Journal D’un Cultivateur De Cannabis Partie 4: Rapport d'après Culture et Comment Fabriquer des Comprimés de Pollen et du Rosin.

Publié :
Catégories : BlogCannabisCulture du CannabisGuides Pratiques
Dernière édition :

Journal D’un Cultivateur De Cannabis


Aujourd'hui nous vous présentons la partie finale de notre journal de culture en 4 parties par Top-Shelf Grower. Il jette un œil sur les résultats de sa culture, et nous montre comment il les a convertis en concentrés de cannabis. Assurez vous de checker les vidéos pour un tuto complet et efficace.

LE PRINTEMPS ET LES CONCENTRÉS DE STRAWBERRY KUSH SONT DANS L'AIR

Après un périple cauchemardesque, éreinté, stressé et par la suite électrocuté dans la minute à laquelle j'ai emménagé dans mon nouvel appart', je suis finalement arrivé dans le nord de l'Espagne. Une fois de plus, les arômes enivrant de la Purple Blueberry Kush et de la Mega Power Plant parfument mon appartement. Ah, mais avec une puissante différence. Ce soir, au moment même ou je tape ces lignes, j'inhale d'épaisses fumées venant d'un comprimé de hasch de pollen et d'un spliff de Strawberry Kush.

Printemps et les concentrés de Strawberry Kush et Mega Power Plant

Avant de bloquer sur le sujet collant des concentrés de cannabis maison, je dois vous donner les statistiques vitales de ma culture aux LED. Ci dessous vous trouverez un détail des rendements que j'ai obtenu et un rapport de fumette pour chaque plante de la session de culture. Surement pas une récolte gargantuesque, mais certainement une bonne réserve personnelle. J'ai définitivement besoin de quelques cultures à la LED supplémentaires afin de déchainer tout le potentiel de cette technologie révolutionnaire.

DÉTAILS DE RÉCOLTES ET RAPPORTS DE FUMETTES

PURPLE BERRY KUSH - PHENO STRAWBERRY

Elle était de loin la plante au phénotype le plus impressionnant de la tente de culture. Les phénos Strawberry de la Purple Berry Kush, ou la Strawberry Kush, comme je préfère l'appeler, était ma petite préférée. Elle a été mon plus gros rendement, avec 73g de la plus savoureuse Kush que je n'ai jamais fumée. J'aurais adoré faire des boutures.

Purple Berry Kush - Strawberry Pheno

Facile à cultiver et définitivement pas une Kush comme les autres. La Strawberry Cough, dans sa génétique, équilibre vraiment l'O.G. Kush, la rendant plus cérébrale et ralentissant son effet scotchant au canapé. Aucun signes de coloration violette, mais plein de pistils orange et rouge et une couche de résine gluante.

PURPLE BERRY KUSH- PHENO OG KUSH

En ce qui me concerne, un gagnant de plus, 61g d'O.G Kush mortelle à la pesée, avec un doux arrière gout de fraise. Ce phénotype est un vrai K.O de Kush. Purple Berry Kush - O.G Kush Pheno Les effets arrivent vite, et vos jambes sont les premières a les ressentir. J'ai été plus d'une fois cloué au canapé avec cette beuh. Hélas, pas de teintes violette ici non plus. Mais je ne peux pas me plaindre des buds en forme de gland, d'un vert néon givré.

MEGA POWER PLANTS- DES JUMELLES

Que dire à propos des Mega Power Plant? Et bien, pour le côté positif, elles étaient presque identiques. Mais elles n'ont jamais vraiment prospéré. D'adorables petites têtes bien denses et collante, mais pas assez nombreuses. J'ai récolté 36g d'une d'entre elles, et 32g de l'autre. Je n'arrive pas à me rappeler des détails. Mais quoi qu'il en soit, ça n'a pas d'importance.Mega Power Plant

Je dois admettre que c'était un choix de souche peu judicieux pour être associée à Purple Berry Kush. Avec le recul je me dis que 4 plants de Purple Berry Kush aurait clairement été un choix plus judicieux. Ne me comprenez pas de travers, la Mega Power Plant est une weed de grande qualité, un vrai mélange de saveur old-schools. C'est une variante de Northern Lights avec une puissance comparable. Le problème, c'est que les petites plantes fournissent de petites récoltes.

Peut être que d'autres profiteront de récoltes généreuses, mais je ne ferais plus pousser cet arbuste. Deux gros pouces vers le bas. Deux !

Maintenant, c'est le moment de discuter de l'art subtile du pressage de pollen en comprimé de hasch et de l'extraction de Rosin.

HASCH MAISON SANS SOLVANT ET ROSIN

KIT POUR CONCENTRÉS MAISONS EN SIX PARTIES

1) Pollen Shaker
2) Super Presse Pollen
3) Fer à lisser
4) Papier sulfurisé ou papier de cuisson, non blanchi si possible
5) Gants - Un fer à lisser ça chauffe, beaucoup.
6) Boites pour Freezer en Pyrex - Conservez votre matos la dedans, au freezer pendant quelques jours

COMMENT EXTRAIRE LES TRICHOMES

Toutes ces têtes gluantes m'ont donné envie de faire des concentrés de cannabis. J'aime les techniques de fabrication de hasch simple. Le Pollen Shaker est mon outil d'extraction de choix. Il est prêt à l'usage dès sa sortie de l'emballage, tout ce que vous avez à faire c'est le charger de têtes ou de feuilles, et le mettre au freezer. Ensuite secouer, secouer, secouer et secouer encore un peu.Shaker et matos congelé

Le matos congelé donne plus de résultats, et ça ne fait pas de mal de congeler encore le shaker pour une trentaine de minutes après l'avoir secoué. L'écran intérieur de 22 micron assure la capture d'un joli pollen blond. Un chargement de 5g de matériel résineux est parfait pour une session de 5 à 10 minutes de secouage intensif. Attendez vous à 10-15% de récupération de pollen avec un matos de première qualité.

COMMENT PRESSER UN COMPRIMÉ DE HASCH

Ok, donc une fois secoué, un bon chargement de têtes et/ou de feuilles laisse une bonne pile de poudre de pollen peut s'accumuler. C'est clairement bon à fumer comme cela, mais ce n'est pas pratique à trimbaler. Un comprimé de hasch est vraiment classe et bien plus pratique à caler au fond d'une poche.

Ne vous prenez pas la tête et attrapez une presse à pollen manuelle. Chargez la précautionneusement avec le pollen ou le kief dont vous disposez sous forme de poudre. Ensuite, en quelque tours de manivelle, un comprimé de hasch sera pressé.Super Pollen Presser et comprimé de hasch

Une fois encore, très facile à utiliser et bien conçu, la presse à pollen est une pièce de valeur dans le "kit du stoner". J'ai pressé des comprimé de différentes tailles, 1g, 2g, 3g et j'ai chopé la technique en une heure de pratique (voire de jeu) avec la presse.

LE ROSIN LE PLUS COLLANT

Vous êtes maintenant probablement familier avec le Rosin. Si ce n'est pas le cas, pour faire court, c'est encore le produit d'une méthode d'extraction sans solvant qui produit du matos pour le dabbing à partir des têtes, en utilisant la chaleur et la pression. C'est vraiment simple et ça a déjà été fait un nombre incalculable de fois. Alors parlons de l'écrasement de comprimés de pollen pour en tirer du Rosin gluant.

Enfilez vos gants et allumez le fer à lisser. Attrapez un comprimé de pollen et emballez le comme vous le feriez pour presser une tête en Rosin. J'ai testé ça avec un comprimé d'1g de hasch de pollen. Placez le comprimé entre les deux résistances du fer à lisser, et appuyez fortement pendant 5 secondes à 180-200°C.

Hasch et rosin comprimé

C'est certain, quelques dabs bien sains vont suinter, et contrairement à un pellet de tête inutile, le hasch écrabouillé est génial. Bon, la moitié du comprimé sera surement passé à la cuisson et aura fondu pour donner le Rosin, mais si voulez le Rosin le plus collant, il faut ce qu'il faut. Ce n'est pas pour les estomac fragiles, mais je trépigne d'impatience à l'idée d'un dab de ce beau bazar, suivi d'un milkshake à la fraise dans un futur proche.

Cette démonstration de culture à la LED à beau être terminé , les plantations de ganjas recommencent bientôt. Nouvelles souches, nouvelles méthodes et bien sur, toutes sortes de délicieux concentrés de cannabis.

 

         
  Top Shelf Grower  

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

 
 
      De nos auteurs