Combien De Temps Le THC Reste Dans Le Corps ?


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogCannabisL'éducation aux drogues

Combien De Temps Le THC Reste Dans Le Corps ?


Alors que les lois sur le cannabis se relâchent, les tests de dépistage de drogues par les entreprises et les autorités restent un problème pour beaucoup de personnes. Pas de panique ! Découvrez combien de temps le THC reste dans votre système et comment passer un test de dépistage avec cet article.

Malgré le fait que les lois sur le cannabis deviennent plus laxistes dans de nombreux pays, les tests de dépistage des drogues sont paradoxalement en augmentation. Auparavant principalement réalisés à la demande d'employeurs aux États-Unis, de grandes entreprises en Europe commencent aussi à tester leurs employés pour détecter la consommation de drogues, y compris le cannabis.

Même si les effets du cannabis fumé s'estompent rapidement, ses métabolites peuvent se détecter dans le corps pendant plusieurs semaines et parfois même plus longtemps. Cependant, la période de temps pendant laquelle le THC (le composé psychoactif du cannabis) reste dans votre système et pendant laquelle il peut être détecté dépend de plusieurs facteurs. Comprendre ces facteurs est la clé d'un test de dépistage passé haut la main.

ARTICLE LIÉ
10 Mythes Sur La Réussite D’un Test De Drogue Urinaire

Réussir un test urinaire de dépistage est une triste nécessité pour certains fumeurs de joints. Vu le temps qu’il faut au corps pour...

COMMENT LE CANNABIS AFFECTE LE SYSTÈME ?

Le cannabis compte des centaines de composés différents, mais le THC est l'ingrédient responsable de l'effet planant. Le THC pénètre rapidement dans la circulation sanguine quand on fume ou vapote du cannabis. Avec les autres méthodes de consommation, comme le cannabis alimentaire, il peut falloir plus de temps au THC pour être absorbé et pour que ses effets soient ressentis.

Les effets du cannabis fumé, ces sensations planantes ou assommantes, ne durent pas longtemps. Mais il peut y avoir des effets persistants après consommation pendant jusqu'à 24 heures. Après avoir fumé, le THC dans le sang est rapidement décomposé dans le corps, où il est modifié pour donner ce qu'on appelle les métabolites. Ces métabolites s'accumulent dans le corps jusqu'à être lentement éliminés.

COMBIEN DE TEMPS LE CANNABIS PEUT-IL SE DÉTECTER DANS VOTRE SYSTÈME ?

COMBIEN DE TEMPS LE CANNABIS PEUT-IL SE DÉTECTER DANS VOTRE SYSTÈME ?

Impossible de dire simplement combien de temps le THC pourrait rester dans votre système. Cela peut varier d'une personne à l'autre, selon la forme physique, le rythme métabolique, l'alimentation et même le sexe et l'ethnicité. Autre facteur déterminant pour détecter le THC dans le corps : le type de cannabis consommé. Certaines variétés de cannabis peuvent être beaucoup plus puissantes et renfermer des niveaux de THC bien plus élevés que d'autres. Les différents tests de dépistage varient aussi également dans la période de temps pendant laquelle ils peuvent détecter le THC.

MÉTABOLISME DU THC

Personne ne métabolise le THC au même rythme. Comme le THC se lie aux tissus adipeux de l'organisme, cela signifie que les personnes possédant plus de masse graisseuse stockent plus de THC et de métabolites du THC que les personnes plus minces. Une fois le THC lié aux tissus adipeux, il sera éliminé très lentement par le corps. Selon la quantité de cannabis consommé, il peut être stocké pendant des semaines, voire des mois.

La période de temps pendant laquelle le THC peut être détecté dépend aussi de votre fréquence de consommation du cannabis. Ceux qui fument fréquemment conservent les métabolites bien plus longtemps que ceux qui ne fument qu'occasionnellement.

ÉLIMINATION DU THC – LA MOYENNE SELON DES ÉTUDES

ÉLIMINATION DU THC – LA MOYENNE SELON DES ÉTUDES

Une étude menée en 2001, dans laquelle des chercheurs ont examiné 52 volontaires, a découvert que le délai moyen pour éliminer le THC chez un individu était de 4,9 jours, mais certains volontaires de l'étude ont eu besoin de jusqu'à 18 jours. Une précédente étude de 1992, qui s'est penchée sur des consommations de cannabis occasionnels et fréquents, a découvert que les échantillons d'urine des consommateurs occasionnels étaient testés positivement au THC pendant jusqu'à trois jours après la consommation. Les consommateurs fréquents de l'étude étaient testés positifs pendant bien plus longtemps – jusqu'à 12 jours.

LA FRÉQUENCE DE CONSOMMATION EST UN FACTEUR MAJEUR

Ces résultats de tests confirment que la fréquence de consommation est le plus grand facteur pour la durée pendant laquelle le cannabis peut être détecté dans le corps. Si une personne ne fume que rarement du cannabis, le THC-COOH, qui est le métabolite testé dans les tests urinaires, ne peut généralement plus être détecté après trois jours.
Les consommateurs fréquents peuvent devoir attendre une semaine ou plus après la dernière consommation pour être testés négativement. Pour les consommateurs chroniques, ce délai est bien plus élevé.

TESTS DE DÉPISTAGE : FOURCHETTE ET SEUIL DE DÉTECTION

TESTS DE DÉPISTAGE : FOURCHETTE ET SEUIL DE DÉTECTION

Un test de dépistage détermine la quantité d'une substance dans votre système. Ceci est réalisé en analysant des échantillons biologiques tels que l'urine, le sang, la salive, les cheveux ou la sueur. De nos jours, les tests de dépistage courants recherchent principalement le métabolite THC-COOH, plutôt que le THC lui-même.

Chaque type de test spécifique possède une fourchette de détection différente pour la consommation de cannabis. Les tests capillaires possèdent la fourchette de détection la plus longue et peuvent reconnaître les métabolites jusqu'à 3 mois après la consommation. La fourchette de détection est la période pendant laquelle une personne peut être testée positivement après avoir consommé du cannabis. Le seuil d'un test est la quantité mesurée de THC-COOH qui détermine si une personne est positive ou négative. Pour les tests urinaires, qui sont couramment réalisés par les employeurs, le seuil est normalement de 50 ng/ml. Toute quantité inférieure entraîne un test négatif.

TYPES DE TESTS DE DÉPISTAGE DES DROGUES

Les tests urinaires sont les plus courants. Gardez à l'esprit que le seuil peut changer selon l'employeur ou l'organisation. Le seuil de 50 ng/ml n'est pas inébranlable.

Les tests sanguins peuvent détecter le THC actif dans le sang en plus des métabolites du THC. Ils sont souvent réalisés pour déterminer si une personne a récemment consommé du cannabis, comme après un accident ou dans le cadre d'une autopsie. Les tests de dépistage sanguins peuvent enregistrer un résultat positif pendant jusqu'à 12 heures après la consommation de cannabis. Ils peuvent détecter de petites quantités de THC, jusqu'à 1 ng/ml chez les consommateurs réguliers pendant jusqu'à 7 jours.

Les tests capillaires ont la plus large fourchette de détection de tous les types de tests de dépistage. C'est dû au fait que le corps dépose le THC dans les cheveux, où il reste alors que le cheveu pousse. Les tests de dépistage capillaires sont plus coûteux que les autres tests, mais ils sont parfois utilisés quand une entreprise ou organisation veut tester la consommation avec une plus longue antériorité. Les tests capillaires ont généralement un seuil de 1 pg/ml.

EZ TEST THC

Voir EZ Test THC

Les tests salivaires sont devenus populaires, car ils sont précis, faciles et moins coûteux que les autres méthodes de test. Les tests salivaires sont parfois réalisés lors de contrôle routiers par la police pour déterminer une possible ivresse. Tout comme pour les tests sanguins, les tests salivaires peuvent indiquer si la personne a récemment consommé du cannabis. Ils peuvent détecter le THC pendant jusqu'à 24 heures après la consommation, et les métabolites du THC pendant plusieurs jours. Le seuil pour les tests de dépistage de drogues salivaires est normalement de 2 ng/ml.

Les tests de dépistage du cannabis dans la transpiration sont réalisés pour surveiller la consommation sur une certaine durée de temps. C'est normalement réalisé avec un patch appliqué sur la peau, le patch restant alors en place pendant une semaine ou deux. Cependant, les tests de la transpiration ont plusieurs limites : les niveaux de THC peuvent fortement varier selon l'activité de la personne, la température de l'environnement et d'autres facteurs.

De plus, tout le monde transpire différemment, ce qui signifie que les niveaux de THC peuvent varier d'une personne à l'autre. Les tests de dépistage du cannabis dans la transpiration utilisant des patchs dermiques sont parfois utilisés dans des programmes de traitement de la toxicomanie. Ils ne peuvent détecter qu'une consommation assez récente de cannabis. Leur seuil est généralement de 1 ng/patch.

APERÇU DE LA DURÉE DE DÉTECTION DU THC POUR CHAQUE TEST (EN MOYENNE)

OVERVIEW OF HOW LONG THC CAN BE DETECTED FOR EACH TEST (ON AVERAGE)

Test Urinaire

  • Consommation unique : jusqu'à 8 jours
  • Consommation régulière : jusqu'à 30 jours
  • Consommation chronique : jusqu'à 77 jours

Test Salivaire

  • Consommation unique : jusqu'à 24 heures
  • Consommation régulière : jusqu'à 72 heures
  • Consommation chronique : jusqu'à 1 semaine

Test Sanguin

  • Consommation unique : jusqu'à 24 heures
  • Consommation régulière : jusqu'à 3 jours
  • Consommation chronique : 1 semaine ou plus

Test Capillaire

  • Jusqu'à 3 mois

Test de la Transpiration

  • Quelques heures avant de retirer le patch

CARTE TEST DÉPISTAGE DE DROGUES 5 PANEL

Voir Carte Test Dépistage De Drogues

COMMENT ÉLIMINER LE THC DE VOTRE SYSTÈME

Si vous devez faire face à un test de dépistage prochainement, il existe des manières d'accélérer l'élimination du THC par votre organisme. Mais sachez qu'il n'existe aucun moyen garanti que votre système ne contienne pas de THC (mis à part l'abstinence) – au contraire de ce que certains rapports anecdotiques sur internet pourraient prétendre. Le meilleur moyen pour réussir un test de dépistage est de s'abstenir de consommer du cannabis avant le test !

Certaines astuces pour passer un test, comme le fait de boire beaucoup d'eau ou de faire beaucoup d'exercice physique, pourrait potentiellement vous aider d'une certaine manière à éliminer le THC. Mais elles ne vous garantiront pas la réussite au test. Si vous n'avez pas de chance, votre test pourrait même être rejeté car trop dilué. Si vous voulez être sûr, ne consommez pas de cannabis quand un test de dépistage important est à l'horizon.

ARTICLE LIÉ
Ce Que Vous Devez Savoir Avant De Faire Un Dépistage De Drogues

Passer un dépistage est toujours une expérience angoissante. Mais quels sont les moyens de tromper le dépistage ? Est-ce que ces produits fonctionnent ?

LE CBD PEUT-IL VOUS FAIRE RATER UN TEST DE DÉPISTAGE DES DROGUES ?

LE CBD PEUT-IL VOUS FAIRE RATER UN TEST DE DÉPISTAGE DES DROGUES ?

Pratiquement tous les tests de dépistage des drogues détectent le THC et le THC-COOH. Ce métabolite a très peu de croisements avec les autres cannabinoïdes comme le CBD et le CBG. Ce qui signifie que le CBD n'est normalement pas un problème pour les tests de dépistage.

Si vous consommez des compléments alimentaires au CBD, assurez-vous que le produit en contienne absolument pas de THC et vous devriez ne pas avoir de problème. Sachez qu'il peut y avoir un très faible risque de résultats faussement positifs si vous consommez des quantités excessives de CBD. Mais si vous vous tenez à la dose nécessaire, il n'y a vraiment aucune raison de s'inquiéter.

ARTICLE LIÉ
Le CBG Est-Il Le Nouveau CBD ?

Il existe plus de 100 cannabinoïdes dans le plant de cannabis. Au-delà du THC, ils sont tous présents en assez faibles pourcentages, mais...

Georg

Écrit par: Georg
Basé en Espagne, Georg passe beaucoup de temps non seulement sur son ordinateur mais aussi dans son jardin. Avec une passion dévorante pour la culture du cannabis et l'étude des substances psychédéliques, Georg s'y connaît bien pour tout ce qui est psychoactif.

De nos auteurs

Produits Connexes