Comment Faire Un Stick Thaï

Publié :
Catégories : BlogCannabisConsommation De Cannabis

Stick Thaï


Les sticks thaïs sont un bon moyen d'impressionner vos camarades de fumette avec un gros cigare au cannabis. Ils demandent du temps et de l'attention pour être préparés, mais le résultat vaut vraiment le coup.

La créativité derrière la consommation de cannabis semble presque sans limites. Les méthodes peuvent aller de l'ordinaire aux plus exotiques. Les sticks thaïs sont clairement du côté exotique de la balance. Au premier abord, ces roulages verts pourraient sembler être d'une simplicité similaire aux joints ou blunts, mais ne laissez pas les apparences vous tromper. Cette forme ancienne de consommation du cannabis est plus complexe à préparer, mais extrêmement amusante à fumer.

Les sticks thaïs intéresseront les puristes du cannabis et peuvent être préparés à 100 % avec des matières venues du plant de cannabis. Cette option est un bon choix pour fumer en plein air dans la nature, qui permet vraiment à un cultivateur d'utiliser au mieux toutes les parties de ses cultures.

QU'EST-CE QU'UN STICK THAÏ ?

Un stick thaï est à la base un blunt préparé entièrement avec différentes parties du plant de cannabis. L'enveloppe est réalisée avec des feuilles de cannabis fraîches, qui tiennent ensemble grâce aux fibres de chanvre issues des tiges et branches. Un bâtonnet central est utilisé pour lier le tout et il peut être en fibre de chanvre ou en bambou.

Les sticks thaï sont une manière de fumer de l'herbe plus exotique en comparaison des blunts et, même s'il faut beaucoup plus de temps pour les préparer, l'effort est bien mérité pour des occasions spéciales et pour une fumée plus pure et plus centrée sur le cannabis. Ils offrent la même douceur qu'un blunt, sans le tabac.

COMMENT PRÉPARER UN STICK THAÏ

COMMENT PRÉPARER UN STICK THAÏ

Pour préparer un lot de sticks thaïs, il vous faudra :

  • Une branche de chanvre robuste, un bâtonnet en bambou fin ou une pique à brochette

  • De la ficelle de chanvre ou mèche en chanvre

  • De l'huile de hash ou de l'eau sucrée

  • Des feuilles de cannabis fraîches

  • Du papier sulfurisé

  • De fleurs de votre variété de cannabis préférée

Instructions

  1. Pour démarrer, il est préférable de réaliser des contrôles de qualité. Ouvrez vos réserves de votre variété préférée et choisissez les têtes les plus aérées et molles du tas. Ce type de fleur donne de bien meilleures performances dans un stick thaï, car on peut les entasser bien plus efficacement, ce qui n'est pas le cas des têtes plus denses et solides.

  2. Ensuite, prenez la tige, le bâtonnet ou la pique à brochette et recouvrez d'une couche d'huile de hasch ou d'eau sucrée. Essayez d'utiliser une tige dont l'épaisseur est constante sur toute la longueur pour donner un stick thaï uniforme. Peu importe la substance que vous choisissez, le but est le même. Cette couche servira de substance collante pour que les têtes tiennent ensemble. Utiliser de l'huile de hasch permet d'avoir en effet secondaire un produit fini plus puissant, un bonus sympathique pour les nombreux fumeurs qui apprécient les sensations plus intenses.

    Maintenant que votre tige est toute collante, embrochez-y vos têtes puis emballez-les en spirale, de haut en bas, en utilisant la ficelle en chanvre, en couvrant totalement les têtes sur toute la longueur de la tige. Pendant que vous emballez, essayez de maintenir une circonférence aussi uniforme que possible pour votre futur stick thaï.

  3. C'est l'étape qui demande le moins de travail, mais le plus de patience, car vous allez attendre un bon moment. Emballez les têtes ficelées dans du papier parchemin et mettez le tout au réfrigérateur pendant 24-48 heures. Cette période donnera du temps aux têtes pour « fusionner » et donner un seul ensemble allongé.

  4. Maintenant que vous vous avez bien attendu quelques jours, il est temps de sortir votre paquet psychoactif du réfrigérateur. Déballez le papier parchemin et retirez la ficelle du bâtonnet. Faites-le soigneusement pour éviter d'arracher les fleurs de la tige. L'huile de hasch ou l'eau sucrée joueront ici leur rôle en aidant les têtes à rester en place.

  5. Comme vous voyez maintenant les têtes mises à nu, il est temps de les remballer. Repeignez une autre couche d'eau sucrée ou d'huile de hasch à l'extérieur des têtes fusionnées et emballez-les dans des feuilles de cannabis fraîches et propres pour obtenir l'apparence d'un cigare vert. Vous allez devoir répéter 2 fois ce processus, pour obtenir 3 couches de feuilles, en appliquant l'eau sucrée ou l'huile de hasch entre chaque couche.

  6. Emballez votre stick thaï dans du papier sulfurisé une fois de plus et faites-le chauffer quelques secondes sur une surface chaude, comme une poêle ou une assiette chaude. Ceci fera fondre l'huile/eau sucrée, en la répartissant sur les feuilles, de quoi permettre au stick de bien coller quand il se solidifiera à nouveau.

  7. Retirez le papier sulfurisé utilisé dans le processus de chauffage et re-ficelez le stick dans de la ficelle de chanvre et emballez avec une nouvelle feuille de papier sulfurisé. Placez le paquet au réfrigérateur pendant 3-4 jours, où il commencera à s'affiner. Ce processus aidera à éliminer l'humidité du stick thaï, ce qui augmente fortement sa durée de vie et évite la formation de moisissures. L'affinage aide aussi à sceller complètement le stick et à préserver le délicieux goût de la variété que vous avez choisie.

    À cette étape, les mesures prises dépendent de votre engagement à suivre les méthodes traditionnelles. Certains préparateurs de stick thaï placent leurs sticks affinés dans des sacs en plastique et les enterrent sous terre à un mètre de profondeur pendant un mois, pour affiner le stick et améliorer les saveurs. L'alternative est de sceller sous vide votre stick et d'attendre une semaine qu'il s'affine encore.

  8. Mais si vous avez déjà attendu assez et que votre patience touche à sa fin, vous pouvez y aller et le fumer. N'oubliez pas d'enlever la ficelle de chanvre et le bâtonnet au milieu du stick thaï avant de l'allumer.

3 VARIÉTÉS DE CANNABIS SUPER PARFUMÉES PARFAITES POUR UN STICK THAÏ

Variétés De Cannabis Super Parfumées Parfaites Pour Un Stick Thaï

Chaque fumeur d'herbe à son propre goût et donc ses propres variétés de cannabis préférées. Cependant, les 3 suivantes sont gorgées de savoureux terpènes et font d'excellentes candidates pour des sticks thaïs.

La Larry Bird Kush est un excellent choix pour un stick thaï en raison de l'énorme teneur en THC de la variété et de son goût luxueux. Elle comporte un équilibre fin de génétiques 50 % indica et 50 % sativa et c'est le fruit de l'union des variétés-parents Sunset Sherbet et Thin Mint Girl Scout Cookies. Ses fleurs contiennent des quantités de THC massives d'environ 26 %, avec environ 1 % de CBD. L'effet frappe fort, dure longtemps et allume l'esprit tout en assommant le corps.

La Frozen Tangie est une variété à dominante sativa composée de 70 % de génétiques sativa et 30 % de génétiques indica. C'est l'enfant des variétés-parents Lazy Ice et Cinderella et elle produit également de hauts niveaux de THC. L'effet est élévateur, améliorateur d'humeur et cérébral, ce qui en fait une herbe parfaite en journée pour renforcer la concentration. Ses fleurs offrent des odeurs et goûts sucrés de pamplemousse.

La Big Buddha Cheese est une dame à dominante indica puissamment assommante dérivée de variétés-parents Big Buddha Cheese et Big Buddha Cheese inversée. Son odeur et ses saveurs de fromage vont bien avec un stick thaï, tout comme son effet agréable qui est relaxant, méditatif et pensif – sans provoquer un coup d'assommoir trop prononcé.

L'HISTOIRE DU STICK THAÏ

Comme le nom de ce puissant cigare au cannabis le suggère, il est originaire du pays d'Asie du Sud-Est qu'est la Thaïlande. Il semblerait que les sticks thaïs aient été créés et consommés dans la région pendant longtemps. Ils ont été exposés à la culture occidentale pendant la Guerre du Vietnam des années 1960. Il se dit que les soldats américains de retour de la guerre ont introduit le stick thaï aux États-Unis. Le stick thaï a eu un énorme impact sur le milieu du cannabis américain, jusqu'à son déclin survenu environ 10 ans plus tard.

LE DÉCLIN ET LA RENAISSANCE DU STICK THAÏ

LE DÉCLIN ET LA RENAISSANCE DU STICK THAÏ

Ce déclin s'est produit en partie à cause de problèmes d'approvisionnement. Avec la fin de la guerre du Vietnam, l'afflux de sticks thaïs aux États-Unis a également pris fin. Des lois plus strictes et la guerre contre les drogues ont également fortement impacté la longévité des sticks thaïs dans le milieu du cannabis. La classification du cannabis à l'Annexe I a également fortement réduit sa distribution.

Le stick thaï a définitivement le potentiel pour faire son grand retour. Avec la large acceptation de l'herbe et l'accroissement de la légalisation, les fumeurs sont toujours à la recherche de nouvelles (ou bien à l'ancienne) manières de consommer l'herbe. Le stick thaï est une méthode rare, impressionnante et puissante de le faire. Avec des pays comme le Canada qui se mettent à autoriser la culture amateur de cannabis, le stick thaï sera certainement plus facile à préparer que jamais.

ARTICLE LIÉ
Apprenez À Rouler Des Joints Artistiques Dingues

Pour certains d’entre nous, le roulage de joints est devenu une pratique si répandue qu’on en a perdu son enthousiasme.

Luke Sumpter

Écrit par: Luke Sumpter
Luke Sumpter est un journaliste basé au Royaume-Uni, spécialisé dans la santé, la médecine alternative, les herbes et la guérison psychédélique. Il a écrit pour des médias tels que Reset.me, Medical Daily et The Mind Unleashed, sur ces sujets et d’autres.

De nos auteurs

Produits Connexes