Comment Rouler Un Blunt Parfait


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogCannabisGuides Pratiques

Joints, Blunts Et Spliffs : Quelle Est La Différence ?


Le roulage de blunt n'est pas toujours un moment facile. C'est une technique avec laquelle on met du temps à être à l'aise et finalement, à maitriser. Servez-vous de ces étapes pour y parvenir.

Dans l’ère moderne, il existe tellement de manières innovantes d’inhaler son cannabis et de planer. Des vaporisateurs volcano aux bangs en verre les plus grands et les plus complexes. Ces inventions sont remarquables et font clairement le boulot, mais il faut admettre qu’il y a un brin de nostalgie dans l’utilisation de méthode bien plus old-school. Le fait de rouler un blunt est rituel et offre un moyen sûr et génial de planer.

Le blunt est presque comme la version cigare d’un joint. Un blunt est essentiellement la couche extérieure d’un cigare, cigare dont le tabac a été enlevé. Cette couche est ensuite remplie de fleurs de cannabis effritées et roulée. Beaucoup de personnes apprécient les blunts grâce à l’agréable goût que beaucoup de cigares ajoutent au mélange. La légère contenance en nicotine due aux restes de tabac peut également ajouter un agréable buzz que beaucoup de fumeurs apprécient. Des blunts prêts à rouler peuvent aussi être achetés dans une large palette de saveurs. Cette option permet aux fumeurs d’économiser le temps et l’effort de la transformation d’un cigare en blunt.

JUICY HEMP WRAPS

Voir Juicy Hemp Wraps

Lorsqu’il s’agit de blunts et de joints, il existe vraiment deux types de fumeurs. Ceux qui jettent leur weed dans leurs feuilles, qui roulent de manière impatiente, et finissent par allumer une espèce d’affreuse construction tordue et inégale afin d’être stone le plus vite possible. Puis il y a ceux qui prennent le temps de maîtriser leur création. Ils sont concentrés dans la réalisation d’une forme esthétique, qui aura un aspect saisissant et une combustion parfaitement égale. Ci-dessous, vous trouverez un guide pour réaliser ce type de blunt.

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

Avant de commencer à parler des étapes pour rouler un blunt de la bonne manière, vous devez vous assurer d’avoir en votre possession les matériaux suivants afin de pouvoir vous lancer. Premièrement, vous aurez besoin d’avoir votre variété de cannabis préférée. Quand il s’agit de cannabis, chaque fumeur à ses propres préférences.

Si vous prévoyez de vous poser et restez tranquille, alors vous serez plus à l’aise avec une variété ayant de grosses génétiques indica. Si vous êtes à la recherche d’un buzz cérébral et d’inspiration, alors vous voudrez rouler un blunt en vous servant d’une variété à dominance sativa. Vous aurez également besoin d’un cigare ou d’une feuille blunt dans lequel déposer votre cannabis. Et finalement, vous aurez besoin d’un grinder ou d’une paire de ciseaux bien aiguisés afin d’effriter vos têtes pour pouvoir les rouler.

ÉTAPE 1 : PRÉPAREZ VOTRE MATÉRIEL

PRÉPAREZ VOTRE MATÉRIEL

Pour commencer, déposez vos têtes dans un grinder de haute qualité afin de transformer les pépites en une fine poudre verte. En faisant cela, vous pourrez faire rentrer plus de matos dans votre blunt ; cela permettra au blunt de brûler de manière plus égale, et rendra l’accomplissement du roulage bien plus simple.

Il existe beaucoup de types de grinders, et finalement, ils accomplissent tous le même travail. Cependant, certains grinders électriques feront le sale boulot à votre place. D’autres ont plusieurs étages et effriteront les fleurs en une poudre bien plus fine. Certains grinders possèdent une fine grille à leur dernier étage, permettant aux trichomes de la traverser, afin que le fumeur puisse accumuler du kief. Si vous n’avez pas accès à un grinder, une paire de ciseaux bien aiguisés sera suffisante.

GRINDER CONCAVE

Voir Grinder Concave

Ensuite, vous aurez besoin de préparer votre feuille de blunt. Si vous avez acheté un blunt prêt à rouler, alors cette étape sera extrêmement simple. Retirez-le simplement de son emballage. Si vous avez acheté un cigare, alors vous aurez besoin d’ en ouvrir la couche extérieure et de vider le tabac ou les entrailles qu’il contient. Si vous avez une petite lame bien aiguisée, alors entaillé simplement le cigare dans le sens de la longueur. Si vous ne possédez pas de lames, vous pouvez ouvrir le cigare en utilisant vos doigts, en appliquant une pression latérale de haut en bas. Le cigare se craquera et s’ouvrira à chaque pression.

ÉTAPE 2 : HUMECTEZ LA FEUILLE ET REMPLISSEZ-LA

HUMECTEZ LA FEUILLE ET REMPLISSEZ-LA

Humecter légèrement la feuille de blunt la rendra plus souple. La plupart des cigares sont très secs et sont susceptibles de se casser, surtout dans les mains d’un novice. Utiliser sa langue pour humecter la feuille avec de la salive est une manière très simple de faire cela.

Alternativement, vous pouvez utiliser vos doigts pour appliquer une petite quantité d’eau sur la feuille. Humecter la feuille l’aidera aussi à être plus collante, ce qui est nécessaire pour pouvoir la refermer lorsque le roulage sera terminé.

Maintenant que la feuille est assez humide, commencez à la remplir de weed effritée. Déposez l’herbe finement haché de manière égale tout le long de votre feuille de blunt afin de faciliter le roulage. Certains fumeurs aiment ajouter un toncar à l’extrémité du blunt qui rentrera en contact avec la bouche. Un toncar est un petit morceau de carton roulé sur lui-même qui fait office de petit filtre et qui empêche la ganja de pénétrer dans votre bouche lorsque vous fumez votre blunt.

ARTICLE LIÉ
Comment Faire Un filtre à Joint Parfait Pour Améliorer Votre Expérience

Un filtre à joint permet bon nombres de bénéfices sans inconvénients. Ceux de base sont faciles à faire alors vous n'avez pas d'excuses !

ÉTAPE 3 : ROULEZ LE BLUNT

ROULEZ LE BLUNT

Maintenant que votre blunt est rempli de weed et qu’il est légèrement humide, il est temps de le rouler. Maintenez l’herbe emballée entre votre pouce et votre index, et commencez à rouler et donner forme à votre blunt. Une fois que la weed s’est bien étalée de manière égale, repliez la partie de la feuille la plus proche de vous autour de la weed afin que la partie extérieure de la feuille rentre en contact avec la partie intérieure, du côté le plus éloigné de vous. Maintenant, utilisez de nouveau votre langue pour humecter la partie supérieure de la feuille afin de l’aider à coller. Fermez le blunt en le roulant et glissez vos doigts le long de ce dernier afin d’égaliser sa forme et de l’aider à adhérer.

ÉTAPE 4 : SÉCHEZ LE BLUNT ET ALLUMEZ-LE

SÉCHEZ LE BLUNT ET ALLUMEZ-LE

Il reste une dernière étape avant d’allumer votre blunt. Prenez votre briquet et faites passer flamme sur la partie du blunt qui vient juste d’être scellée. Cela permettra de bien le fermer et de minimiser les risques qu’il s’ouvre en pleine inhalation et qu’il déclenche une catastrophe. Le chauffer légèrement lui permettra également de sécher et de se débarrasser de l’humidité qui s’est créée lorsque vous l’avez humecté, lui permettant de brûler de manière uniforme. Une fois que vous aurez fait cela, c’est le moment d’y aller à fond, d’allumer le blunt, et de planer.

Luke Sumpter

Écrit par: Luke Sumpter
Luke Sumpter est un journaliste basé au Royaume-Uni, spécialisé dans la santé, la médecine alternative, les herbes et la guérison psychédélique. Il a écrit pour des médias tels que Reset.me, Medical Daily et The Mind Unleashed, sur ces sujets et d’autres.

De nos auteurs

Produits Connexes