Comment se préparer pour une aventure psychédélique dans la nature

Publié le :
Catégories : BlogPsychédéliques

Comment se préparer pour une aventure psychédélique dans la nature

La nature est l'un des plus beaux endroits pour vivre une expérience psychédélique. Avec un peu de préparation, vous pourrez tirer le meilleur de votre voyage.

Il existe de nombreuses opinions sur la meilleure façon de vivre un voyage psychédélique. Pour Tim Leary, c'est de flotter dans un caisson de privation sensorielle, en réduisant les sensations physiques au minimum. Dans les traditions d'Amérique du Sud, les substances psychédéliques sont souvent consommées rituellement dans un cadre cérémoniel, créant ainsi une synergie élévatrice entre les participants. Pendant les années 1960, le LSD était consommé lors de rassemblements festifs. Et de nos jours, les festivals de plein air comptent parmi les endroits les plus trippés qui existent. Mais pour ceux qui préfèrent une expérience plus tranquille et plus posée, la nature offre le plus merveilleux des cadres psychédéliques.

Vivre un voyage psychédélique dans la nature peut permettre une toute nouvelle perception de la beauté environnante et de la toile incroyablement fine de la vie. En particulier, les enthéogènes venus du sol, comme les champignons, les truffes magiques, les cactus, la salvia, l'ayahuasca, ont tendance à produire un profond sens d'interconnexion, qui est assez différent de la nature cristalline des substances synthétisées comme le LSD, 2CB ou MDMA. Pour profiter au mieux de votre aventure dans la nature, vous devriez faire quelques préparations de base :

1. Jeûner avant de s’embarquer pour un voyage

Jeûner vaut le coup, vraiment. Certains jeûnent totalement pendant 12-24 heures à l'avance, d'autres ne prennent qu'un petit-déjeuner léger et quelques fruits pour le déjeuner. C'est à vous de trouve l'équilibre entre avoir assez d'énergie et avoir un estomac vide. Le voyage sera plus fort, plus clair et moins nauséeux avec un estomac vide.

2. Si l'expérience psychédélique est une nouveauté pour vous, ayez un ami sobre à vos côtés.

Même si un gardien de voyage n'est pas nécessaire pour les plus expérimentés, un ami sobre peut être très utile pour les psychonautes débutantes. Un bon compagnon peut gérer des choses comme la conduite, les interactions avec les gens, ou simplement être là pour partager les bonnes vibrations. Évidemment, c'est mieux si le gardien reste sobre ou ne prend qu'une très petite dose pour être dans le ton.

3. Choisir le bon endroit

Comme on peut l'entendre souvent, l'état d'esprit et le cadre sont déterminants pour le voyage. L'état d'esprit est ce que vous portez en vous, et le cadre est tout ce qui est autour de vous. Quand vous vivez un voyage dans la nature, choisissez un endroit magnifique, peu peuplé et pas dangereux. Un bel endroit offre des possibilités de promenades, émerveille grâce à sa beauté naturelle et incite à explorer ses chemins et sentiers cachés. Comme vous pourriez bien ressentir l'envie de vous rouler dans la terre, d'embrasser un arbre ou de parler à un rocher, assurez-vous qu'il n'y ait personne autour qui puisse penser que vous avez perdu la tête. Enfin, l'endroit ne devrait évidemment pas être dangereux. Vous ne voudriez pas faire la une des journaux en étant le type qui est tombé d'une falaise sous champignons.

4. Apporter quelques fournitures essentielles

Pas besoin d'en faire trop, mais certains objets seront très certainement utiles. Si vous n'arrivez pas à tout faire rentrer dans un petit sac à dos, alors vous emportez probablement trop de choses.

Protection solaire
Quand on est émerveillé par une forêt digne d'un conte de fées, c'est très facile d'oublier l'intensité du soleil et d'attraper un coup de soleil ou un coup de chaleur. Rien d'amusant, alors vous feriez bien d'utiliser un chapeau et/ou de vous passer de la crème solaire avant d'embarquer pour l'aventure.

Eau
Vous ne vous sentirez peut-être pas très assoiffé pendant le voyage. Boire pourrait même ne pas vous venir à l'esprit, mais pendant la descente vous pourriez bien avoir très envie d'une gorgée d'eau. Restez bien hydraté.

Nourriture
Encore plus qu'avec l'eau, vous ne devriez vraiment pas manger pendant les effets d'un voyage psychédélique. Le plus probable est que vous n'en ayez même pas envie, mais si vous y pensez, essayer de vous contrôler. La digestion est réduite pendant les effets psychédéliques et la nourriture vous fera descendre et vous faire sentir lourd. Mais après la descente, un en-cas peut être une bénédiction. Les en-cas les plus appropriés sont des fruits frais, séchés et des noix.

Fournitures pour l'expression créative
Pendant l'apogée du voyage, suivant la dose, vous pourriez bien être envahi de visions et occupé à observer votre esprit. Mais une fois arrivé au plateau des effets, l'inspiration coule à flot et avoir quelque chose d'amusant à faire avec cette créativité peut être parfait. Des choses simples, comme un carnet à dessin, ou un petit tambour, peuvent diriger le voyage vers une toute autre direction. Jouer d'un instrument de musique peut devenir un fil conducteur pour guider le voyage, et jongler peut être extraordinaire quand vos sens sont si aiguisés. Apportez quelque chose sur lequel vous aimez passer du temps.

Après le voyage

Il est évident que vous ne devriez pas conduire. Même si vous vous sentez bien et sobre, vos pupilles sont probablement énormes et votre esprit flotte toujours ailleurs. Prendre les transports en public n'est pas vraiment recommandé, il vaut donc mieux rester à distance de marche de votre domicile, ou encore mieux, passer la nuit dehors à camper.

Une fois de retour à votre état normal, prendre un repas nourrissant est une bonne idée. Un voyage intense dépense de l'énergie, et vous devriez la reconstituer. Rappelez-vous qu'une fois que vous commencez à manger, le voyage est pratiquement fini. L'organisme va rediriger le sang et l'énergie vers l'estomac et ceci vous fera très certainement descendre.

Ce qui peut se passer, surtout quand de fortes doses ont été consommées en soirée, c'est que l'esprit continue à tourbillonner quand vous êtes allongé. Alors que certains apprécient beaucoup et passent la nuit à regarder les étoiles et philosopher sur la vie, vous pourriez vouloir un peu de sommeil. Dans ce cas, certains somnifères naturels font des merveilles pour calmer l'esprit. En particulier la valériane, le pavot de Californie, le Lotus bleu, Melissa officinalis et la passiflore, qui relaxent tous l'esprit. Et bien sûr, du bon vieux cannabis permet à beaucoup de personnes de trouver le sommeil.