Blog
Variétés Riches En THC
3 min

Le THC Semble Être Sain

3 min
Éditoriaux News

Le monde commence à réaliser l'énorme potentiel du cannabis. Malheureusement, bien des discussions sur le cannabis et ses composantes se basent sur l'idée fausse que le CBD donne à la plante ses propriétés médicinales alors que le THC fait juste planer. Dans cet article, nous allons vous montrer que le THC peut faire bien plus que juste planer.

Bienvenue dans les Éditoriaux de Zamnesia, où notre auteur, Steven, partage son opinion sur tout ce qui tourne autour de l’industrie du cannabis, du CBD et des smartshop. Rappelez-vous que toutes les opinions exprimées dans ces articles sont celles de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement aux opinions de Zamnesia en tant qu’entreprise. Pour partager vos opinions avec notre auteur et notre équipe, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Les cannabinoïdes sont au centre de toutes les attentions de nos jours. Malheureusement, bien des discussions au sujet du cannabis et de ces composantes sont alimentées par l'idée fausse que « le CBD est un composé médicinal » alors que « le THC est ce qui fait planer ».

Oui, le THC possède d'évidents effets enivrants. Cependant, ce petit composé fait bien plus que juste vous faire planer. Le THC est un des composants majeurs du cannabis et, comme commencent à le montrer les études, c'est un des moteurs principaux du potentiel médicinal de la plante.

LE THC : UN PUISSANT REMÈDE NATUREL

Le THC : Un Puissant Remède Naturel

Quand on parle du cannabis et de ses propriétés thérapeutiques, on se concentre souvent uniquement sur le CBD. Mais on oublie souvent que le THC était une des raisons originelles pour lesquelles le plant de cannabis a été reconnu comme remède potentiel.

Des études montrent, par exemple, que le THC est très efficace pour soulager la douleur. Des études venues de journaux médicaux majeurs, comme le Canadian Medical Association Journal1, le Journal of Psychoactive Drugset2 le Clinical Journal of Pain3 ont montré que le THC était en effet un puissant anti-douleur.

En fait, un article de 2010 publié par le Canadian Medical Association Journal a montré d'une seule inhalation de cannabis riche en THC prise trois fois par jour réduisait la douleur neuropathique post-traumatique ou post-chirurgicale chez 21 malades différents. Cette inhalation a également amélioré le sommeil et a généralement été bien tolérée par les malades.

L'étude a été menée par des chercheurs du Département d'Anesthésie de l'Université McGill à Montréal et suivait un schéma randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo et à quatre périodes.

Il a également été montré que le THC était très efficace pour soulager la nausée et les vomissements, ainsi que pour stimuler l'appétit. De quoi en faire une option de traitement intéressante pour des malades souffrant d'un large éventail de troubles, en particulier ceux qui font face aux difficiles effets secondaires de la chimio-, radio- et antirétroviro- (ART) thérapie.

En fait, le Dronabinol (un médicament contenant du THC synthétique) est approuvé par la FDA aux États-Unis comme stimulant d'appétit et antiémétique contre l'anorexie induite par le VIH/SIDA et les nausées et vomissements induites par la chimiothérapie, depuis plus de dix ans. Il est également disponible en Australie, en Allemagne, au Canada et en Nouvelle-Zélande. Maintenant, savoir si ce médicament synthétique est aussi efficace que du THC naturel issu de la plante est un autre débat.

ARTICLE LIÉ
Les Bénéfices (Pour La Santé) Du Cannabis

Nous avons déjà tous entendu parler des bienfaits médicaux du cannabis, mais sont-ils vérifiés ? Nous examinerons cela sur divers troubles et maladies.

Plus remarquable, un certain nombre d'études montrent que le THC peut aider à lutter contre la croissance et la métastase des tumeurs. Et certaines de ces recherches remontent aux années 1990. En 1998 par exemple, Cristina Sanchez de l'Université Complutense à Madrid a découvert que le THC provoquait l'apoptose (mort cellulaire) sur les cellules du cancer du cerveau.

À partir de là, un certain nombre d'autres études ont commencé à explorer les effets du THC sur les tumeurs. Certains des premiers essais cliniques sur des malades humains souffrant du cancer ont été menés par Manuel Guzman, professeur de Biochimie et de Biologique Moléculaire à l'Université Complutense de Madrid. Guzman a injecté du THC pur directement dans les glioblastomes de neufs malades différents qui ne répondaient pas aux traitements standards. Il a découvert que le THC réduisait significativement la prolifération des cellules cancéreuses chez chaque participant.

Ensuite, des chercheurs de l'Université Harvard, du Pacific Medical Center à San Francisco et d'autres universités et instituts médicaux renommés dans le monde se sont mis à explorer les effets anti-tumeur du THC et d'autres cannabinoïdes. Pour un aperçu solide de ces recherches, je recommande la lecture de cet article sur le CBD, THC et le Cancer5 du ProjectCBD.

En plus de lutter contre la douleur, la nausée/vomissement et potentiellement le cancer, il a également été montré que le THC favorisait la neurogenèse, aidant ainsi les malades atteints de troubles tels que la maladie d'Alzheimer et de Parkinson. Des études montrent également que le THC peut efficacement soulager les symptômes du SSPT, les problèmes de sommeil et bien plus.

LE THC NE FAIT PAS TOUJOURS PLANER

Le THC Ne Fait Pas Toujours Planer

Je pense que les preuves énoncées plus haut sont plus que suffisantes pour montrer que le THC fait bien plus que simplement nous faire planer. Mais je vais aller un peu plus loin en déclarant que le THC ne doit même pas nécessairement être enivrant.

La tendance croissante du microdosage nous montre exactement ce point. Dans les régions où le cannabis est légal et réglementé, des consommateurs préfèrent des doses toujours plus petites et contrôlées de THC, car elles apportent tous les bienfaits de santé offerts par le composé, sans ses effets enivrants. Cela peut concerner des doses aussi faibles que 1 mg de THC à la fois – assez pour apporter des effets sub-perceptibles, avec peu ou pas d'effets secondaires psychotropes.

LE CANNABIS, CE N'EST PAS JUSTE POUR PLANER

Le Cannabis, Ce N'Est Pas Juste Pour Planer

Nous vivons une époque très intéressante, dans laquelle nous assistons enfin aux derniers moments de la prohibition du cannabis vieille de plusieurs décennies. Et avec ces changements, vient la redécouverte du fait que le cannabis n'est pas juste là pour faire planer. Cette plante, qui pousse aux côtés de l'humanité depuis des milliers d'années, abrite des centaines de composés possédant une valeur thérapeutique incroyable. Et le THC est, sans l'ombre d'un doute, un des composés médicinaux les plus importants dans le cannabis.

Steven Voser

Écrit par: Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant nominé aux Emmy Award avec beaucoup d'expérience. Grâce à sa passion pour le cannabis, il consacre beaucoup de son temps à l'exploration du monde de la weed.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Smoked cannabis for chronic neuropathic pain: a randomized controlled trial - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2950205/
  2. Cannabis as an adjunct to or substitute for opiates in the treatment of chronic pain. - PubMed - NCBI - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22880540
  3. The Effect of Medicinal Cannabis on Pain and Quality-of-Life Outcomes in Chronic Pain: A Prospective Open-label Study. - PubMed - NCBI - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26889611
  4. Error - Cookies Turned Off - https://febs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1016/S0014-5793%2898%2901085-0
  5. projectcbd.org

Read more about
Éditoriaux News
Recherche par catégories
ou
Rechercher