Blog
Comment Les Drogues Peuvent Améliorer Votre Méditation ?
9 min

Comment Les Drogues Peuvent Améliorer Votre Méditation ?

9 min
News Research

Les psychédéliques et la méditation ne sont pas si différents sur le long-terme. Les deux semble affecter le réseau du mode par défaut de notre cerveau, réseau responsable de la pensée réflective et la rumination. Découvrez ce qu’il faut savoir sur les drogues, la méditation, et le mélange des deux.

MÉDITATION : QUOI, POURQUOI ET COMMENT ?

En essence, la méditation est simplement une pratique qui cultive la conscience. Cette forme d’entraînement mentale demande de diriger son cerveau vers un point de concentration total. Durant la méditation, l’esprit a tendance à partir et se perdre dans des boucles de pensées étranges et répétitives, ce concept porte le nom de rumination. Cependant, la méditation n’est pas nécessairement le fait de s’asseoir dans la plus pure des tranquillités, c’est ce le fait de savoir lorsque l’esprit rumine, d’être conscient de la diversion, et de retourner directement à l’instant présent.

Cela peut être comparé en certains point à de la musculation. À chaque poids que vous levez, votre corps s’adapte en augmentant la taille des fibres musculaires, devenant ainsi plus capable de gérer de tels stimuli. À chaque fois que votre esprit divague, le fait de rediriger votre concentration sur l’instant présent peut avec le temps changer la structure de votre cerveau.

ARTICLE LIÉ
Le Yoga Du Rêve : La Méditation Pendant Le Sommeil

Le Dream Yoga est une ancienne pratique Bouddhiste utilisée pour méditer et converser avec ses ancêtres lors du sommeil.

Une étude menée par l’Université d’Harvard a révélé les éléments clés de la manière dont la pratique de la méditation peut avoir un impact physique sur notre cerveau, et des retombées psychologiques qu’elle offre. Durant cette étude, des images obtenues par résonance magnétique (IRM) de la structure cérébrale des participants furent prises avant et après s’être engagés dans un programme de 8 semaines incluant la pratique de la méditation. Ces images ont démontré une augmentation de la densité de matière grise dans l’hippocampe, une zone du cerveau associée à l’apprentissage et la mémoire. Une augmentation de la densité a également eu lieu dans les zones associées à la conscience de soi, à la compassion et à l’introspection. D’un autre côté, une diminution de la densité de matière grise a eu lieu dans les amygdales, région clef de l’anxiété, du stress et de la réponse combat-fuite.

De plus, une autre recherche 1 suggère que la méditation mène à des améliorations en termes de dépression, d’anxiété, et de douleurs. Elle cultive également un sens interne de la paix et de la patience, la méditation peut être une grande aide pour ceux qui souffrent de tels troubles, car c’est une activité non-invasive et une pratique simple qui vaut la peine d’être explorée.

PSYCHÉDÉLIQUES ET MÉDITATION

PSYCHÉDÉLIQUES ET MÉDITATION

Les psychédéliques et la méditation semblent occuper des extrémités opposées du spectre. Les psychédéliques ont le potentiel de plonger leurs consommateurs dans une expérience visuelle intense et parfois chaotique qui pourrait très bien divertir l’esprit du moment présent et l’envoyer dans un voyage hallucinogène. Au contraire, le but de la méditation est de se débarrasser des stimuli sensoriels excessifs pour se concentrer sur un point d’ancrage simple, comme la respiration.

Bien que les deux expériences semblent opposées, les deux catégories pourraient beaucoup profiter l’une de l’autre, et même produire des effets similaires.

Les psychédéliques profitent d’une riche histoire avec les cultures du monde entier, et semblent jouer un rôle intégral dans presque toutes les sociétés natives. Un universitaire tel que Terence McKenna a même défendu l’idée qu’ils jouaient un rôle dans l’évolution du cerveau humain. Toute théorie mise à part, certaines de ces substances semblent cibler les mêmes régions du cerveau ou pathologies mentales que la méditation.

Une étude 2 publiée dans The Lancet Psychiatry a impliqué 12 patients souffrants de dépression modérée à sévère ayant reçu des gélules de champignons psychoactifs psilocybine. Au cours du suivi effectué une semaine après le traitement, il a été constaté que 8 patients sur 12 avaient atteint une rémission temporaire. Dans les trois mois, 7 patients ont continué à montrer une amélioration des symptômes.

Ces effets pourraient être attribués à la manière dans la psilocybine affecte ce que l’on appelle en neuroscience le réseau du mode par défaut (MPD). Ce réseau comprend des régions localisées dans le milieu du cerveau, et est actif lorsqu’une personne pense à elle-même ou rumine. Il se trouve que la psilocybine est efficace pour réguler à la baisse cette zone du cerveau, ce qui pourrait être très utile pour les personnes ayant constamment des pensées négatives à leur propre encontre. Docteur David Nutt, la personne ayant proposé cette théorie, a déclaré 3 que la psilocybine pourrait fonctionner pour la dépression en remplaçant rapidement la sérotonine manquante en agissant sur les mêmes récepteurs que ce neurotransmetteur régulateur de l’humeur.

ARTICLE LIÉ
Comment Se Préparer Pour Un Trip Psychédélique Sans Danger ?

Ici chez Zamnesia, nous voulons nous assurer que vous ferez un bon trip quand vous partirez explorer le cosmos. Que votre objectif soit...

La réduction de l'activité réseau en mode par défaut est également une caractéristique de la méditation. Un article 4 publié dans la revue Cognitive, Affective & Behavioral Neuroscience indique que la méditation est associée à une réduction de la pensée liée à soi-même et à un esprit errant.

En plus d’avoir des effets similaires sur la chimie cérébrale, les psychédéliques et la méditation pourraient aussi aller de pair en termes d’expérience directe. Par exemple, le « set et setting » sont les deux paramètres majeurs lors de la préparation d’un voyage psychédélique optimal. Le « setting » fait référence à l’environnement immédiat, alors que le « set » fait référence à l’état d’esprit des individus.

Une personne ayant médité depuis un certain temps pourrait être plus encline à connaître un « bon trip » grâce à l’augmentation de matière grise dans l’hippocampe. De la même manière, moins de matière grise dans les amygdales peut réduire la possibilité d’une réponse de peur ou de panique associée au « bad trip ». Bien qu’il n’y ait pas de science exacte derrière cette théorie, développer une pratique solide de la méditation pourrait vous permettre de calmer votre voyager, qu’il soit sous ayahuasca, champignons, salvia, mescaline ou acide.

CANNABIS ET MÉDITATION

CANNABIS ET MÉDITATION

Le cannabis et la méditation s’entraident clairement. La plupart des consommateurs de cannabis pourront attester de la capacité de cette herbe à placer l’esprit dans l’instant présent, résultant parfois en une concentration ultra-accrue, des pensées créatives ou état de laisser aller.

La méditation n’est pas vraiment quelque chose de simple, et cela peut être vraiment compliqué après une journée longue et stressante. Le cannabis peut servir d’excellent outil dans de telles circonstances, aidant l’esprit à s’engager dans le moment présent tout en faisant disparaître les facteurs de stress et de rumination qui vous éloignent généralement de l’expérience méditative.

Les deux principales sous-espèces de cannabis, indica et sativa, sont connues pour leurs effets opposés. Les indica sont connues pour leur effet stone puissant qui agit principalement sur le corps, alors que les sativa sont appréciées pour leur effet stimulant l’esprit. Ces deux sous-espèces peuvent être utiles dans la méditation, servant soit d’ancre pour le corps soit de motivation pour l’esprit.

Ci-dessous, vous trouverez trois variétés de cannabis idéales pour une consommation avant une session de méditation.

LES MEILLEURES VARIÉTÉS DE CANNABIS POUR LA MÉDITATION

LES MEILLEURES VARIÉTÉS DE CANNABIS POUR LA MÉDITATION

1. NORTHERN LIGHT BLUE AUTO

La Northern Light Blue Auto est une hybride à dominance indica idéale pour la méditation. Quelques inhalations sur cette belle plante aideront votre esprit à briser les schémas de pensée répétitifs et arriver à apprécier l’instant présent. Ses lourdes génétiques indica permettent à ses effets de cibler principalement le corps, donnant ainsi lieu à des sensations imposantes qui seront à la fois confortables et relaxantes. Le high se fait vite connaître et dure relativement longtemps. Son taux de THC de 18 % rend les effets très clairs, mais pas au point d’être surmenants ou de distraire l’esprit. Chaque inhalation de Northern Light Blue Auto est infusée de terpènes qui décore votre fumée de touches de baies sucrées, de framboise et de fraise.

La Northern Light Blue Auto vous offre une jolie réserve en produisant jusqu’à 500 g/m² en seulement 55 à 65 jours de croissance. Elle reste d’une taille facilement gérable (80 cm) durant tout son cycle de culture : elle est parfaite pour les opérations clandestines.

Northern Light Blue Auto (Delicious Seeds)Voir Northern Light Blue Auto

2. BLUE DREAM

La Blue Dream propose quelque chose de légèrement différent comparé à la Northern Light Blue Auto, et pourtant, les effets sont d’une intensité similaire, car elles partagent toutes deux un taux de THC de 18 %. Elle est un spécimen à dominance sativa développé en Californie et provenant de variétés parentes Blueberry et Haze. Son high frappe rapidement de ses effets stimulants et cognitifs. Elle propose une concentration aiguisée et une attention au détail intense, des qualités clé permettant d’améliorer la méditation. Elle minimise les chances d’être distraits et rendent agréable et appréciable le fait d’être statique sur de longues périodes. De plus, ses effets agréables sont couronnés par des saveurs de terre, de citron et d’agrume.

La Blue Dream est une plante haute aux fleurs étroites remplies d’une couche épaisse de résine productrice de trichomes. Elle propose aux cultivateurs de gros rendements très satisfaisants après un temps de floraison compris entre 65 et 70 jours.

Blue Dream (Humboldt Seeds)Voir Blue Dream

3. LAUGHING BUDDHA

La Laughing Buddha a un nom qui reflète clairement la nature de ses effets. Cette belle plante à forte dominance sativa ne provoque que des bonnes vibes et monte directement au cerveau. Ses effets positifs, réconfortants et énergétiques vous feront apprécier chaque seconde de votre méditation, offrant au corps un sens de légèreté et d’aise. Ses fleurs sont riches en terpènes aromatiques et offrent des saveurs et des odeurs de fruits sucrés. Des niveaux mineurs de CBD apporteront une touche de clarté et de détente au high. Cette variété primée est née d’un projet de sélection entre une Thai et une Jamaican.

La Laughing Buddha est capable de proposer un impressionnant 600 g/m² en intérieur où elle atteint une taille entre 50 et 100 cm. Préparez-vous à une invasion de têtes odorantes après 70 à 75 jours de floraison.

Laughing Buddha (Barney's Farm) Voir Laughing Buddha

LES HERBES QUI VOUS AIDENT À MÉDITER

LES HERBES QUI VOUS AIDENT À MÉDITER

C'est vrai que le cannabis est une herbe vraiment unique. Mais elle n'est pas la seule plante pouvant aider la méditation. Les trois plantes suivantes peuvent être utilisées pour détendre l'esprit avant la pratique. À consommer de préférence sous forme d'infusions.

  • LA PASSIFLORE

La passiflore est une plante d’une beauté magnifique. Elle produit des fleurs aux pétales d’un blanc, d’un violet et d’un rouge sublime en plus d’un stigmate, d’un ovaire et d’une anthère, qui se rejoignent pour former ce qui ressemble à une structure venue d’ailleurs. Cette vigne grimpante est native du Sud-Est des États-Unis, d’Amérique Central et d’Amérique du Sud. Bien qu’elle soit de nos jours utilisée comme une fleur d’ornement dans les jardins, ces espèces sont aussi utilisées en guise de médecine naturelle pour traiter des troubles tels que l’insomnie, les TDAH et la nervosité.

La passiflore est connue pour produire un léger effet sédatif qui pourrait apaiser l’esprit. La passiflore atteint ces effets en raison 5 de la présence de composants chimiques qui se lient aux neurones GABA dans le cerveau, ce qui affecte la recapture du GABA. Parce que le GABA est le principal neurotransmetteur inhibiteur dans le cerveau, prolonger sa recapture favorise les états de calme. Cet effet apaisant fait de l’herbe un allié idéal pour la méditation.

Une intéressante étude 6 publiée dans le Journal of Clinical Pharmacy and Therapeutics a vu l’administration de passiflore auprès de 18 sujets, et de médicaments anti-anxiété à un groupe de 18 autres. Tous les patients avaient été diagnostiqués comme subissant des troubles anxieux généralisés (TAG). Le groupe ayant reçu la passiflore a montré des réductions similaires en termes d’anxiété à ceux ayant reçu le médicament, démontrant ainsi l’efficacité de la passiflore en tant qu’agent anti-anxiété.

Passiflora incarnataVoir Passiflore

  • LA SAUGE

La sauge est une herbe très utilisée dans la pratique spirituelle. Connue sous le nom scientifique de Salvia officinalis, la sauge est un arbuste vivace à feuilles persistantes appartenant à la famille de la menthe, originaire de la région méditerranéenne. La plante est largement utilisée dans des contextes culinaires avec des herbes telles que le romarin et le thym pour ajouter de la saveur aux plats. La sauge a une utilisation riche au cours de l’histoire en tant que médicament et a été utilisée comme diurétique et anesthésiant pour la peau.

La sauge est remplie d’un tas de produits chimiques naturels tels que les acides phénoliques, les flavonoïdes, les terpénoïdes et les polysaccharides. Plusieurs produits chimiques appartenant à ces groupes de coordination peuvent améliorer la santé et le fonctionnement du cerveau, faisant de la sauge une autre grande plante à inclure dans une pratique de méditation.

Une étude 7 publiée par la revue Drugs in R&D discute de la manière dont certains constituants pourraient avoir un effet améliorant la cognition et les effets protecteurs en augmentant partiellement les composés connus sous le nom de neutrophiles qui régulent la fonction cérébrale.

  • CAMOMILLE

La plupart des gens connaissent la chaleur et le réconfort d’une bonne tasse de tisane de camomille. La camomille est une plante semblable à la marguerite qui présente un tas de bienfaits pour la méditation et pour la vie en général. Le calme et la relaxation provoqués par la consommation des composants chimiques que contient cette plante pourraient être liés à ses effets anti-anxiété. La manière dont la plante atteint ces effets n’est pas entièrement connue, mais on dit que 8 ses flavonoïdes pourraient affecter la neurotransmission du GABA, de la noradrénaline, de la dopamine et de la sérotonine.

Toutes ces herbes valent le coup d’être testées. Mais il est important de se rappeler qu’une interaction avec vos médicaments ainsi que des effets secondaires sont possibles. Faites vos recherches avant de les consommer. Pour toute autre question, consultez un professionnel de santé.

Camomille (Matricaria recutita)Voir Camomille

UTILISER DE L’ENCENS POUR MÉDITER

UTILISER DE L’ENCENS POUR MÉDITER

Une touche finale qui pourrait améliorer votre séance de méditation, c’est l’encens. L’encens est le résultat de la combustion d’une plante qui libère une plaisante odeur dans l’air. En plus d’avoir un parfum fantastique, l’encens propose clairement une vibe relaxante qui force le corps à apprécier l’instant présente. Cette pratique pourrait être qualifiée par certain « d’activité de hippie », mais la science soutient son usage, en tous cas en ce qui concerne l’oliban.

L’oliban est la résine du Boswellia. La fumée libérée par cette résine lorsqu’elle est brûlée entraîne des modifications de l’activité cérébrale lors de son inhalation. En effet, on a découvert 9 que cette forme d’encens était psychoactive. L’encens active les canaux ioniques dans le cerveau et peut ainsi contribuer à atténuer l’anxiété et la dépression.

Bien évidemment, inhaler une trop grande quantité de cette fumée sur le long terme n’est pas une bonne idée. Essayez aussi les huiles essentielles ou les e-liquides pour répliquer les effets apaisants.

Une forme populaire d’encens apaisant est le nag champa. Ce type est basé sur du bois de santal et propose une superbe atmosphère pour une séance de méditation.

ARTICLE LIÉ
Comment Faire De L’Encens Végétal Pour Une Atmosphère Relaxante

Préparer des bâtonnets d’encens est un processus relativement simple. En suivant simplement nos instructions, vous pouvez préparer des...

MÉDITATION : AVEC OU SANS SUBSTANCES

La méditation dépend de ce que vous en faites, bien qu’aucune substance ne soit nécessaire pour sa pratique, les herbes susmentionnées et autres ingrédients naturels peuvent aider à améliorer l’expérience méditative en une myriade de manières. Il ne tient qu’à vous de découvrir laquelle est la plus adaptée !

Luke Sumpter

Écrit par: Luke S.
Luke S. est un journaliste basé au Royaume-Uni, spécialisé dans la santé, la médecine alternative, les herbes et la guérison psychédélique. Il a écrit pour des médias tels que Reset.me, Medical Daily et The Mind Unleashed, sur ces sujets et d’autres.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.


Read more about
News Research
Recherche par catégories
ou
Rechercher