Top des Erreurs de Culture des Cultivateurs de Cannabis Débutants

Publié :
Catégories : BlogCannabisCulture du CannabisTop
Dernière édition :

Cultivateurs de Cannabis Débutants Erreurs


Cultiver du cannabis est un loisir passionnant et gratifiant. Ceci dit, il est facile de faire des erreurs. Les débutants peuvent éviter certaines des erreurs les plus courantes avec de la recherche et une bonne préparation.

Même si cultiver du cannabis est assez facile, ce n’est pas aussi facile que juste mettre des graines en terre et prier pour une grosse récolte lourde et puissante. Même la culture en extérieur demande de la pratique. Les débutants peuvent s’attendre à une courbe d’apprentissage assez raide au début, s’ils ont l’intention de devenir un pro de la culture amateur.

Ceci dit, ça mérite bien la pratique et la patience. Et heureusement, il y a des erreurs courantes que même les débutants peuvent éviter. Faites des recherches avant de vous lancer. Vous économiserez du temps, de l’argent et du stress.

TOUT LE MONDE FAIT DES ERREURS AU DÉBUT

Ceci étant dit, peu importe vos préparations, attendez-vous à faire des erreurs. Le débutant parfait n’existe pas. Prenez des notes durant le processus de culture sur tout ce qui fonctionne et ce qui ne marche pas. Quand vous recommencerez, vous serez content d’avoir pris des notes.

L’erreur la plus importante à éviter ? Ne dites à personne que vous envisagez de faire pousser. Même à vos amis et (encore pire) n’annoncez pas votre nouvelle expérience agricole sur les réseaux sociaux. Même si vous vivez dans une région où la culture est légale, vous vous exposez à des problèmes potentiels. La sécurité en est un.

PRÉPAREZ-VOUS

Ça peut sembler être un peu basique, mais préparer votre espace de culture et choisir votre matériel est crucial pour votre réussite future. Pas besoin de dépenser beaucoup d’argent. Durant cette étape cruciale, le plus important reste la recherche et la préparation.

Tout commence par choisir le bon type de graines. C’est déjà un projet de recherche en soi. Ne soyez pas tenté d’utiliser des graines de fond de pochon issues de votre dernier achat. Pourquoi ? Elles sont souvent mauvaises, mâles ou mêmes hermaphrodites et ne vous donneront pas ce que vous espérez.

Le meilleur moyen de vous assurer d’avoir des plants de haute qualité est d’acheter vos graines chez un fournisseur de graines fiable et réputé. Vous pourrez aussi avoir une meilleure compréhension du type de plant que vous allez faire pousser, de ses besoins et de comment en tirer les meilleurs résultats.

PRÉPAREZ VOTRE ESPACE DE CULTURE

Une des préparations les plus importantes à faire n’est pas seulement de sélectionner, mais aussi de préparer votre espace de culture. Si vous faites pousser en intérieur, vous devez vous assurer que la pièce a les bons équipements et une bonne ventilation. Si vous faites pousser en extérieur, vous devez tout prendre en compte, de la quantité de soleil disponible pour les plants, aux façons de les cacher.

Espace de culture préparé

L’espace de culture impacte aussi le type de plants que vous devriez cultiver. Si vous voulez faire pousser une sativa ou un hybride sativa, vous devriez aussi planifier pour la croissance des plants. Les variétés sativa poussent beaucoup plus hautes et fines qu’un plant indica. Il ne faut donc pas avoir un espace de culture sativa bas de plafond.

C’est aussi à cette étape que vous devriez déterminer le type de méthode de culture que vous voulez utiliser. En terre, ou en hydroponique. Ceci déterminera les équipements à acheter et les dépenses ultérieures.

Pour la culture en intérieur, il vous faudra un interrupteur ou un minuteur pour les lampes. Vous devriez aussi penser à la façon dont vous allez faire germer les graines. Vous pouvez le faire de plusieurs façons. Les cultivateurs expérimentés ont tous leur propre technique, mais les débuts peuvent être difficiles. Faites vos recherches et déterminez si vous voulez lancer vos bébés en terre, dans de l’eau ou dans un kit de germination.

GÉREZ LE NIVEAU DE PH

Beaucoup de débutants sous-estiment l’importance d’avoir un niveau de pH sains et équilibré dans la terre. En fait, cette équilibre entre acide et base est un des aspects les plus importants pour créer et maintenir un environnement de culture sain pour votre plante. Si cet équilibre est rompu, vos plants pourraient ne pas être productifs. Ils pourraient aussi mourir. Le niveau de pH détermine comment certains types de nutriments peuvent être absorbés par les racines de votre plant de cannabis. Si le pH est correct, les plants peuvent absorber tous les types de nutriments dont ils ont besoin. La fourchette saine de pH pour la plupart des plants de cannabis est située entre 6.0 et 7.0. Les plants en hydroponique ont besoin d’une fourchette de 5.5-6.5.

N’ARROSEZ PAS TROP, NE SURALIMENTEZ PAS

Même si vous voulez sans aucun doute que vos plants reçoivent exactement ce dont ils ont besoin pour donner une grosse récolte, allez-y doucement. Il est très facile de trop arroser et de suralimenter ses plants. La difficulté ici est que les nutriments du commerce ont des indications pour leur utilisation.

Les cultivateurs débutants essayent souvent de suivre les instructions sur les produits. Ne le faites pas, car ces engrais sont rarement conçus en pensant au cannabis et peuvent être beaucoup trop forts. Si vous suivez les instructions écrites, vous allez donner à vos plants beaucoup trop de nutriments.

En règle générale, pour expérimenter, le mieux est l’ennemi du bien. Commencez à donner à vos plants environ ¼ de la dose indiquée par le fabricant. Si vous avez un bon niveau de pH, vos plants vous communiqueront clairement ce dont ils ont besoin, et quand. N’utilisez pas plus de la moitié de la dose recommandée pour les nutriments du commerce.

Le sur-arrosage est une autre erreur très courante pour les nouveaux cultivateurs. Le problème peut aussi se produire si vous placez vos plants dans un récipient trop grand. La plupart des nouveaux cultivateurs ont tendance à ajouter de l’eau au récipient pour s’assurer que toute la terre soit trempée. Même ceci peut souvent inonder les racines, qui ne peuvent plus absorber les bonnes quantités d’oxygène. Ceci prive aussi le plant des nutriments nécessaires.

Les signes d’un sur-arrosage ? Des plants flétris.

Heureusement, c’est une des erreurs de débutant les plus faciles à corriger. Le meilleur moyen pour déterminer s’il faut arroser ? Pressez votre doigt dans la terre jusqu’à la deuxième phalange. Si c’est sec, il est temps d’arroser.

ASSUREZ-VOUS QUE VOS PLANTS AIENT ASSEZ DE LUMIÈRE

Les cycles de croissance sont extrêmement importants à suivre, surtout pour des plants cultivés en intérieur. L’intensité lumineuse est tout aussi importante. Comme beaucoup de cultivateurs en intérieur investissent dans un système de lampes, c’est un projet de recherche pour la phase de planification.

Lumière Cannabis

Sachez aussi qu’à moins de choisir une lampe de culture très efficace en énergie (comme les LEDs), vous allez avoir une facture d’électricité bien plus élevée que prévue. Mais les systèmes plus efficaces en énergie peuvent être assez coûteux à l’achat. C’est aussi une des plus grosses dépenses pour le cultivateur en intérieur débutant. Faites bien vos recherches avant d’acheter quoi que ce soit. Et assurez-vous que vos lampes tiennent bien dans votre espace de culture.

AYEZ UN ESPACE DE CULTURE IMMACULÉ

Les plants de cannabis sont avant tout des plantes. Ceci signifie qu’ils sont sensibles aux maladies, aux nuisibles et à la contamination. Même en intérieur, les plants de cannabis sont sensibles aux insectes et à la moisissure.

Ceci signifie que les canna-cultivateurs doivent être d’une propreté irréprochable. L’espace de culture doit être aussi propre que possible. Il faut désinfecter vos outils et vos pots. Il faut vous laver les mains avant de toucher quoi que ce soit dans l’espace de culture, ou bien porter des gants. Il pourrait aussi falloir s’intéresser à d’autres stratégies, comme la culture de plantes compagnes.

NE RÉCOLTEZ PAS TROP TÔT

Même si vous êtes très excité à la vue des fleurs en bourgeonnement sur vos plants bien entretenus, ayez de la patience. Récoltez vos têtes trop tôt signifie que vous n’aurez pas une pleine puissance et que vous aurez un matos de moindre qualité. Vous pouvez trouver le meilleur moment pour récolter ici.

 

         
  Marguerite Arnold  

Écrit par: Marguerite Arnold
Avec des années d’expérience de l’écriture, Marguerite consacre son temps libre à explorer le secteur du cannabis et les développements du mouvement pour la légalisation.

 
 
      De nos auteurs