Blog
Comment Utiliser L’acide Fulvique Et Humique Pour Le Cannabis
8 min

Comment Utiliser L’acide Fulvique Et Humique Pour Le Cannabis

8 min

Les acides humiques et fulviques proviennent des matières organiques telles que la léonardite et le lignite. Dans cet article, nous vous enseignerons les raisons pour lesquelles ces substances sont si cruciales au développement de plants de cannabis sains et comment les utiliser efficacement dans vos cultures.

Les acides humiques et fulviques sont des dérivés de matières organiques qui sont cruciaux pour la santé du sol et des plantes qui y poussent. Mais que sont exactement les acides humiques et fulviques, quelles sont leurs fonctions, et quelle est leur importance pour la culture du cannabis ? Lisez la suite pour trouver les réponses à toutes ces questions et bien d’autres encore.

Les acides humiques et fulviques sont-ils la même chose ?

Les acides humiques et fulviques sont-ils la même chose ?

L’acide humique et l’acide fulvique sont deux termes qui apparaissent souvent dans les forums et les articles de blog sur le jardinage et la culture du cannabis. Malheureusement, peu de sources expliquent correctement les différences entre eux, ce qui mène à une mauvaise utilisation et à des quiproquos. Ci-dessous, nous examinerons en détail l’acide humique et l’acide fulvique pour vous aider à comprendre leurs principales différences et similitudes.

Comprendre la composition du sol et l’humus

Pour comprendre les acides humiques et fulviques, nous devons d’abord avoir une connaissance de base de l’humus. L’humus est un matériau naturel qui constitue environ 2 % de la couche arable saine (le reste étant composé de 45 % de minéraux, 50 % d’air et d’eau, 2 % d’organismes morts et environ 1 % d’organismes vivants). L’humus est composé d’humine, d’acides fulviques et d’acides humiques, trois molécules chimiques très stables qui résistent à la décomposition. L’humus est produit sur des milliers d’années par la décomposition progressive de matières organiques (telle que les restes de plantes et d’animaux) ainsi que par la dégradation des roches et des minéraux.

Articles liés

La Culture Du Cannabis En Terre

Qu’est-ce que l’acide humique ?

Qu’est-ce que l’acide humique ?

L’acide humique est en fait un terme générique qui désigne une variété de composés appelés « acides humiques ». Il s’agit de composés à longue chaîne à forte teneur en carbone, ce qui en fait une source de nourriture idéale pour les microbes du sol (qui contribuent à alimenter l’écosystème du sol). Les acides humiques sont des molécules de grande taille (la deuxième plus grande dans l’humus après l’humine) avec une masse moléculaire générale de plus de 300 000. Ces composés contribuent à améliorer les caractéristiques physiques du sol. Plus précisément, les acides humiques (qui sont des molécules chargées négativement) peuvent contribuer à chélater le sol et à piéger les molécules chargées positivement (cations) telles que le fer, le manganèse, le cuivre et le zinc. Les racines des plantes, qui ont une charge négative plus forte que les acides humiques, peuvent alors absorber ces composés. On pense que les acides humiques peuvent améliorer la capacité d’échange cationique (CEC) des sols en piégeant les cations et en les empêchant de s’échapper du sol lors de l’arrosage.

Les acides humiques ont une couleur noire foncée, sont très résistants à la dégradation et ne se dissolvent dans l’eau que dans des conditions alcalines. Si certains acides humiques contiennent des acides fulviques, les acides fulviques ne contiennent pas d’acides humiques.

Qu’est-ce que l’acide fulvique ?

Qu’est-ce que l’acide fulvique ?

Comme les acides humiques, les acides fulviques sont produits par la décomposition de matières organiques, des roches et des minéraux, et sont un composant clé de l’humus. Cependant, contrairement aux premiers, les seconds sont des composés chimiques beaucoup plus petits, avec une masse moléculaire générale inférieure à 500 et de couleur brun clair. Comme l’acide humique, l’acide fulvique est également un terme générique qui désigne deux composés chimiques différents : les acides liés aux minéraux, appelés fulvates, et les acides fulviques libres, composés principalement de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote. Contrairement aux acides humiques, les acides fulviques se dissolvent dans l’eau à tous les niveaux de pH. En raison de leur petite taille, les acides fulviques sont beaucoup plus faciles à absorber par les plantes et puisqu’ils peuvent se lier aux nutriments et aux minéraux, ils peuvent augmenter directement l’absorption des nutriments par les plantes.

Pour mieux comprendre les différences importantes entre les acides fulviques et humiques, récapitulons :

  • L’« acide humique » et l’« acide fulvique » sont deux termes généraux qui font référence à une variété de composés différents.
  • Les acides humiques et fulviques sont produits par la décomposition naturelle de matières organiques et sont des composants de l’humus.
  • Les acides humiques sont des composés complexes de grande taille, dont la masse moléculaire est plus élevée que celle des acides fulviques.
  • L’acide humique résiste à la décomposition ultérieure et profite à la structure ainsi qu’à la vie du sol.
  • Les acides fulviques sont des molécules plus petites avec des quantités plus élevées d’oxygène et moins de carbone, elles peuvent être absorbées par les plantes via leurs racines ou leur feuillage.
  • Les acides fulviques peuvent se lier aux nutriments et ainsi augmenter directement l’absorption de ceux-ci par les plantes.
  • Les acides humiques sont de couleur brun foncé ou noire, tandis que les acides fulviques sont brun clair.
  • Les acides humiques et fulviques sont tous deux essentiels à la santé des plantes.

Quels sont les bienfaits des acides humiques et fulviques pour le cannabis ?

Quels sont les bienfaits des acides humiques et fulviques pour le cannabis ?

Les acides humiques et fulviques sont des composés proches, mais uniques qui jouent tous deux un rôle important dans la création d’un sol de haute qualité et la culture de plantes saines. Voici comment ces acides peuvent bénéficier au cannabis.

Améliorer le sol

Grâce à leur grande structure, les acides humiques améliorent les caractéristiques physiques et chimiques du sol. Leur teneur élevée en carbone leur permet de servir de nourriture aux microbes du sol (tels que les bactéries, les champignons et les insectes) et ainsi soutenir l’édaphon.

Renouveler la matière organique

Les acides humiques peuvent être utilisés pour réintroduire d’importantes matières organiques dans les sols anciens. La surexploitation agricole, l’utilisation d’engrais chimiques et d’insecticides/pesticides, ainsi que les intempéries, contribuent à l’appauvrissement des sols en humus. L’ajout d’acides humiques dans un sol ancien et abimé peut l’aider à reconstituer ses niveaux de matière organique, en attirant à nouveau la vie microbienne.

Favoriser l’absorption des nutriments

Les acides humiques et fulviques peuvent tous deux augmenter l’absorption des nutriments par les plantes. Les acides humiques, bien que trop gros pour être assimilés par les plantes, peuvent piéger les nutriments dans le sol et ainsi les rendre plus disponibles pour les racines. Les acides fulviques, quant à eux, peuvent se lier aux molécules de nutriments et sont suffisamment petits pour être absorbés par les plantes, ce qui augmente directement l’absorption des nutriments.

Favoriser des racines fortes

En améliorant la qualité du sol, les acides humiques et fulviques favorisent la croissance de racines fortes, ce qui donne des plantes fortes et saines.

Renforcer la réponse au stress

Diverses études montrent que les plantes cultivées dans un sol riche en acides humiques et fulviques répondent mieux au stress (qu’il soit environnemental ou lié aux parasites).

Quelles sont les sources d’acides humiques et fulviques ?

Quelles sont les sources d’acides humiques et fulviques ?

Les sources naturelles les plus riches en acides humiques et fulviques sont le lignite (une forme de charbon) et la léonardite (produit d’oxydation du lignite). Ces deux substances mettent des milliers (voire des millions) d’années à se former et contiennent des matières organiques et minérales mortes comprimées. Le lignite et la léonardite sont exploités industriellement et transformés en engrais à base d’acides humiques et fulviques.

Outre l’achat d’engrais à base d’acide humique et d’acide fulvique dans un magasin, vous pouvez également obtenir ces acides (bien qu’en plus faible concentration) à partir de substances humiques. Les substances humiques sont également composées de matières organiques en décomposition, mais leur production est beaucoup moins longue que celle de la léonardite ou du lignite. Voici quelques exemples de substances humiques :

  • Lombricompost
  • Compost
  • Tourbe
  • Fumier
  • Guano

Articles liés

Comment Faire Son Propre Compost Pour La Culture Du Cannabis

Comment utiliser les acides humiques et fulviques pour vos plants de cannabis

Comment utiliser les acides humiques et fulviques pour vos plants de cannabis

Les acides humiques et fulviques jouent clairement un rôle important dans la construction d’un sol solide et la culture de plants de cannabis sains. Si vous cherchez des moyens d’utiliser ces acides dans votre culture, il y a quelques façons d’y procéder.

Articles liés

Quand Et Comment Utiliser Le Guano De Chauve-Souris Pour La Weed

Utiliser des engrais ou des amendements de sol à base d’acides humiques et fulviques

La façon la plus simple d’incorporer des acides fulviques et humiques dans votre culture de cannabis est d’utiliser un engrais ou un amendement du sol acheté en magasin. Les amendements (qui se présentent généralement sous forme de granulés ou de poudre) peuvent être mélangés directement à votre substrat avant de planter vos graines. Ils peuvent également être utilisés pour le terreautage de vos plantes, ou peuvent être dissous dans l’eau et appliqués comme un engrais liquide.

Les engrais liquides humiques et fulviques, quant à eux, sont très concentrés et conçus pour se dissoudre entièrement dans l’eau afin de mieux pénétrer dans le sol et atteindre les racines de vos plantes. Ils sont généralement appliqués périodiquement comme les autres engrais. C’est vous qui choisissez d’utiliser un concentré humique/fulvique liquide ou un produit en poudre/granulé. Gardez simplement à l’esprit que les produits en poudre et en granulés mettront probablement plus de temps à se décomposer et à pénétrer dans le sol qu’un produit liquide concentré.

Utiliser des substances humiques

Plutôt que d’acheter des engrais à base d’acide humique/fulvique, vous pouvez utiliser certaines des substances humiques mentionnées plus haut. Gardez cependant à l’esprit que ces substances humiques contiendront probablement des concentrations d’acides humiques et fulviques beaucoup plus faibles qu’un produit dédié.

Les substances humiques comme amendements du sol ou pour le terreautage

Les substances humiques telles que le compost, le fumier, le lombricompost et le guano constituent d’excellents amendements du sol. Si vous préparez votre terreau vous-même, mélangez la substance humique que vous préférez directement dans votre substrat avec vos autres amendements en suivant les ratios suivants :

• 1 mesure de compost pour 4 mesures de terreau

• 1 mesure de fumier pour 5 mesures de terreau

• 1 mesure de tourbe pour 1 mesure de terreau

• 0,25 l de guano pour 15–20 l de terreau.

Vous pouvez également utiliser du compost, du fumier ou du guano pour le terreautage des plants de cannabis (notez que la tourbe s’utilise au mieux mélangée au sol avant le début de la culture). Dans ce cas, ajoutez environ 1,5 cm de la substance humique de votre choix sur la couche arable et ratissez doucement pour l’incorporer.

Utiliser les substances humiques pour préparer des thés et des pulvérisations foliaires

En plus de les ajouter directement au sol, vous pouvez également utiliser les substances humiques pour préparer votre propre thé de compost ou votre spray foliaire. Il suffit de faire tremper le compost dans de l’eau non chlorée pendant environ 12 heures pour en faire un thé de compost puis l’utiliser comme engrais pour les racines ou comme spray foliaire.

Avez-vous besoin d’acide fulvique ou humique pour cultiver du cannabis ?

Avez-vous besoin d’acide fulvique ou humique pour cultiver du cannabis ?

Les acides humiques et fulviques jouent un rôle crucial dans le maintien de la santé de votre milieu de culture et donc de vos plantes. De nombreux sols organiques ou achetés en magasin contiennent déjà une certaine quantité de ces acides. Cependant, vous pouvez utiliser les méthodes décrites ci-dessus pour vous assurer que votre sol contient toujours une quantité saine d’acides humiques et fulviques.

Steven Voser
Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant spécialisé dans le cannabis. Il a plus de six ans d’expérience dans la rédaction d’articles sur tout ce qui touche au cannabis?: comment la cultiver, comment en profiter au mieux, l’essor de l'industrie et le climat juridique en zone grise qui l’entoure.
Culture Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher