Blog
Comment Choisir La Bonne Variété Thérapeutique Faites Pour Vous
9 min

Comment Choisir La Bonne Variété Thérapeutique Faites Pour Vous

9 min
Seedshop Top Lists

Choisir la bonne variété de cannabis thérapeutique pour vos besoins n’est pas toujours aussi simple. Avec l’apparition sur le marché d’un nombre croissant de nouvelles variétés de cannabis, le cultivateur de cannabis thérapeutique est gâté par tant de choix. Cet article vous aidera à prendre la bonne décision.

LES TEMPS CHANGENT

Dans les années 1930, à l’époque sombre des années 30 et de la dépression, un cinglé nommé Earle Albert Rowell était un vrai militant contre le cannabis. Rowell était tellement dur qu’il a souvent critiqué les forces de l’ordre pour ne pas avoir fait assez pour éradiquer l’herbe et enfermer ses consommateurs. Dans son résumé anti-marijuana en 8 points, Rowell décrit les supposés maux du cannabis.

Il prétend au point 7 que le cannabis « engendre la folie comme spécialité ». Notre favorite est sa salve d’ouverture contre le cannabis avec le point 1 alléguant que l’herbe « détruit le pouvoir de faire des choix, transformant le consommateur en mouton ».

LE CANNABIS FAIT UNE PERCÉE DANS LE DOMAINE DE LA MÉDECINE

Cannabis Is Breaking Into The Field Of Medicine

Le cannabis est utilisé en tant que plante médicinale depuis des milliers d’années. La plus vieille trace de son utilisation thérapeutique remonte à 2737 avant notre ère. La plante continue à jouer un rôle substantiel en tant que substance médicinale jusqu’à ce que sa prohibition se répande au début du 20ᵉ siècle.

La légalisation du cannabis dans certains pays a mené sa résurgence en tant que plante médicinale. Les recherches les plus précoces ont montré que les cannabinoïdes (composés trouvés dans le cannabis) ont un potentiel très polyvalent.

Le CBD est un membre de cette classe chimique, ce cannabinoïde a démontré des effets intriguant lors d’études sur des animaux et d’études sur l’homme à échelle limitée. Jusqu’aujourd’hui, de potentiels effets anxiolytiques[1], anti-inflammatoires[2], neuroprotecteurs[3] et anticonvulsivants[4] ont été identifiés. La recherche[5] in vitro (menée sur des modèles cellulaires) a découvert que le CBD était capable de tuer les cellules du cancer du sein. La nature non-psychotrope du CBD le rend à la fois accessible et légal dans de nombreux pays.

Le THC est l’autre principal cannabinoïde trouvé dans le cannabis, il est célèbre pour ses effets psychoactifs. Bien que controversé, le THC a aussi démontré une valeur thérapeutique lors d’études scientifiques. Lors d’études chez les cellules, l’animal et l’humain, ce cannabinoïde a montré un potentiel dans le traitement des douleurs[6], de la maladie d’Alzheimer[7] et de Parkinson.[8]

Le CBD et le THC ne sont que deux des plus de cent cannabinoïdes se trouvant dans le cannabis. Que dit la recherche des autres ?

Histoire liée à ce sujet

Quelle Est La Meilleure Façon De Consommer Du Cannabis Thérapeutique ?

EN APPRENDRE SUR LES CANNABINOÏDES

En Apprendre Sur Les Cannabinoïdes

Les cannabinoïdes ne sont pas exclusifs au cannabis. Ceux qui se trouvent dans les plantes sont connus par la science sous le nom de phytocannabinoïdes, il en existe au moins 113.

Le corps créé lui aussi son propre stock d’endocannabinoïdes. Ces composés chimiques, tels que la « molécule » du bonheur appelé anandamide, fonctionnent en guise de molécule de signalement aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Ce réseau se trouvant au travers du corps tout entier est impliqué dans la douleur, la mémoire, l’humeur et l’appétit pour n’en nommer qu’un petit nombre.

Puis il existe aussi les cannabinoïdes créés en laboratoire. Ceux-ci sont connus sont le nom de cannabinoïdes de synthèse.

Le CBD et le THC sont les deux phytocannabinoïdes les plus étudiés. Ils fonctionnent en partie en activant ou en inhibant les mêmes récepteurs avec lesquels les endocannabinoïdes interagissent. Le THC imite effectivement l’anandamide auprès du récepteur CB1. Le CBD quant à lui ne fonctionne pas de cette manière, ne fait pas office de clé ouvrant une serrure, il fonctionne plutôt de manière indirecte en inhibant[9] partiellement les capacités du THC à se lier au récepteur CB1.

L’attention des scientifiques se tourne aussi vers des cannabinoïdes moins connus. La recherche n’est qu’à ses tout débuts, mais des résultats excitants ont d’ores et déjà été enregistrés.

  • Le CBG (cannabigérol) est le précurseur chimique de nombreux autres cannabinoïdes. Les enzymes végétales catalysent les réactions qui le convertissent en THCA, CBDA et autres cannabinoïdes. Oh, et ne vous méprenez pas. Le « A » fait ici référence à la forme acide de ces cannabinoïdes. C’est ainsi qu’ils existent dans la plante avant d’être chauffés. Le CBG est présent à faible concentration dans la plupart des variétés de cannabis. Le cannabinoïde bloque partiellement les récepteurs CB1 et se lie également aux récepteurs vanilloïdes et sérotonine. Jusqu’à présent, il a montré[10] un potentiel antibactérien, antidépresseur et de relaxant musculaire.
  • Le CBC (cannabichromène) est un autre cannabinoïde primaire qui a été isolé du cannabis. La concentration moyenne dans les échantillons analysés est d’environ 0,3 %. Cependant, certaines variétés commerciales et médicales en ont un contenu beaucoup plus élevé. Ce cannabinoïde cible les récepteurs CB2, mais présente une faible interaction avec les CB1. En tant que cannabinoïde non-psychotrope, le CBC a montré des effets anti-inflammatoires et analgésiques lors de recherches précoces[11].
  • Le THCV (tétrahydrocannabivarine) est un analogue du THC présent dans de petits volumes dans la plupart des variétés. Cela dit, certaines plantes ont enregistré un taux de THCV de 16 %. La molécule agit en se liant aux récepteurs CB1 et en les bloquant. Le THCV a jusqu’à présent montré[11] un potentiel amincissant et anti-inflammatoire.

Ce ne sont là que quelques-uns des cannabinoïdes les mieux compris. Il y en a beaucoup d’autres qui doivent encore faire l’objet d’examens approfondis.

Alors que les cannabinoïdes continuent d’avancer pour se positionner à la pointe de la médecine, les sélectionneurs mettront probablement au point des cultivars contenant des taux élevés de cannabinoïdes tels que CBG, THCV, CBC, et autres comme ils l’ont fait pour le CBD.

APPRENDRE À CONNAÎTRE VOTRE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

APPRENDRE À CONNAÎTRE VOTRE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

Tous les êtres humains ont un système endocannabinoïde conçu pour être stimulé. Nous sommes tous des individus uniques, donc aucun patient n’est exactement pareil. Il est impossible de quantifier une réponse standardisée au cannabis thérapeutique, car chaque consommateur de cannabis thérapeutique réagira légèrement différemment.

Il incombe au cultivateur de cannabis thérapeutique à domicile d’expérimenter différentes variétés et phénotypes. Pour le consommateur de cannabis à des fins thérapeutiques, il est également essentiel d’expérimenter des variétés et des doses thérapeutiques.

Malheureusement, il est difficile d’obtenir des données solides au XXIe siècle provenant de chercheurs scientifiques impartiaux. L’expérimentation personnelle pratique et le réseautage avec d’autres consommateurs de cannabis thérapeutiques vous apprendront plus que n’importe quelle étude scientifique.

COMPRENDRE LES CLASSIFICATIONS : SATIVA/INDICA/HYBRIDES/AUTOFLEURISSANT/RICHE EN CBD

Le nom botanique et officiel le plus communément accepté pour désigner l’herbe est Cannabis sativa L. Dans la pratique, il est plus facile de diviser le cannabis en cinq catégories relativement larges, comme on le verra plus loin. Nous avons choisi d’omettre le chanvre car ses applications sont plus industrielles.

SATIVASATIVA

La sativa pure est pratiquement impossible à obtenir de nos jours, bien qu’il existe beaucoup d’hybrides à dominance sativa. Le cannabis Sativa est réputé pour ses effets tonifiants, énergiques, et cérébraux. Les niveaux élevés de THC et les niveaux très faibles voir nuls de CBD sont typiques. Les applications médicinales conviennent mieux aux maladies mentales comme la dépression et l’anxiété. En tant que grande floraison tardive, une variété sativa presque pure a besoin de trois mois ou plus pour fleurir et nécessite souvent une taille et un forçage pour contrôler sa hauteur.

INDICAINDICA

Les grosses variétés d’indica comme la Kush et la Northern Lights sont du cannabis thérapeutique old school. Le THC élevé et généralement supérieur à 1 % de CBD donne au buisson indica quelques avantages par rapport aux sativas pour les patients souffrant de problèmes de santé physique. Les effets plus sédatifs et oniriques du cannabis Indica puissant ont été appréciés pendant des milliers d’années afin de soulager la douleur et aider à dormir. Floraison en 7-9 semaines, les variétés indica sont une excellente option pour les producteurs thérapeutiques avec un espace et un temps de culture limités.

HYBRIDESHYBRIDES

Nous nous référons ici aux variétés de cannabis photopériodiques qui sont les croisements d’indica et de sativa. Comme vous pouvez vous y attendre, les hybrides ont des puissances variées allant de très faibles à incroyablement élevées. En général, les hybrides modernes ont des niveaux de THC toujours plus élevés et du CBD (habituellement 1 % ou moins) sont communs. Un effet combiné tête-corps avec des éléments euphoriques et des sensations corporelles peuvent être provoquées à des degrés divers avec les hybrides.

De nos jours, la plupart des producteurs cultivent de plus en plus des hybrides génétiques, car les landraces sont trop rares. 8-10 semaines de floraison avec une croissance vigoureuse est la marque d’un hybride de haute qualité. Remo Chemo est un nouvel hybride à dominance indica qui peut atteindre jusqu’à 24 % de THC.

AUTOFLEURISSANTAUTOFLEURISSANT

Les hybrides de cannabis autofleurissant de nouvelle génération ne sont pas simplement des ruderalis nains. Les autos d’aujourd’hui sont des hybrides de génétiques indica, sativa, et ruderalis. Ils ont des puissances comparables avec les variétés photopériodiques et ont les têtes les plus rapides à récolter. 8 à 12 semaines suffisent pour compléter une récolte à partir de la graine. Ces derniers temps, les autos riches en CBD ont émergés sur le marché.

Les hybrides autos riches en CBD sont un excellent choix pour les cultivateurs en extérieur avec un espace limité et des étés courts. Définitivement la meilleure option pour le cultivateur de cannabis thérapeutique qui n’a pas le temps.

RICHE EN CBDRICHE EN CBD

Le cannabis riche en CBD est le produit de cannabis thérapeutique qui change la donne. Au lieu de se concentrer exclusivement sur le développement de variétés à teneur maximale en THC, les sélectionneurs créent maintenant des variétés thérapeutiques à forte teneur en CBD. Les hybrides photopériodiques et autofleurissants à forte teneur en CBD sont largement disponibles et deviennent rapidement très populaires parmi les cultivateurs de cannabis thérapeutique.

On pense que les plantes médicinales entières ayant un rapport THC:CBD de 1:1 présentent le meilleur potentiel. La CBD Critical Mass et la Dance World sont deux variétés très productives et riche en CBD, relativement équilibrées en THC:CBD. En 8-9 semaines de floraison à 12/12 standard, environ 500 g/m² de cannabis médicinal peuvent être produits avec ces variétés riches en CBD faciles à cultiver.

CBD CRITICAL MASS

CBD Critical Mass (CBD Crew)

La CBD Critical Mass pousse avec des caractéristiques à dominance indica semblables à la Critical Mass préférée du cultivateur d’origine. La grande différence est sa teneur en CBD de 5-10 %, qui est approximativement égale à la teneur en THC. Cette variété thérapeutique est un bon choix pour les débutants et se développe bien dans différents substrats. La CBD Critical Mass est parfaitement adaptée à la technique SOG.

DANCE WORLD

DANCE WORLD (ROYAL QUEEN SEEDS)

La Dance World est un hybride à dominance sativa basée sur la génétique légendaire de la Dancehall et de la Juanita la Lagrimosa. Cette variété de cannabis thérapeutique a peu d’arôme durant la croissance mais un goût terreux, épicé et fruité. Les niveaux de THC et de CBD sont généralement de 10 % et 12 % respectivement. Un effet psychoactif léger mais énergique rend ce cannabis thérapeutique idéal pour la journée. La Dance World possède une stature d’indica plus compacte que la plupart des hybrides à dominance sativa. Elle est donc parfaite pour les petits espaces de culture et adaptée à la technique SOG.

CHOISISSEZ VOTRE VARIÉTÉ EN FONCTION DES CANNABINOÏDES ET DES GÉNÉTIQUES

Des marques qui sonnent cool, des noms de gens célèbres approuvant, des messieurs je sais tout, et de la publicité maléfique à l’ancienne tenteront de prendre la décision pour vous. Mais vous ne devez pas être influencé. La seule façon de trouver la bonne variété de cannabis thérapeutique est de faire vos recherches vous-même. Une bonne règle de base est de faire cette sélection en fonction des cannabinoïdes et des génétiques. Bien sûr, les informations directes d’autres cultivateurs de cannabis thérapeutiques sont inestimables. De plus, les blogs écrits par et pour des cultivateurs comme celui-ci sont d’excellentes sources d’informations secondaire.

Histoire liée à ce sujet

Les 10 Meilleures Variétés De Cannabis De Coffeeshop

TÉLÉCHARGER UN CANNABARMAN NUMÉRIQUE

Si vous ne pouvez toujours pas vous décider sur quelle variété de cannabis thérapeutique choisir, détendez-vous ; il existe une application pour vous. Potbot est un cannabarman de cannabis thérapeutique numérique. Sélectionnez simplement Colorado comme votre état lorsque vous vous inscrivez pour accéder à tout. Cette application pratique peut fournir des informations sur les effets spécifiques des cannabinoïdes sur diverses pathologies médicales. Maintenant, allez trouver la variété de cannabis thérapeutique parfaite et faites pousser.

Top Shelf Grower

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients | Neuropsychopharmacology - https://www.nature.com/articles/npp20116
  2. Cannabidiol (CBD) and its analogs: a review of their effects on inflammation - ScienceDirect - https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0968089615000838
  3. Cannabidiol and (−)Δ9-tetrahydrocannabinol are neuroprotective antioxidants | PNAS - https://www.pnas.org/content/95/14/8268
  4. - https://www.nejm.org
  5. - https://mct.aacrjournals.org
  6. Sativex successfully treats neuropathic pain characterised by allodynia: A randomised, double-blind, placebo-controlled clinical trial - ScienceDirect - https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0304395907004642
  7. The Potential Therapeutic Effects of THC on Alzheimer's Disease - IOS Press - https://content.iospress.com/articles/journal-of-alzheimers-disease/jad140093
  8. Error - Cookies Turned Off - https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1365-2990.2011.01248.X
  9. Taming THC: potential cannabis synergy and phytocannabinoid-terpenoid entourage effects - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3165946/
  10. Cannabis Pharmacology: The Usual Suspects and a Few Promising Leads - ScienceDirect - https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1054358917300273
  11. - https://cannabiscoalition.ca

Read more about
Seedshop Top Lists
Recherche par catégories
ou
Rechercher