Comment Le Cannabis Affecte Votre Mémoire ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Comment Le Cannabis Affecte Votre Mémoire ?

Les cannabinoïdes présents dans le cannabis affectent le cerveau de diverses façons. Un aspect est la mémoire, et comprendre cette interaction peut aider.

Ce n’est certainement pas un secret que le cannabis a la capacité d’affecter la mémoire chez ceux qui en consomment. C’est la raison même de l’existence du stéréotype de fumeur de joints absent et oubliant tout. Cependant, le niveau auquel le cannabis affecte réellement la mémoire est souvent exagéré par le grand public. Par exemple, très récemment, une étude publiée affirmait que la consommation à long terme de cannabis rendait plus difficile pour des personnes d’âge moyen de se rappeler de longues listes de mots que pour ceux qui n’avaient jamais fumé de cannabis. Ceci a permis aux médias d’en tirer la conclusion que la consommation de cannabis entraînait une réduction du vocabulaire.

Bien entendu, ce n’est pas forcément ce que l’étude affirme, que les fumeurs de joints semblent avoir plus de mal à retenir de longues listes de mots une fois arrivés à l’âge adulte. Pour être plus spécifique, la moitié des participants à l’étude qui consommaient du cannabis régulièrement pendant 25 ans ont réussi à se souvenir d’un mot de moins que les non-fumeurs, dans une liste de 15 mots. Ce n’est pas une différence énorme, et rien qui ne permette de déclarer que les fumeurs de cannabis d’âge moyen aient un «vocabulaire amoindri», comme certains médias l’ont affirmé. Si la consommation de cannabis provoquait une diminution du vocabulaire, ceci suggérerait une atrophie neurale - ce qui est un tout autre et sérieux problème. Il faut également noter que cette recherche n’établit pas de causalité mais seulement une corrélation. D’autres facteurs non pris en compte pourraient également jouer.

Cependant, une chose que cette étude montre, c’est que nous sommes toujours en train de découvrir de nouvelles choses sur le cannabis et ses effets sur la mémoire. Alors jetons un oeil à ce que l’on en sait.

LES EFFETS DU CANNABIS SUR LA MÉMOIRE

Le principal responsable de l’interaction entre le cannabis et la mémoire est le THC. Le THC est le principal composé psychoactif présent dans le cannabis. Des études ont montré qu’il affectait pratiquement tous les aspects de la mémoire, à l’exception du rappel des souvenirs existants.

Sans aucun doute, l’effet le plus notable du THC sur la mémoire est la perturbation temporaire de la mémoire à court terme. En étant défoncé, la mémoire à court terme peut souvent être défaillante, ce qui pousse le fumeur à oublier ce qui vient de se passer - de quoi provoquer de bonnes crises de rire quand on s’en aperçoit. Le THC rend également plus difficile de transformer la mémoire à court terme en mémoire à long terme, ce qui rend difficile de se rappeler ce qui s’est passé alors qu’on planait, même après que les effets se sont dissipés. C’est cette combinaison qui entretient le stéréotype du fumeur de joints à la mémoire défaillante, parce que si quelqu’un plane plus souvent qu’il n’est clair, il aura alors du mal à se souvenir de ce qui s’est passé. Cependant, une fois les effets dissipés, les fonctions sont récupérées intégralement. L’idée que ce soit une chose permanente ou de longue durée est fausse. La consommation de cannabis ne provoque pas de perte de mémoire.

Alors, pourquoi ? Eh bien, des scientifiques pensent que le système endocannabinoïde - le système biologique naturel présent dans chacun d’entre nous et qui interagit avec des cannabinoïdes comme le THC - joue un grand rôle dans la formation des souvenirs. Des recherches ont montré que quand les endocannabinoïdes naturels produits par le corps sont bloqués, le fonctionnement de la mémoire est perturbé. Il semble aussi qu’une abondance de cannabinoïde perturbe aussi le système, mais d’une façon différente.

Même si le fait d’avoir sa mémoire à court terme perturbée est loin d’être idéal, c’est un prix que de nombreuses personnes sont prêtes à payer pour obtenir les bénéfices en jeu. En fait, sans parler de tous les autres effets du cannabis sur le corps, il a également un effet positif sur la mémoire. Des recherches ont montré que le THC et le système endocannabinoïde étaient directement impliqués dans la facilitation du traitement naturel des mauvais souvenirs, ce qui aide à dépasser les moments anxieux et stressant de la vie.

Nous avons encore beaucoup à apprendre, mais les recherches effectuées n’ont rien montré de catastrophique ou inquiétant. On pourrait se dire que si le cannabis provoquait des pertes de mémoire importantes, ce serait facile à prouver. On possède à présent les connaissances de base sur ses effets majeurs, il faut juste se pencher plus en profondeur sur les détails spécifiques.

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs