Tout Ce Qu'il Faut Savoir Sur La Laitue Sauvage

Présente sur les rives et le bord des routes, la plante pousse principalement dans des régions d'Europe Centrale, au Moyen-Orient et dans plusieurs états d'Amérique du Nord. La laitue sauvage (Lactuca Virosa) est membre de la famille des Astéracées et fleurit selon une fréquence bisannuelle.

Tout Ce Qu'Il Faut Savoir Sur La Laitue Sauvage

Loin d’être une autre salade verte, la laitue sauvage produit un type de latex visqueux exploité pour ses effets psychotropes et son impact unique sur le système nerveux central. Les humains utilisent cette plante depuis des centaines, voire des milliers d’années dans les systèmes populaires de toute la planète. Poursuivez votre lecture pour tout savoir sur cette espèce végétale fascinante, notamment sur les endroits où elle pousse à l’état sauvage.

Qu’Est-Ce Que La Laitue Sauvage ?

QU’EST-CE QUE LA LAITUE SAUVAGE ?

La laitue sauvage porte plusieurs noms, dont Lactuca virosa, laitue amère et laitue opium. Cette plante bisannuelle appartient au même gène que la salade de laitue (Lactuca sativa), mais leurs utilisations traditionnelles varient grandement. Alors que l’une fournit une tendre source de nutrition, l’autre est principalement utilisée comme une herbe holistique.

La laitue sauvage produit un latex connu sous le nom de lactucarium. Le nom même de « lactuca » signifie « extrait laiteux ». Cette substance blanche au goût amer suinte des feuilles de la plante lorsqu’on la gratte ou la coupe, et devient rapidement brune lorsqu’elle est exposée à l’air. Des rapports comparent l’odeur de cette substance gluante à celle de l’opium de l’espèce de pavot, Papaver somniferum.

Le lactucarium contient une série de substances phytochimiques qui peuvent contribuer aux effets globaux de la laitue sauvage. La lactucine constitue environ 0,2 % de la sève. La molécule forme un solide cristallin blanc lors de l’extraction et appartient à un groupe de substances chimiques connues sous le nom de lactones sesquiterpènes. Agoniste du récepteur de l’adénosine, la lactucine pourrait être à l’origine des effets relaxants et apaisants[1] de la laitue sauvage.

Le caoutchouc, le mannitol et le lactucérol représentent environ 50 % de la composition du lactucarium. En tant que matière neutre et insoluble, la lactocrine constitue la majeure partie de la substance.

Repérer La Laitue Sauvage

REPÉRER LA LAITUE SAUVAGE

La laitue sauvage pousse à l’état sauvage le long des régions côtières de Grande-Bretagne. Plus précisément, l’espèce pousse en abondance dans le sud-est et l’est de l’Angleterre. Elle est également très répandue en Europe centrale et méridionale. Dans des contrées plus lointaines, la laitue sauvage pousse au Pakistan, en Inde, en Iran et en Australie.

L’homme a introduit l’espèce en Amérique du Nord, où elle pousse maintenant à l’état sauvage comme une espèce non-native en Californie, en Iowa, en Alabama, dans l’État de Washington et dans d’autres régions.

L’espèce préfère les environnements riches en eau et on la trouve souvent pleinement épanouie le long des rivières. La laitue sauvage se caractérise par son aspect vert vif et sa hauteur varie entre 60–200 cm. Ceux qui cherchent à identifier la plante dans la nature peuvent souvent le faire en regardant de plus près les feuilles. Elles sont oblongues et en forme de lance, en plus de posséder de fines arêtes en forme de dents sur les bords.

La face inférieure de chaque feuille doit comporter de petits poils sur toute la longueur de la nervure principale. Les feuilles inférieures atteignent environ 25 cm de longueur, tandis que les feuilles supérieures, plus jeunes, sont considérablement plus petites.

La laitue sauvage peut être encore plus facile à repérer en automne, lorsque les plantes commencent à développer des fleurs jaunes. Les fleurs sont légèrement pâles et ressemblent à des pissenlits, chaque tête comportant entre 6–12 fleurs. La sève couleur blanc-laiteux est une autre caractéristique essentielle de la laitue sauvage. Lorsqu’elle est cassée ou entaillée par une lame, la tige doit commencer à suinter du lactucarium.

  • Environ 1-2 mètres de haut
  • Les feuilles poussent le long de la tige jusqu'au sommet de la plante
  • La tige est souple et facilement pénétrée par un clou ou un canif
  • Les feuilles ont un bord légèrement dentelé et une forme ovale
  • Les fleurs de la laitue sauvage sont jaunes et d'une apparence similaire aux pissenlits
  • La floraison se produit généralement entre juin et août

Histoire De La Laitue Sauvage

HISTOIRE DE LA LAITUE SAUVAGE

Des rapports suggèrent que l’utilisation de la laitue opium remonte à l’Égypte ancienne. Les pratiques chinoises séculaires utilisaient également le jus de la plante comme topique, et les fleurs et les graines étaient utilisées pour faire des préparations liquides.

Plus récemment, les médecins du 19ᵉ siècle exploitaient[2] aussi la laitue sauvage, notamment lorsqu’ils ont jugé inutile l’usage de l’opium et d’autres narcotiques. Ils utilisaient la plante pour apaiser les douleurs à la gorge, favoriser une bonne nuit de sommeil et soulager les nerfs. La laitue sauvage apparaît également dans l’homéopathie – un système basé sur l’utilisation de substances naturelles – sous la forme d’un extrait appelé thridace.

Histoire liée à ce sujet

Les Meilleures Plantes Légales À Vaporiser

Les Effets De La Laitue Sauvage

LES EFFETS DE LA LAITUE SAUVAGE

La laitue sauvage a attiré l’attention des psychonautes de produits naturels, des ethno-botanistes et de ceux qui sont généralement curieux des effets des plantes sur l’esprit. Les molécules actives de la sève semblent produire un effet physique relaxant, apaisant et capable d’encourager la somnolence.

Les consommateurs de laitue sauvage ont tendance à utiliser la plante pour détendre le corps après une longue journée de stress et d’attentes. Grâce à ses caractéristiques uniques, la laitue sauvage peut contribuer à favoriser un sommeil réparateur. Ceux qui cherchent à apaiser les nerfs et calmer l’esprit se tournent souvent vers cette herbe. Fait étonnant, la laitue sauvage favorise également une menstruation normale et possède de fortes qualités antibactériennes.

Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Analgesic and sedative activities of lactucin and some lactucin-like guaianolides in mice - ScienceDirect - https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0378874106001280
  2. Other full case: Wild lettuce (Lactuca virosa) toxicity - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3031874/