

La plupart du temps, l’eau du robinet ne sera pas à un pH optimal pour le cannabis. En utilisant des produits de pH Plus ou pH Moins, vous pouvez facilement ajuster les niveaux de pH pour arriver au niveau optimal.

Bien Arroser Vos Plants

Bien Arroser Vos Plants du Cannabis

Le sur-arrosage est une des erreurs les plus courantes dans la culture du cannabis. Il peut entraîner toutes sortes de problèmes, du blocage de l’absorption des nutriments et des carences jusqu’à la pourriture des racines et bien plus. Pour garantir un produit final au top avec une bonne puissance, assurez-vous de bien arroser votre cannabis. C’est tout particulièrement important avec les plants à autofloraison : ces plants plus petits, avec un système racinaire plus petit, boiront moins d’eau que leurs cousins à photopériode. Le risque de sur-arroser un plant à autofloraison est donc plus élevé.

Une méthode facile, mais efficace, pour arroser correctement est celle dite méthode « Soulever Le Pot ». Soulevez simplement le pot avec le plant pour comparer son poids avec celui d’un plant complètement arrosé. Vous ne devriez alors arroser que lorsque le pot semble notablement léger. Ceci assure que le sol puisse sécher entre chaque arrosage, réduisant ainsi le risque de développement de moisissures, de pourriture des racines et autres problèmes.

Articles liés

Comment Arroser Vos Plants De Cannabis

En règle générale, arrosez moins fréquemment. Cependant, quand vous arrosez, faites-le complètement. Vous devriez aussi laisser la terre absorber l’eau entièrement, jusqu’à ce que vous voyiez de l’eau d’écoulement sortir par le fond du pot.

Utiliser Les Nutriments Avec Modération

Tout comme les plants à autofloraison ont besoin de moins d’eau que les gros plants, ils ont aussi besoin de moins de nutriments. Le problème est toutefois que la plupart des nutriments pour cannabis du commerce donnent des recommandations de dosages pour de gros plants féminisés et rarement pour les plants à autofloraison souvent beaucoup plus petits.

Articles liés

Les Variétés À Autofloraison Ont-Elles Besoin De Nutriments ?

Nous vous recommandons donc de donner aux autos une dose plus faible que la normale. Commencez à 25 % ou 50 % des doses recommandées et ajustez à partir de là. Il n’y a pas besoin de donner plus si le plant n’affiche aucun signe de carence. En fait, donner plus de nutriments que nécessaire fera souvent plus de mal que de bien.

De plus, la plupart des terreaux du commerce sont pré-fertilisés et contiennent des nutriments suffisants pour 3–4 semaines de croissance. Pour les plants à autofloraison, cela pourrait signifier que vous n’avez pas besoin de donner de nutriments pendant toute la période de végétation du plant, qui dure environ aussi longtemps, 3–4 semaines. Vous n’aurez besoin de commencer à donner des nutriments de floraison qu’au début de la phase de floraison, vers la semaine 3 ou 4 environ. Restez à des doses plus faibles, comme mentionné plus haut.

Répondre Rapidement Aux Carences

Répondre Rapidement Aux Cannabis Carences

Au contraire des plants de cannabis féminisés, les plants à autofloraison n’ont pas de temps pour récupérer, comme après une carence nutritive ou une maladie. N’importe quel type de problème rencontré peut ralentir ou stopper la croissance, ce qui donnera des rendements plus faibles et un produit final moins optimal.

Pour cette raison, le cultivateur doit répondre rapidement et efficacement à tout signe de carence, pour que les problèmes soient minimisés. En agissant rapidement et en prenant les bonnes mesures, les plants ne souffriront pas trop, ce qui se verra dans les rendements et la puissance.

Les cultivateurs devraient se familiariser pour pouvoir « lire » sur leurs plants, afin de pouvoir repérer les signes de carences nutritives et autres problèmes (les infestations de nuisibles par ex.) de manière précoce. Cela permettra une réponse plus rapide, qui évitera aux plants des dégâts permanents.

Récolter Au Bon Moment

Récolter Cannabis Au Bon Moment

Même avec un processus de culture parfait, récolter au bon moment est essentiel pour optimiser la teneur en CBD/THC du produit final.

Si vous récoltez vos têtes trop tôt, elles pourraient être faibles, ou bien ne pas avoir l’effet désiré. Si vous ne les récoltez pas assez tôt, en revanche, la plupart du THC dans les têtes se sera dégradé, ce qui donne un cannabis moins puissant. Pour cette raison, il est important de récolter pile au bon moment.

Les plants de cannabis, en particulier les têtes, sont couverts de petites excroissances en forme de champignons appelées trichomes. C’est ici que le plant produit ses composés actifs, dont le THC.

Les trichomes changent de couleur selon leur teneur en THC. Pour les inspecter, il vous faudra une loupe ou un petit microscope :

  • Trichomes transparents : contient peu ou pas de THC, encore plusieurs semaines avant la récolte.
  • Trichomes blanc laiteux : sommet de la production et puissance du THC.
  • Trichomes devenant ambré/marron : une partie du THC dans les têtes se dégrade.

Articles liés

Tout Ce Qu’il Faut Savoir Sur Les Trichomes

Certains passionnés du cannabis choisissent de récolter quand une faible portion des trichomes (10–20%) est déjà marron. Ceci assure que le produit final aura un effet plus relaxant, assommant, ce qui est souvent désiré.

En revanche, il est aussi possible de récolter quand tous les trichomes sont encore blancs. L’effet du cannabis est alors plus cérébral et psychoactif, car sa teneur en THC est à son sommet.

Zamnesia

Écrit par : Zamnesia
Zamnesia a passé des années à améliorer ses produits, ses gammes et ses connaissances autours des psychédéliques. Guidé par l’esprit de Zammi, Zamnesia s’efforce de vous fournir un contenu précis, factuel et informatif.

De nos auteurs

Read more about
Culture Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher