Hourra : Le Cannabis Ne Rétrécit Pas Le Cerveau, Découvre Une Étude

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Hourra : Le Cannabis Ne Rétrécit Pas Le Cerveau, Découvre Une Étude

Le cannabis est-il à blâmer pour le rétrécissement du cerveau ? C'est l'inquiétude de nombreux scientifiques et professionnels de santé. Selon une nouvelle étude, non.

Quand il s'agit de dissiper les mythes entourant le cannabis, les activistes savent bien que c'est une bataille difficile. C'est encore plus difficile quand les médias s'emparent des résultats d'études scientifiques hors de leur contexte et rapportent des corrélations négatives comme s'il s'agissait de causalités, provoquant l'apparition de nouveaux mythes. L'un de ces mythes est que la consommation de cannabis rétrécirait le cerveau, mythe qui a surgi en raison d'une étude de neuro-imagerie ayant découvert une corrélation entre la consommation de cannabis et une plus petite taille que la normale de certaines zones du cerveau.

TOUT EST GÉNÉTIQUE

Cette étude est un excellent exemple de comment des découvertes scientifiques peuvent être détournées, mais heureusement, une nouvelle étude a fait avancer ce champ d'études, en désapprouvant la proposition initiale « le cannabis provoque le rétrécissement du cerveau ».

Cette nouvelle étude se concentre sur cette corrélation et essaye de découvrir ce qu'il y a derrière. Pour ce faire, ils ont recruté 483 participants, chaque participant étant frère ou sœur d'au moins un autre participant, et parfois même des jumeaux. Les participants ont été divisés en trois groupes, le premier étant composé de frères et sœurs consommant tous du cannabis, le deuxième groupe contenait les groupes de frères et sœurs dont au moins un consommait du cannabis et pas l'autre, et le dernier groupe était composé de frères et sœurs n'ayant jamais consommé de cannabis.

En comparant les images du cerveau des frères et sœurs dans tous les groupes, il a été conclu que le cannabis n'était pas responsable du rétrécissement du cerveau souligné dans l'étude précédente, et qu'en fait c'étaient des facteurs génétiques partagés qui étaient responsables. Pour faire simple, ils ont comparé les images du cerveau et ont découvert que lorsqu'il y avait un rétrécissement, il était également présent chez le frère ou la sœur qui ne consommait pas de cannabis. Ceci suggère fortement que des facteurs environnementaux ou génétiques sont responsables, et non la consommation de cannabis.

Même si c'est une bonne nouvelle, de la même manière que la première étude qui avait découvert une corrélation entre la consommation de cannabis et le rétrécissement du cerveau, cette étude doit également être vérifiée et testée sur le long terme et à plus grande échelle. Le fait est que nous avançons lentement, en quête des réponses que nous cherchons, et si cette étude est considérée comme un indicateur, la consommation de cannabis pourrait bien ne pas être le problème que craignent de nombreuses personnes. Seul le temps nous le dira.

AMÉLIORER LE CERVEAU : L'HERBE ET LA NOUVELLE CROISSANCE CELLULAIRE DU CERVEAU

La recherche scientifique nous suggère plutôt que le cannabis protège et cultive le cerveau. Il existe de nombreux articles de recherche concluant tous que la consommation de cannabis provoque la neurogenèse – la création de nouvelles cellules du cerveau. Par exemple, en 2005, une étude a découvert que les cannabinoïdes encourageaient la croissance de nouvelles cellules dans l'hippocampe, réduisant l'anxiété et la dépression.

Au contraire, pour le tabac, qui est légal dans le monde entier, il a été scientifiquement prouvé qu'il réduisait le cortex du cerveau – plus rapidement que dans le processus normal de vieillissement. Et pourtant c'est légal ? Nos sociétés sont vraiment dans l'erreur, c'est comme si les gouvernements fonctionnaient avec l'idéologie d'Alice au Pays des Merveilles, au lieu de regarder les faits concrets de la réalité.

comments powered by Disqus