Étude : Les Consommateurs De Cannabis Ont Moins De Risques d'Obésité

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalScience

Étude : Les Consommateurs De Cannabis Ont Moins De Risques d'Obésité

Il semble que consommer du cannabis régulièrement vous rend statistiquement moins exposé à l'obésité – malgré la nature irrésistible des fringales !

Quand on pense à la consommation de cannabis, on suppose en général que le cannabis pourrait encourager la prise de poids. Il est souvent utilisé comme stimulant pour l'appétit et pousse les fumeurs du monde entier à explorer leur cuisine et leur supermarché local pour trouver des aliments satisfaisants. Et pourtant, selon une nouvelle étude de l'Université de Québec, les consommateurs de cannabis ont plus de chances d'éviter l'obésité et le diabète.

Ces observations ont été faites après avoir analysé les données de 786 participants âgés de 18 à 74 ans. Il a été découvert que ceux qui consommaient du cannabis avaient, en moyenne, un Indice de Masse Corporelle (IMC) bien plus sain, des niveaux d'insuline à jeun plus faibles et une plus faible insulino-résistance. Tout ceci suggère l'implication du cannabis dans la prévention de la prise de poids et du diabète.

Il a été conclu que « dans cette grande étude transversale chez des adultes avec une forte prévalence de consommation de substances et d'obésité, la consommation de cannabis au cours de l'année passée était associée avec un IMC plus faible, un pourcentage de masse graisseuse plus faible, des niveaux d'insuline à jeun plus faibles et un HOMA-IR plus faible. […] L'association inverse observée dans nos travaux soutient les faits tirés d'une grande proportion d'études transversales et de suivi précédentes. […] En résultat, les cannabinoïdes du cannabis peuvent être considérées comme une direction intéressante pour la recherche sur l'obésité et les troubles associés. »

Cette étude va dans le sens des découvertes précédentes sur le sujet, comme des données d'observation de 2013 ayant découvert que ceux qui consommaient du cannabis avaient de meilleurs indicateurs de santé en relation avec le diabète que ceux qui n'en avaient jamais consommé. Une autre étude analysant un échantillon transversal a découvert que l'obésité était fortement plus faible dans la portion de la population ayant rapporté consommer du cannabis.

Donc, globalement, les choses se présentent bien pour les consommateurs de cannabis. Ceci ne signifie pas que le cannabis prévient directement le diabète ou l'obésité, mais il y a une corrélation suggérant qu'un lien existe sous une forme ou une autre. Des recherches plus détaillées sur le sujet sont nécessaires. Mais en attendant, c'est toujours une autre étude qui montre les avantages potentiels de fumer un joint de temps en temps !