Kanna : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Kanna (Sceletium Tortuosum)

Le Kanna fait partie de la longue liste des plantes capables d’altérer la conscience.Le Kanna est une véritable solution naturelle pour lutter contre un style de vie effréné et la nature affolante de notre époque. Utilisez cet allié pour réaligner votre état mental lorsque vous avez bien mérité un peu de repos.

 

Qu'est-Ce Que Le Kanna?

Le kanna, aussi appelé channa et kougoed, est la matière végétale séchée et/ou fermentée de la plante Sceletium tortuosum. Elle pousse à l’état sauvage dans les régions du Cap en Afrique du Sud et a été utilisée comme remède tribal traditionnel pendant des siècles. Bien qu’elle ne soit présente qu’à l’état naturel en Afrique du Sud, le kanna est une plante facile à cultiver qui peut-être cultivée pratiquement n’importe où, à condition qu’elle soit ramenée à l’intérieur quand il fait trop froid.

KannaVOIR Kanna

Histoire Du Kanna

Histoire du Kanna

Les chasseurs-cueilleurs, qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui l’Afrique du Sud, ont utilisé la plante pendant bien plus de 1 000 ans. L’utilisation d’une plante nommée channa ou kanna a été documentée il y a plus de 225 ans, indiquant que les Hottentots l’utilisaient comme une drogue entrainant des visions. La racine était mâchée, provoquant le réveil des esprits des animaux, une lueur dans les yeux et la joie et le rire sur leurs visages. Même les situations les plus simples les faisaient rire, et leur cerveau était plein d’idées agréables. Les surdoses causaient la perte de conscience et le délire.

Le Kanna est aussi un nom pour l’éland, un animal sacré largement présent dans l’art rupestre sud-africain. Quand les Hollandais sont arrivés en Afrique du Sud, ils ont appelé la plante kanna « kougoed », qui signifie « quelque chose de bon à mâcher ». Le mot kanna est aujourd’hui appliqué au Mesembryanthemum : M. expansum et M. tortuosum, mais la plante elle-même n’a jamais été définitivement identifiée. Les racines, feuilles et tiges de ces espèces contenant des alcaloïdes sont fumées et mâchées dans l’outback d’Afrique du Sud et provoquent un effet sédatif qui finit par entraîner la paresse. Plus d’une vingtaine d’espèces de Mesembryanthemum sont connues pour contenir des alcaloïdes.

En 1662, un commerçant et explorateur nommé Jan van Riebeeck a commencé à faire du commerce avec les tribus locales pour en obtenir. Le gouverneur de la colonie néerlandaise du Cap, Willem Adriaan Van der Stel, note en 1685 que les autochtones voyageaient loin pour trouver les meilleurs échantillons et payaient le prix fort.

Les Effets Du Kanna

Effets Du Kanna

La façon dont vous ingérer le kanna altère significativement ses effets potentiels, tout comme la dose que vous prenez. Cela ne signifie toutefois pas qu'il n'existe pas une liste générale de résultats. Malgré les différences d'intensité, le kanna est bien connu pour ses propriétés stimulantes et rafraîchissantes. À faibles doses, la plupart des consommateurs rapportent des effets légers et une sensation générale de bien-être améliorée. En commençant à augmenter la dose, les effets apaisants du kanna deviennent significativement plus importants. En fait, si vous avez l'intention de prendre de fortes doses de kanna, il est préférable de libérer votre planning avant — vous pourriez bien être parti pour une longue relaxation !

Heureusement, les effets secondaires semblent minimaux et dépendants de la dose. La plupart des effets secondaires se produisent à des doses très élevées, il est donc préférable de commencer doucement et lentement. Une fois que vous savez à quoi vous attendre, vous pouvez augmenter la quantité de kanna consommée jusqu'à atteindre le bon niveau.

Histoire liée à ce sujet

Top 3 Des Produits Au Kanna Les Plus Forts

Utilisations Et Dosage Du Kanna

Le matériel végétal séché est traditionnellement mâché et le jus avalé, mais il est également utilisé pour la fabrication de thés et de teintures ou inhalés comme tabac à priser. Les tribus hottentots et les bushmen d’Afrique du Sud y rajoutent parfois d’autres herbes.

Vous devrez découvrir quelle méthode d’ingestion vous convient le mieux - et c’est toujours une bonne idée de commencer avec une légère dose. Tandis que certains ne ressentent que de légers effets, d’autres, dont la tolérance est faible, sont peut-être déjà prêts à partir.

1. Sublingual/mastication

Kanna: Méthode sublinguale/Mastication

C’est la façon traditionnelle d’ingérer le kanna et fait référence aux feuilles, aux tiges et aux racines fermentées. Le matériel végétal est mâché pendant une longue période, parfois tout au long de la journée.

Dosage:

Léger 100-200mg
Moyen 200-400mg
Fort 400-600mg
Extra-fort 600-1000mg

Durée : les effets principaux durent 1-2 heures, puis disparaissent en 1-2 heures.

Effets : Enivrement général, euphorie.

2. Insufflation

Kanna: Sniffer

La façon la plus dure d’ingérer du kanna. Le matériau doit être finement broyé pour être sniffé. On dit que cette méthode est l’une des façons les plus efficaces d’ingérer le kanna, mais elle a un gros inconvénient : ce n’est pas une méthode agréable et les reniflements répétés de kanna peuvent entraîner des saignements de nez, des démangeaisons et un blocage.

Dosage:

Léger 25-50mg
Moyen 50-100mg
Fort 100-250mg
Extra-fort 250-500mg

Durée : les effets apparaissent en quelques minutes et restent à leur maximum pendant 20-60 minutes avant de s’estomper lentement pendant 20-60 minutes.

Effets : l’euphorie est beaucoup plus prononcée avec l’insufflation ; les effets analgésiques le sont moins.

3. Ingestion Orale

Kanna: Ingestion Orale

La matière végétale du kanna peut être consommée en mâchant pendant une longue période, puis en l’avalant, ou elle peut être transformée en thé, qui aurait le goût du thé vert, mais en pire.

Dosage:

Léger 200-400mg
Moyen 400-600mg
Fort 600-1000mg
Extra-fort 1000-2000mg

Durée : les effets peuvent mettre jusqu’à 90 minutes à se manifester, mais l’expérience est aussi beaucoup plus longue et peut durer 4-5 heures.

Effets : les doses plus élevées ont des propriétés sédatives, narcotiques et analgésiques plus prononcées.

Culture Du Kanna

Kanna (Sceletium Tortuosum)

Comme la plupart des plantes succulentes, le kanna est très facile à cultiver. Il est possible de le cultiver à partir de graines ou de boutures, et il peut être cultivé en terre ou en pot. Tout ce qu'il lui faut, c'est un endroit avec de la lumière et de la chaleur. Le kanna ne tolère pas le gel : si vous le cultivez en extérieur, rentrez-le pendant les mois d'hiver.

Pots, Terre Et Conditions De Culture

Le kanna a besoin de pots avec de grands trous de drainage. Les pots en argiles sont préférables en raison de leur nature poreuse qui permet à l'eau de s'évacuer. Les pots en argile restent aussi bien plus frais que ceux en plastique pendant les chauds mois d'été.

Le kanna préfère les sols assez poreux, avec une consistance similaire aux terrains arides et secs dans lesquels la plante pousse à l'état naturel. Ce genre de sol permet de drainer rapidement et efficacement toute l'eau en excédent, ce qui empêche les plants de kanna de pourrir. Il faut permettre à la terre dans laquelle se trouvent les plants de kanna de sécher complètement entre chaque arrosage, pour permettre une aération totale des racines. Résistez à la tentation de sur-arroser les plants de kanna : le seul cas où vous devez les arroser plus est s'ils commencent à être un peu ridés, indiquant ainsi un manque d'eau.

Comme mentionné précédemment, un arrosage excessif fait pourrir les plants, alors qu'un arrosage insuffisant entrave la croissance. Les plants de kanna devraient être arrosés avec modération jusqu'à ce que les pousses et les racines aient eu le temps de se former complètement. Une fois qu'elles sont formées, le kanna n'a besoin que de peu de soins pendant ses 9 mois d'inactivité. Ce n'est que quand vous voyez des bourgeons ou de nouvelles pousses que vous savez que votre kanna est redevenu actif. Vous pouvez également considéré un engrais liquide à plante pendant ces périodes d'activité pour vraiment améliorer la croissance.

VP Kanna SeedsVOIR Graines De Kanna

Nous l'avons déjà dit, le kanna ne résiste que très peu au gel : assurez-vous qu'il n'ait jamais à en souffrir. En général, pour que le plant de kanna s'épanouisse vraiment, il faut qu'il soit dans un environnement où 16° Celsius sont un minimum. Vous pouvez considérer une serre ou une table à l'intérieur pour le placer, là où il reçoit beaucoup de lumière.

Graines De Kanna

Graines De Kanna

Les graines de Kanna peuvent être mises en pot où vous voulez, à n'importe quelle période de l'année, tant qu'elles ont un coin chaud pour pousser. Une fois en possession de vos graines de Kanna, il faut retirer la couche inhibant la germination en faisant tremper les graines dans de l'eau distillée, changée tous les jours, pendant au moins 7 jours. Placez les graines dans du terreau générique pour cactus et mettez le tout dans un lieu chaud, bien éclairé, à l'abri du gel, comme une serre. Maintenez l'humidité constante du sol et vous pouvez vous attendre à voir les graines germer après 2-8 semaines.

Maladies Et Nuisibles

Parmi les nuisibles courants susceptibles d'attaquer le kanna on retrouve les limaces et les escargots, les tétranyques et les pucerons. Les nuisibles sont plus susceptibles de causer des problèmes si vous cultivez en extérieur. Les anti-limaces et autres méthodes du commerce peuvent être utilisées pour combattre escargots et limaces, qui se concentrent sur les feuilles des plants de kanna. Des insecticides savonneux peuvent aider à traiter le problème des tétranyques et des pucerons, qui dévorent la plante.

La maladie la plus courante parmi les plants de kanna est le virus du kanna. Il peut s'identifier grâce aux points de couleur et lignes pâles qu'il laisse sur les feuilles du plant. Il n'y a pas de remède contre ce virus et il vous faut éloigner et détruire la plante malade avant que le virus ne se répande.