Tripper dans un caisson d'isolation sensorielle

Publié le :
Catégories : BlogPsychédéliquesTechnologie

Tripper dans un caisson d'isolation sensorielle

Un caisson d'isolation sensorielle provoque un voyage dans les profondeurs du vide, en dissipant les vagues de l'agitation perpétuelle de l'esprit. Ajoutez-y des substances psychédéliques et … préparez-vous à un vrai voyage.

Un caisson d'isolation sensorielle provoque un voyage dans les profondeurs du vide, en dissipant les vagues de l'agitation perpétuelle de l'esprit. Ajoutez-y des substances psychédéliques et … préparez-vous à un vrai voyage.

Un caisson d'isolation sensorielle, aussi connu sous le nom de bain flottant, est un caisson hermétique à la lumière et au bruit qui contient un bain d'une solution d'eau salée très concentrée à la température du corps. La concentration de sel est si élevée qu'on peut flotter sur l'eau : l'usager n'a pas de contact avec les murs ou le sol. Flotter dissout lentement les frontières de la conscience, entre l'intérieur et l'extérieur.

Ils ont été créés et utilisés à l'origine par John C Lilly pour tester les effets de la privation sensorielle dans l'exploration de la conscience. La sensation de relaxation qu'ils offrent est rapidement devenue très appréciée, et on peut trouver des caissons d'isolation sensorielle dans toutes les grandes villes.

PRIVATION SENSORIELLE

La thérapie de flottaison consiste à vous faire flotter dans un environnement totalement clos, où vous ne pouvez ni voir, ni entendre ou ressentir de stimulation extérieure. Ceci a un effet calmant sur le cerveau et provoque sa transition vers un état méditatif. Le cerveau passe de l'utilisation des ondes cérébrales alpha ou bêta aux ondes thêta. Les ondes cérébrales thêta sont couramment associées avec la période survenant juste avant de se réveiller naturellement, celle de la phase de sommeil rapide ou paradoxal, où les rêves sont les plus vivants. La différence avec un caisson d'isolation sensorielle est qu'il n'y a pas de perte de conscience. Ceci permet donc de profiter de longues périodes où les ondes thêta sont utilisées pour la créativité, la résolution de problèmes ou une profonde relaxation.

Flotation Tank - Sébastien Barré

Art & Zero Gravity - Sébastien Barré

En général, les caissons d'isolation sensorielle sont utilisés pour une activité cérébrale soit passive, soit active. Une activité passive a simplement pour but d'utiliser le caisson pour entrer dans un état méditatif, calmant pour l'esprit. Un état actif est, comme précédemment souligné, un état où la relaxation cérébrale est utilisée pour d'autres buts.

Juste par eux-mêmes, les profonds états méditatifs provoqués peuvent être fortement altérants pour la conscience, mais John Lily est allé plus loin : il y a ajouté des substances psychédéliques.

DES SUBSTANCES PSYCHÉDÉLIQUES DANS UN CAISSON D'ISOLATION SENSORIELLE

La découverte des caissons d'isolation sensorielle a eu lieu juste avant la renaissance psychédéliques des années 1960. Mais ce n'est que dix ans après avoir inventé ces caissons que Lily a été initié au LSD et aux champignons magiques. Dans sa quête d'exploration de la nature de l'esprit, il a consommé du LSD et de la Kétamine en combinaison avec l'utilisation de ses caissons. Il a décrit sa première expérience avec ces substances dans un caisson comme l'entrée dans un « état profondément altéré », dans lequel il a voyagé dans l'univers, communiqué avec des êtres venus d'autres mondes et même donné naissance à lui-même.

ATTENTION :

des gens sont mort en consommant de la Kétamine dans un caisson d'isolation sensorielle ! Renseignez-vous, et soyez prudents : nous n'assumons aucune responsabilité.

Utiliser un caisson d'isolation sensorielle peut être une expérience très trippante par elle-même. Le caisson est un outil puissant pour libérer une profonde relaxation et accéder à des énergies créatrices dormantes.