10 façons de maîtriser les produits comestibles au cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

10 façons de maîtriser les produits comestibles au cannabis

Les produits comestibles au cannabis sont la façon la plus puissante de planer et pourtant si vous n'êtes pas bien au courant des codes du cannabis alimentaire, vous pouvez facilement vous retrouvé dépassé par les effets.

Avec ces conseils, vous pourrez éviter les pièges et devenir un vrai maître des aliments au cannabis.

Avec la légalisation de l'herbe, le Colorado est devenu une autre terre promise pour les passionnés du cannabis du monde entier. C'est à présent un symbole de progressisme et un exemple à suivre pour les autres. Et pourtant il serait idiot d'imaginer que la légalisation complète du cannabis ne rencontre pas quelques problèmes mineurs qu'il faut régler. Et ces problèmes ont surgi sous la forme de produits au cannabis comestibles et de nombreux rapports parlent de personnes mal préparées qui en ont trop pris. C'est dommage, car les produits comestibles au cannabis sont géniaux ! Mais ils peuvent facilement dépasser ceux qui n'y sont pas préparés et présenter un sérieux défi, même au plus expérimenté des fumeurs.

Quand on fume du cannabis, on peut facilement contrôler la dose et on peut arrêter de fumer à n'importe quel moment et l'effet ne dure pas trop longtemps. Or, ce n'est pas le cas avec le cannabis ingéré : une fois consommé, vous êtes parti pour le voyage en entier.

Pour le cannabis comestible, la chose la plus importante, encore plus que tout le reste, est de bien doser. Cela peut être très difficile et la dose idéale varie selon votre métabolisme et votre poids, ainsi que la puissance de l'herbe.

Pour vous y aider, nous avons réuni 10 conseils pratiques pour vous aider à dépasser les surprises potentielles des produits comestibles au cannabis : de quoi maîtriser cette bête sauvage.

1. Commencez faiblement et allez-y doucement

En liaison avec l'idée de dose idéale, savoir quelle est la quantité idéale de cannabis à ingérer peut être assez difficile. Il peut falloir 45 bonnes minutes à une heure pour que le cannabis soit digéré et commence à faire effet. Les débutants s'impatientent facilement, en remangent pour essayer et se rendent compte qu'ils en ont trop pris une fois que les effets montent. La meilleure chose à faire est d'en manger un peu et d'attendre la montée, car il y aura toujours une montée. De cette façon vous ne pouvez pas être dépassé. Une fois la montée arrivée, vous pouvez toujours en prendre plus, mais jamais en prendre moins : allez-y doucement. Si vous préparez vous-même vos produits comestibles, c'est une bonne idée de commencer avec un quart de gramme de tête et de voir quels en sont les effets sur vous. De là, augmentez progressivement la dose jusqu'à trouver celle qui vous convient.

2. Ne touchez pas à l'alcool tant que vous ne maîtrisez pas les comestibles

Bien sûr, une bonne bière fraîche peut être un bon accompagnement pour un joint, mais l'alcool et le cannabis ingéré, c'est une toute autre histoire. Boire quelques bières en même temps que votre space cookie peut entraîner un étourdissement et des nausées, alors attention.

3. Mangez correctement avant

Manger du cannabis sur un estomac vide peut rendre des sensations déjà fortes encore beaucoup plus fortes. Assurez-vous d'avoir mangé un repas décent et copieux avant de penser à grignoter des têtes.

4. Gardez des en-cas sans cannabis à portée de main

Quand on ingère du cannabis, la fringale ne tarde pas. Ceci peut nous pousser à manger encore plus de gâteaux au cannabis, de quoi nous faire dépasser la dose idéale. Gardez donc à proximité de quoi grignoter un en-cas sans cannabis pour pouvoir manger sans consommer plus de cannabis.

5. Gardez vos produits comestibles au cannabis loin des enfants

C'est une évidence, non ? Les enfants ne feront pas la différence entre des aliments au cannabis et sans cannabis et il y a de forte chances qu'ils les trouvent intéressants, surtout si c'est des cookies ou des brownies au cannabis. Gardez-les hors de portée des enfants et sous clé.

6. Étiquetez vos créations

Les enfants ne sont pas les seuls qui risquent d'être induits en erreur par vos créations appétissantes. Assurez-vous d'étiqueter tout ce que vous cuisinez avec de l'herbe : vous ne voudriez pas que la personne qui partage votre vie se mette à psychoter parce qu'elle a mangé sans le savoir un space brownie.

7. Ne conduisez pas

C'est une autre évidence, mais vous seriez surpris du nombre de personnes qui pensent que c'est possible. Cela ne fait pas que donner une mauvaise réputation au cannabis et finir par vous provoquer des dommages, mais vous pourriez aussi blessez d'autres personnes en conduisant sous l'emprise du cannabis. Le cannabis enivre, l'effet est un peu différent de l'alcool, mais vous n'êtes plus sobre. Alors ne conduisez pas.

8. Ne paniquez pas

Si vous vous apercevez que vous en avez mangé plus que vous ne pouvez le supporter, ne paniquez pas. Il est impossible de mourir d'overdose avec de l'herbe, TOUT IRA BIEN. Essayez de penser calmement et de trouver un endroit confortable, comme votre lit, pour faire passer les sensations. Il y a de fortes chances pour que vous vous endormiez, de quoi diminuer le temps passé à être conscient tout en planant trop haut.

9. Pourquoi ne pas avoir un peu de CBD sous la main

Une autre possibilité, quand on en a trop pris et que c'est désagréable, est d'avaler une capsule de CBD. Le CBD est l'un des cannabinoïdes non-psychoactifs présent dans le cannabis et il est connu pour réguler les effets du THC. Vous vous apercevrez qu'en augmentant vos niveaux de CBD vous pouvez diminuer l'inquiétude, la panique et la paranoïa qui accompagnent une trop forte dose de THC.

10. Ne faites jamais de farces avec des aliments au cannabis, ce n'est jamais drôle

Vous pourriez penser que cela semble être une bonne idée de donner à un ami un aliment gorgé de THC sans le lui dire, mais c'est criminel, extrêmement irresponsable et très pénible pour la personne qui en souffre. C'est un coup à au mieux perdre un ami et au pire se retrouver devant le tribunal.

Au final, il faut traiter les produits comestibles au cannabis avec respect, surtout si c'est votre première fois. Tant que vous gardez à l'esprit quelques règles de bases, vous pourrez rapidement les maîtriser et vous ouvrir les portes de tout un ensemble de nouvelles façons de savourer votre butin vert.