Product successfully added to your shopping cart.
Check out

Composition chimique de l'Ayahuasca

Les principales substances biochimiques actives dans Banisteriopsis Caapi, Banisteriopsis Inebrians et les autres espèces de Banisteriopsis sont : les alcaloïdes ß-Carboline Harmine, Harmaline, Tétrahydroharmine, Harmol, acide Harmique, MéthylesterHarmique Amide, Acétyl Norharmine, Harmine N-oxide, acide Harmalinique et Kétotétra-Hydronorharmine.

Banisteriopsis Caapi contient un plus haut niveau de Tétrahydroharmine que Peganum Harmala et certaines espèces de Passiflora sp. (passiflore), qui contient aussi des alcaloïdes Harmala. Ceci pourrait être la raison pour laquelle les effets thérapeutiques de l'Ayahuasca véritable sont plus complets et plus durables que les préparations analogues.


1. Banisteriopsis caapi

Banisteriopsis caapi contient les composés suivants : Harmine, Harmaline, Tétrahydroharmine, Harmol et 6-Méthoxytryptamine. Les principaux composés actifs dans Banisteriopsis caapi sont les alcaloïdes Harmaline et Tétrahydroharmine. L'harmine et l'harmaline sont tous deux des inhibiteurs de la MAO très réversibles, alors que la tétrahydroharmine est un faible inhibiteur de recapture de la sérotonine (5-Hydroxytryptamine). Quand l'harmine a été découverte pour la première fois, elle a été nommée "téléphatine", mais le nom a rapidement été abandonné quand les scientifiques ont découvert que le même alcaloïde avait été obtenu à partir de Peganum harmala. Les inhibiteurs de la MAO, comme l'harmine, empêchent le découpage des neurotransmetteurs monoamines en inhibant l'action des enzymes MAO, qui décomposent normalement le DMT et l'empêchent de passer à travers la barrière sang-cerveau.

 

Harmine

HarmineL'alcaloïde cristallin de l'harmala Harmine inhibe de façon réversible la monoamine oxidase A (MAO-A) mais n'a aucun effet sur le MAO-B. Lors de sa découverte, elle a été nommé "téléphatine", mais le nom a rapidement été abandonné quand les scientifiques ont découvert que le même alcaloïde avait été obtenu à partir de Peganum Harmala. L'harmine est un alcaloïde de la famille des béta-carboline qui prévient la décomposition des neurotransmetteurs monoamine en inhibant l'action des enzymes MAO, qui décomposent normalement le DMT et l'empêchent de passer à travers la barrière sang-cerveau.

 

Harmaline

HarmalinL'harmaline est la forme réduite hydrogénée de l'harmine et c'est un inhibiteur réversible de la MAO-A. L'harmaline est un alcaloïde de la famille des béta-carboline qui agit comme stimulant du système nerveux central.

 

Tétrahydroharmine

TétrahydroharmineLa Tétrahydroharmine est un dérivé béta-carboline et un faible inhibiteur de la recapture de la sérotonine, elle n'inhibe pas la monoamine oxidase A.

 

 

Harmol

HarmolL'Harmol est un alcaloïde béta-carboline indoléamine toxique (aussi présent dans les plantes suivantes : Peganum harmala, Tribulus, Kallstroemia spp., Elaeagnus angustifolia et Passiflora incarnata).

 

 

 

6-Méthoxytryptamine

6-MéthoxytryptamineLa 6-Méthoxytryptamine est un indole de la famille tryptamine.

 

 

 

2. Psychotria viridis et Psychotria carthaginensis

contiennent de la Diméthyltryptamine, de la Monométhyltryptamine et de la 2-méthyl-1,2,3,4-tétrahydro-ß-carboline.

Diméthyltryptamine

DiméthyltryptamineLa Diméthyltryptamine (DMT en abrégé, aussi présente chez Mimosa tenuiflora, Diplopterys cabrerana) est un composé chimique endogène sécrété par le corps lors du sommeil pendant la phase de sommeil paradoxal et aussi lors de stress intense (expérience de mort imminente). La DMT est structurellement similaire à la Bufoténine, la Sérotonine et la Psilocine et Psilocybine, les composés actifs dans beaucoup de champignons magiques. C'est un puissant hallucinogène, plus intense que le LSD. La DMT est inactive en cas de prise orale à des doses raisonnables et il lui faut un inhibiteur monoamine oxidase pour pouvoir passer le système digestif et traverser la barrière sang/cerveau. La DMT a été synthétisée pour la première fois en 1931 par un chimiste canadien, Richard Helmuth Fredrick Manske.

 

Monométhyltryptamine

MonométhyltryptamineLa Monométhyltryptamine est un alcaloïde tryptamine qui se retrouve dans les feuilles, dans l'écorce, la tige et les pousses de nombreuses plantes. Il se retrouve aussi dans l'urine de patients atteints d'autisme et souffrant de retards mentaux et d'épilepsie.

 

 

 

 

 

2-méthyl-1,2,3,4-tétrahydro-ß-carboline

2-méthyl-1,2,3,4-tétrahydro-ß-carbolineLa 2-méthyl-1,2,3,4-tétrahydro-ß-carboline est une substance commune à l'état de traces dans beaucoup de plantes avec des tryptamines endogènes, comme Mimosa hostilis and Phalaris spp.

 

 

 

 

3. Diplopterys cabrerana

contient de la N-Méthyltryptamine, de la 5-MeO-DMT (5-Méthoxy-Diméthyltryptamine), de la Bufoténine et de la N-Méthyltétrahydro-ß-carboline (Tétrahydroharmane).

Diplopterys cabrerana contient l'alcaloïde indole éthylamine N,N-Diméthyltryptamine, un alcaloïde avec une structure similaire à celle de la sérotonine. Il se fixe sur les récepteurs 5-HT2 et partiellement sur les récepteurs 5-HT2A. La DMT, quand prise oralement, n'a pas d'effet en soi car l'enzyme endogène monoamine oxidase la transforme en aldéhydes inactifs. Les béta-carbolines de la vigne Banisteriopsis caapi inhibent temporairement la production de monoamine oxidase, ce qui permet à la DMT d'atteindre les parties sensibles du cerveau, comme le cortex préfrontal, pariétal et somatosensoriel ainsi que le tubercule olfactif. Diplopterys cabrerana contient également de la N-Méthyltryptamine, de la 5-MeO-DMT (5-Méthoxy-Diméthyltryptamine), de la Bufoténine et de la N-Méthyltétrahydro-ß-carboline, alcaloïdes presque absents chez Psychotria viridis.

 

N-Méthyltryptamine

N-MéthyltryptamineLa N-Méthyltryptamine (NMT en abrégé) est un alcaloïde tryptamine présent dans les feuilles, l'écorce et les pousses de nombreuses plantes telles que Virola, Acacia, Mimosa et Desmanthus. C'est aussi un composant naturel (à l'état de traces) de l'urine humaine. C'est également un composé endogène : il est synthétisé par le corps humain comme produit fini métabolique de l'acide aminé L-tryptophane. La NMT semble être inactive oralement et ne pas produire d'effet psychoactifs, sûrement en raison de l'important métabolisme de premier passage.

 

5-MeO-DMT

5-MeO-DMTLa 5-MeO-DMT est un membre de la classe des tryptamines et c'est une substance blanche et cristalline. Tout comme la N-Méthyltryptamine, elle est synthétisée par le corps humain comme produit fini métabolique de l'acide aminé L-tryptophane. La 5-MeO-DMT est une substance naturelle chez certaines plantes, elle a été trouvée dans la résine de Virola, dans les graines de Mucuna pruriens, Yopo et dans les sécrétions de certains crapauds telles que Colorado River Toad, Cane Toad. La 5-MeO-DMT est en général fumée, mais elle peut se consommer par voie nasale ou intraveineuse.

 

Bufoténine

BufoténineLa Bufoténine, (le nom vient de Bufo - crapaud) est un alcaloïde tryptamine hallucinogène. La Bufoténine est apparentée au neurotransmetteur humain Sérotonine est sa structure est similaire à la Psilocine, la 5-MeO-DMT et la DMT. La Bufoténine a été découverte d'abord dans les sécrétions de la peau des crapauds, surtout dans les sécrétions du crapaud de la rivière Colorado (Bufo alvarius). Elle est aussi présente chez Anadenanthera colubrina et Anadenanthera peregrina.

 

Zamnesia

Meilleur de l'Ayahuasca