L'huile de cannabis de Rick Simpson - « Run from the Cure »

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalCBDScience

L'huile de cannabis de Rick Simpson - « Run from the Cure »

Si vous vous tenez au courant de l'actualité du cannabis, vous avez peut-être déjà entendu parler de Rick Simpson, le pionnier de l'huile de cannabis médicale. Nous avons jeté un œil à son histoire et au combat qu'il mène pour répandre l'information.

Si vous vous tenez au courant de l'actualité du cannabis, vous avez peut-être déjà entendu parler de Rick Simpson, le pionnier de l'huile de cannabis médicale. Nous avons jeté un œil à son histoire et au combat qu'il mène pour répandre l'information.

De nos jours, Rick Simpson est considéré comme le saint patron des temps modernes pour ce qui est des propriétés de guérison du cannabis et du THC. C'est grâce à ses efforts et à ses documentaires que beaucoup de personnes dans le besoin ont rencontré cette merveille médicale qu'est le cannabis.

L'histoire de Rick avec le cannabis a commencé dans les années 1970. Son cousin venait de décéder du cancer et il se remettait encore du choc. C'est pendant cette période que Rick a entendu parler à la radio d'une étude menée par l'Université de Virginie qui affirmait que le THC présent dans le cannabis réduisait les tumeurs cérébrales chez les souris. Cette information a ébranlé Rick : pourquoi ne faisait-on pas plus de recherches sur le THC si il avait ce type de potentiel ? C'est probablement l'absence de continuation de ce genre de recherches, combinée avec une blessure ultérieure, qui l'a motivé à prendre les choses en main.

La raison pour laquelle il n'y a pas eu de recherches supplémentaires est que dès que la DEA a eu vent de ce qu'il se passait, ils ont coupé court à tout recherche sur le sujet, stoppant ainsi tout progrès éventuel. Les droits concernant la création de THC synthétique ont alors été transmis aux compagnies pharmaceutiques, réduisant ainsi à néant tous les espoirs de voir le THC devenir un traitement contre le cancer largement répandu.

C'est en 1997 que Rick a décidé de prendre les choses en main. Il a subi un traumatisme à la tête en relation avec son travail, qui l'a motivé à suivre un traitement à base de THC. Sa blessure à la tête faisait souffrir Rick de douleurs chroniques et lui faisait entendre des sifflements dans l'oreille. Les docteurs étaient désemparés et lui ont prescrit tout un tas de médicaments sédatifs afin d'essayer de résoudre le problème. Malheureusement, rien n'a marché. Finalement, fatigué d'être devenu un zombie sous médicaments, Rick s'est tourné vers le cannabis.

Rick Simpson - Run From The Cure

Aucun moyen de s'en faire prescrire

Avant d'en consommer, il a demandé à son médecin si ça pouvait l'aider. Celui-ci lui a déclaré que c'était mauvais pour les poumons, et encore à l'étude. Rick est passé outre et il s'en est procuré : il a trouvé ça mieux et plus efficace que tout ce qu'il avait essayé.

Rick est revenu voir son médecin et lui a demandé de lui prescrire du cannabis, allant même jusqu'à dire qu'il en ferait une huile, pour ne pas endommager ses poumons. Les médecins ont refusé et ils ont fini par l'abandonner car aucun de leurs traitements ne fonctionnait. C'est à ce moment que Rick a décidé de laisser tomber toutes les absurdités pharmaceutiques dont il avait été gavé, et il s'est tourné exclusivement vers l'huile de cannabis, tant pis si c'était sans prescription.

A sa grande surprise, son état s'est grandement amélioré, au point où il pouvait fonctionner avec toutes ses capacités normales. 

Huile de cannabis et cancer de la peau

Quelques années plus tard, en 2003, Rick Simpson a été diagnostiqué avec un cancer de la peau. C'est alors qu'il s'est rappelé les informations qu'il avait entendues 30 ans plus tôt, sur la façon dont le THC réduisait les tumeurs. Il a alors appliqué son huile sur les tumeurs de sa peau et a recouvert le tout d'un bandage. Quatre jours après, les grains cancéreux avaient disparu ! Le plus surprenant est que personne ne voulait regarder les preuves qu'il détenait. Il a fini par se lancer dans une croisade pour l'utilisation du cannabis comme traitement. Rick s'est alors mis à administrer des doses de THC à des patients souffrant de cancers internes et sévères, avec des taux de succès incroyables.

Le cannabis & les brevets – un problème financier

Récemment, un documentaire appelé “Run From the Cure” a été réalisé, soulignant les découvertes de Rick et les témoignages de ceux qu'il avait traité. Il n'est toujours pas reconnu des instances médicales, car les parties importantes freinent des quatre fers la reconnaissance de ces découvertes. C'est une révolution médicale en marche : de plus en plus de personnes réalisent par eux-mêmes le potentiel du cannabis.

Mais pourquoi personne n'y prête attention ? Parce que c'est une menace pour l'essence même de l'industrie pharmaceutique. Personne ne peut breveter une plante dans son intégralité. Encore pire, tout le monde peut la cultiver dans son jardin, pour un coût presque nul. Si les connaissances sur l'huile de cannabis se répandent, et si l'herbe est légalisée, c'est une grosse partie de l'activité de l'industrie pharmaceutique qui plongerait. Pour être honnêtes, nous devons signaler que certains pays permettent la culture du cannabis à petite échelle pour un but médical : ceux qui ont la chance de vivre dans ces pays ont donc cette option.

L'huile Rick Simpson - RSO

L'huile elle-même est appelée RSO, une abréviation pour Rick Simpson Oil. Elle est souvent appelée huile de chanvre par Rick (hemp oil), en raison de ses influences canadiennes – au Canada (et en anglais) le chanvre (hemp) peut contenir du THC. Ce n'est pas de l'huile faite à partir de fibres de chanvre industrielles, ou de graines de chanvre, comme on peut trouver dans les magasin diététiques. L'huile que produit Rick est de l'huile de cannabis. C'est une huile très concentrée en THC, fabriquée avec les meilleures têtes de plants de cannabis. Quand on parle du chanvre, qui fait aussi partie de la famille du cannabis, on désigne en général une plante n'ayant presque pas de THC.

Pour produire cette huile, de grandes quantités de têtes de cannabis, jusqu'à un demi-kilo, sont placées dans un grand seau et sont mélangées avec un solvant, comme de l'éthanol. Le solvant devient alors saturé par les composés actifs de la plante. Le solvant est ensuite soumis au filtrage et à une réduction, jusqu'à ce qu'il soit totalement évaporé. A la fin, il ne reste que de l'huile de cannabis.

L'huile est souvent ingérée comme traitement contre les cancers sérieux. Selon Rick, il faut 90 jours à une personne moyenne pour consommer un traitement complet de 60 grammes, qui devrait être suffisant pour traiter la plupart des personnes qui ne sont pas passées par une chimiothérapie ou une thérapie par radiation (dans ce cas il faut en consommer plus, sur une plus longue période). Comme la plupart des personnes ne sont pas intéressées par les effets psychoactifs du cannabis, il est recommandé de commencer par prendre une dose de la taille d'un demi grain de riz, trois fois par jour. La dose est ensuite graduellement augmentée, accompagnant l'augmentation de la tolérance du patient à l'effet « défonce » de l'huile.

Ceci n'est cependant pas obligatoire. Comme Rick le déclare lui-même, plus vous consommez rapidement l'huile, plus vous avez de chances de guérir. Il suit la méthode progressive présentée précédemment pour ne pas pousser les gens hors de leur zone de confort. L'effet psychotrope du cannabis est encore largement stigmatisé, et bien des personnes pourraient hésiter à prendre ce traitement si elles pensent qu'elles vont être « défoncées ».

Le long chemin vers une diffusion générale

Le cannabis est l'une des plantes psychoactives les plus étudiées que nous connaissons. Il existe des milliers d'études et beaucoup sont en faveur de la position de Rick Simpson. De nombreuses études montrent que le cannabis peut réduire les tumeurs, cependant à notre connaissance toutes ces études ont été réalisées dans des environnements in-vitro. Il existe bon nombre de preuves anecdotiques et de témoignages du succès rencontré par ceux qui utilisent la RSO pour combattre le cancer et d'autres troubles sérieux. Mais en attendant d'autres recherches dans ce sens, nous n'avons que ça : des preuves anecdotiques. Cependant les choses bougent, plus tôt cette année (2013), le Dr William Courtney a souligné lors d'un entretien avec le Huffington Post que l'huile de cannabis avait été utilisée pour soigner un bébé souffrant d'une tumeur au cerveau inopérable. Espérons que comme la mainmise des politiciens véreux et des industries pharmaceutiques se relâche grâce aux avancées de la science ouverte et libre, de plus en plus de personnes vont connaître et se saisir du potentiel révolutionnaire que renferme le cannabis.