Est-Il Possible De Prendre Des Clones Sur Une Variété Autofloraison ?

Publié :
Catégories : BlogCannabisCulture du Cannabis
Dernière édition :

Clones Variété Autofloraison


Pour comprendre le processus du clonage d’un plant de cannabis autofloraison, il faut d’abord comprendre ce qu’est une variété autofloraison, comme ça fonctionne, et quelles sont les différences avec les autres clones.

POURQUOI CLONER UN PLANT AUTOFLORAISON SERAIT UN PROBLÈME ?

C’EST QUOI UNE VARIÉTÉ AUTOFLORAISON ?

Les variétés de cannabis autofloraison sont des variétés qui passent automatiquement de la phase végétative à l’étape de floraison, sans que le cultivateur ait besoin de changer l’environnement. Avec la maturation du plant, il commence automatiquement à produire des têtes, peu importe la situation lumineuse.

Pour comparer, une variété traditionnelle – aussi appelée variété à photopériode – aurait besoin de 12 d’obscurité par jour pour lancer la floraison. Quand on cultive des variétés traditionnelles en extérieur, elles doivent être plantées au printemps, pour travailler en harmonie avec le cycle du soleil et pour finir avant l’hiver.

Autofloraison 12/12

Pour une variété autofloraison, il suffit d’avoir quelques mois de temps constamment chaud. La saison et le fuseau horaire importent peu, surtout si vous vivez dans une région où le climat est modéré toute l’année. Les plants autofloraison doivent être exposés à la lumière directe en intérieur 12 heures par jours après l’apparition des bourgeons. Ils sont alors prêts à la récolte en environ dix semaines.

Alors que c’est un énorme avantage pour le cultivateur pressé, en raison du cycle de floraison différent de ces plants, les variétés autofloraison ne se clonent pas aussi bien que les plants traditionnels. Nous allons expliquer pourquoi dans les paragraphes qui suivent.

COMMENT FONCTIONNE LE CLONAGE ?

Pour cultiver un clone, il suffit de prendre une petite bouture sur un plant de cannabis en phase de végétation, puis de la placer dans le milieu de culture de votre choix et de continuer à le faire pousser. Même si ce n’est pas nécessaire, beaucoup de personnes pensent qu’il est très utile d’utiliser une hormone de racines en gel ou en poudre. Après environ dix jours, la petite bouture devrait commencer à former ses propres racines, puis à rapidement développer son propre plant. Les qualités du clone seront identiques au plant sur lequel la bouture a été prélevée.

Clonage autofloraison

À moins d’essayer de cultiver une variété complètement différente, il est bien plus facile de commencer avec un clone. Vous sautez la phase délicate de la jeune pousse et vous savez déjà que le plant est féminisé, si vous avez pris une bouture sur une femelle.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DES VARIÉTÉS AUTOFLORAISON

Les variétés autofloraison ont de multiples avantages, comme la rapidité de la croissance et de la phase de floraison, de multiples récoltes chaque année, et une production facile de graines.

Mais un inconvénient est que ces variétés sont connues pour ne pas donner de très bons résultats quand elles sont clonées. Les clones partagent exactement les mêmes gènes que le plant mère, y compris son âge. Les variétés à photopériode donnent de meilleurs clones, car c’est le changement de conditions environnementales qui lance la floraison. Ce qui leur permet d’avoir le temps de pousser et de se développer correctement.

Comme un clone autofloraison a le même âge que son plant mère et ne dépend pas de la lumière, il suit la même chronologie génétique que le plant mère. Il a donc moins de temps pour pousser, ce qui donne un petit plant aux têtes minimales.

DEVRIEZ-VOUS ESSAYER ?

Le fait qu’il n’y ait aucun moyen de savoir quand exactement le plant passera en floraison rend le clonage beaucoup plus difficile. Certains cultivateurs pensent que c’est une légende urbaine que de dire que les plants autofloraison ne peuvent pas être clonés. Certains affirment même qu’ils l’ont fait avec succès.

Autofloraison clonés

Que ce soit vrai ou faux, il est très peu probable d’avoir une bonne récolte avec des clones autofloraison, simplement parce qu’il est impossible de refaire passer le plant en phase végétative. Ce serait vraiment difficile d’essayer de commencer à faire pousser à partir d’un plant déjà mature.

Voilà, vous savez tout. Oui, techniquement, vous pouvez cloner un plant autofloraison. Mais est-ce que c’est une bonne idée ? Pas nécessairement. Si le plant est cloné avant d’avoir déterminé son sexe, ça pourrait marcher, mais la fenêtre est très étroite. Au final, vous pouvez vous attendre à un tout petit plant avec juste quelques têtes. Si ça vous va, alors n’hésitez pas et essayez donc de cloner un plant autofloraison !

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes