Conseil de Culture : Comprendre Le Spectre Lumineux

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCulture du CannabisScience

Conseil de Culture : Comprendre Le Spectre Lumineux

Une compréhension approfondie du spectre lumineux est un aspect de la culture du cannabis qui sépare les pros des médiocres, en apportant aux cultivateurs un autre outil pour repousser les limites de leur cannabis.

Quand on parle du cannabis et de la lumière, il est important de savoir que toutes les lumières ne sont pas égales. La lumière peut être un sujet extrêmement profond et complexe, qui peut facilement dégénérer en aspects scientifiques étourdissants. Sans avoir à se pencher sur les différents types de lumière, il existe toutes sortes de facteurs pouvant influencer une culture de cannabis. L’un de ces facteurs est le spectre lumineux, que nous allons étudier aujourd’hui.

Première chose, comprendre le spectre lumineux fait partie des aspects plutôt avancés de la culture et cela ne va pas vous aider à améliorer beaucoup vos cultures si vous ne maîtrisez pas déjà les bases, comme l’arrosage et la nutrition. Alors si vous êtes un débutant, ne vous en inquiétez pas trop et concentrez-vous simplement sur les soins à apporter à vos têtes.

QU’EST-CE QUE LE SPECTRE LUMINEUX ?

Cette question en elle-même peut être assez compliquée, mais pour faire aussi simple que possible, le spectre lumineux est la portion visible des radiations électromagnétiques, aussi connu sous le nom de lumière. Il est décomposé en bandes de longueur d’ondes, chaque bande représentant une couleur différente.

Le cannabis, comme la plupart des plantes, a évolué pour transformer les radiations du spectre lumineux en énergie ; cependant, il est plus efficace dans l’utilisation de certaines bandes de lumière que d’autres. Le soleil est la source ultime de lumière pour les plantes et il dégage de fortes radiations dans toutes les bandes visibles de la lumière. Les lampes de culture en intérieur essayent d’imiter cette production, mais certaines le font mieux que d’autres. C’est pourquoi il est important de s’assurer que vos lampes dégagent les bonnes bandes du spectre lumineux.

COMMENT LE SPECTRE LUMINEUX AFFECTE LE CANNABIS

Alors que le cannabis est capable d’utiliser la puissance du spectre entier à un degré ou un autre, il est bien plus efficace dans la transformation de certaines bandes de couleur en énergie durant les différentes étapes de son cycle de vie.

Croissance Végétative

Durant la phase de croissance végétative, c’est la bande de lumière bleue qui est la mieux utilisée par le cannabis, en favorisant une croissance saine. La mesure optimale pour une lumière bleue durant cette phase est de 460 nm - nm est une mesure de la longueur d’onde de la lumière. Une ampoule avec une forte production en 460 nm va encourager un plant de cannabis en croissance végétative à pousser avec de grosses feuilles saines et sous forme de buisson. Ceci imite le soleil durant les mois du printemps et d’été, quand la terre est plus exposée au spectre bleu.

Floraison

Durant la floraison, les besoins du plant de cannabis changent. Durant cette étape, une lumière rouge avec une longueur d’onde de 660 nm est plus adaptée aux besoins de votre cannabis. Ceci imite le soleil plus bas en hiver et en automne, quand plus des zones plus rouges du spectre atteignent la terre. Le cannabis s’est adapté pour tirer parti de ce changement de couleur, et une lumière rouge avec cette longueur d’onde encourage le plant à concentrer son énergie sur une floraison saine, en l’aidant dans ses efforts - ce qui est, autant se le dire, ce que tout cultivateur veut atteindre.

POURQUOI ?

C’est une bonne question. Pourquoi le cannabis répond-il mieux à une lumière bleue et rouge durant différentes étapes de sa vie ? Eh bien, c’est probablement lié à l’évolution. Comme mentionné précédemment, différentes parties du spectre fluctuent naturellement durant l’année alors que la terre tourne autour du soleil et que les saisons changent. Le cannabis s’est adapté pour travailler avec les ressources à sa disposition, en développant deux différents types de chlorophylle étant très sensibles soit à la lumière rouge, soit à la bleue. Il existe d’autres pigments dans la plante, qui aident à traiter les autres parties du spectre, et bien qu’étant importants pour une gamme de fonctions, ils ne sont pas autant importants que ces deux types de chlorophylle.

LES IMPLICATIONS

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour le cultivateur ? Eh bien, ceci signifie qu’il est mieux d’utiliser une lampe ayant une forte production de bleu durant la végétation, et une étant plus rouge durant la floraison, si vous voulez vraiment pousser vos plants. Cependant, il est très important de noter qu’un plant de cannabis ne devrait pas être uniquement exposée à de la lumière rouge ou bleue. Comme mentionné précédemment, un plant de cannabis est capable d’utiliser différentes parties du spectre, et il lui faut un spectre complet pour vraiment s’épanouir - il faut juste renforcer les aspects rouges et bleus durant les différentes étapes de sa vie. C’est pourquoi des ampoules à double spectre qui négligent le reste du spectre ne seront pas adaptées.

Alors comme vous pouvez le voir, pour le cultivateur avancé, le spectre lumineux, et la longueur d’onde produites par vos ampoules sont très importants. Heureusement, la plupart des ampoules apportent des informations détaillées sur leur spectre lumineux, ce qui vous permet facilement de constater si elles sont adaptées. Bien entendu, la lumière comporte d’autres aspects que le simple spectre lumineux - une ampoule à spectre complet de 1000w sera très différente d’une ampoule à spectre complet de 100w. Et une fois de plus, ce n’est pas une base essentielle de la culture du cannabis, même si vous n’avez pas des ampoules très productrices de ces bandes de couleur, vous pourrez toujours cultiver des têtes puissantes. C’est juste un moyen d’aller encore plus loin.

comments powered by Disqus