Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Brassage AmateurIl y a 47 produits.

Le brassage amateur est un loisir fascinant et gratifiant qui, pour certains passionnés de la bière, peut devenir un mode de vie et une passion pour toute la vie. Affichez votre créativité et votre amour de la bière en produisant votre propre brassage original fait maison – c’est plus facile que ce que vous pensez ! Avec des kits complets de brassage de bière et autres accessoires de brassage utiles, même ceux qui débutent dans le brassage peuvent devenir des maîtres brasseurs en un rien de temps. Chez Zamnesia, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour brasser à la maison.

Brassage Amateur - Cliquez ici pour plus d'informations

Informations Sur Le Brassage Amateur

Comment Brasser De La Bière Chez Soi

Brasser la bière à la maison

Le Brassage Amateur est un loisir fascinant et gratifiant pour les fans de bière. Mais le processus de brassage de la bière peut paraître lent, laborieux et très compliqué.

Dans cet article, nous regardons en profondeur le processus du brassage de bière et nous vous montrons comment brasser facilement de la délicieuse bière de qualité à la maison.

Pour plus d’articles de ce type, n’oubliez pas de consulter régulièrement notre blog. Pour commencer à brasser votre propre bière, découvrez le Brewbarrel, un kit complet incluant tout le nécessaire pour brasser une bière fantastique à la maison.

COMMENT FONCTIONNE LE BRASSAGE DE LA BIÈRE

La bière est constituée de 4 ingrédients :

- Orge (ou autres céréales comme le blé ou le seigle) : l’orge est une céréale qui ressemble de près au blé. Les graines de cette céréale sont récoltées, trempées et germées pour créer du malt. Le malt est ensuite séché en le chauffant graduellement. La plupart des brasseries sautent cette étape et utilisent du malt déjà prêt pour produire leur bière.

Orge pour la bière

- Houblon : le houblon est en fait une plante de la famille du chanvre, ou des cannabaceae. Les fleurs contiennent une variété d’acides et d’huiles et sont ajoutées dans le processus de brassage pour ajouter de l’amertume et de l’arôme à la bière. Le houblon est aussi un conservateur naturel qui aide à éviter que la bière ne tourne. Il existe différentes variétés de houblon, qui peuvent donner à la bière des saveurs et arômes légèrement distincts.

Houblon pour la bière

- Levure : la levure est un micro-organisme unicellulaire. Elle est responsable de la production d’alcool et de CO2 dans la bière et elle lui donne aussi une saveur distincte. Il existe deux types de levures principalement utilisées pour préparer de la bière : les levures à ale et les levures à lager. Les premières sont utilisées dans la fermentation haute et montent à la surface de la bière durant la fermentation, alors que les dernières sont utilisées en fermentation basse et fermentent au fond de la bière.

Levure pour la bière

- Eau : la qualité et le type d’eau utilisée durant le brassage a un énorme impact sur la qualité et le goût du produit final. Les brasseurs amateurs utilisent en général de l’eau distillée, ou traitent l’eau en utilisant une variété de techniques. Les grosses brasseries ont souvent leurs propres systèmes de filtration, alors que d’autres affirment utiliser de l’eau de source issue de sources naturelles.

Eau pour la bière

Le processus de brassage de la bière inclut 6 étapes essentielles : maltage, saccharification, rinçage, ébullition, fermentation et conditionnement/carbonatation. Nous explorons ici ces étapes plus en détail :

1. Maltage

Le maltage est le processus utilisé pour créer du malt à partir de l’orge ou des autres céréales. Le but principal du maltage est d’isoler les enzymes nécessaires au brassage.

Les céréales sont d’abord trempées dans de l’eau pour lancer le processus de germination. L’orge est en général trempée dans de l’eau pendant environ 2 heures avant de sortir les grains et de les sécher pendant environ 8 heures. Le processus est répété environ 2 à 3 fois avant que de petites racines (radicelles) commencent à se former dans environ 95 % des grains.

À ce point, les grains sont laissés à germer en les stockant dans un endroit frais, légèrement humide et bien ventilé jusqu’à ce que la petite feuille qui pousse hors du grain mesure environ la même taille que le grain lui-même.

Pendant ce processus, les grains sont régulièrement retournés pour éviter la formant de bactéries et/ou moisissures en raison de la chaleur générée par le processus de germination.

Le malt est alors séché à une température constante d’environ 31-50 degrés Celsius. Sécher à des températures plus élevés détruirait les enzymes dans la graine nécessaires à la saccharification (l’étape suivante du brassage).

Enfin, les grains séchés et maltés sont séparés des petites racines et écrasés pour créer le malt. Les grains peuvent aussi être grillés à différentes températures pour créer des malts spéciaux.

Différents types de malt

2. Saccharification

Le processus de saccharification implique de faire tremper les grains d’orge maltés dans de l’eau chaude pendant environ 1 heure.

Ceci active certaines enzymes dans les grains et les pousse à décomposer et libérer leurs sucres naturels. Ces sucres seront plus tard consommés par la levure au cours du processus de fermentation pour créer de l’alcool et du CO2.

Ceci ajoute aussi de la douceur et d’autres saveurs et arômes distincts à la bière, à partir du malt.

3. Rinçage

Le rinçage est une étape qui consiste à rincer les grains trempés à l’eau chaude pour extraire tous les sucres restants. Ils sont alors séparés du liquide chaud issu du processus de saccharification, qui est appelé le « moût ».

À cette étape, les grains d’orge maltés sont filtrés et éliminés.

Rinçage de bière

4. Ébullition

Ensuite, le moût est porté à ébullition pendant environ 1 heure dans un nouveau récipient propre pour tuer tous les micro-organismes restants dans le liquide.

On ajoute aussi du houblon au moût durant l’ébullition pour renforcer les saveurs. Le moment auquel le houblon est ajouté au moût affecte le goût final de la bière. Les brasseurs expérimentent souvent en ajoutant du houblon à différentes étapes du processus d’ébullition pour créer différentes saveurs dans leur bière.

Une fois l’ébullition réalisée, le moût est rapidement refroidi à environ 21-27 degrés Celsius et la levure est ajoutée. Si la levure était introduite à des températures plus élevées, elle mourrait.

À cette étape, les brasseurs doivent éviter de contaminer le moût. Comme il n’est plus à des températures très élevées, il est sensible à la contamination d’autres micro-organismes et bactéries.

Ébullition

5. Fermentation

C’est surtout une période d’attente. Le moût est placé dans des cuves à fermentation et laissé à reposer entre 1 et 2 semaines. Durant cette période, la levure consomme les sucres extraits des grains d’orge maltés pour créer de l’alcool et du CO2. Le CO2 est libéré dans l’air alors que l’alcool reste dans la bière.

Fermentation

6. Conditionnement et carbonatation

Une fois la bière fermentée, elle doit être carbonatée et embouteillée avant de pouvoir être bue.

La plupart des brasseurs amateurs carbonatent leur bière en ajoutant une petite quantité de sucre dans la bouteille, ce qui pousse les restes de levures dans la bière à consommer le sucre et à carbonater la bière. C’est le conditionnement en bouteille.

Les grandes brasseries injectent en général directement du dioxyde de carbone dans la bière.

Embouteillée de bière

QUEL EST LE MOYEN LE PLUS FACILE DE BRASSER DE LA BIÈRE ?

Le processus de brassage que nous venons de décrire est assez long et complexe. Mais il existe des façons plus simples de brasser de la bière à la maison.

Une des façons les plus simples de brasser de la bière est d’utiliser un extrait de malt. Les extraits de malt sont des formes concentrées de moût qui existent sous forme liquide ou sèche.

L’extrait de malt est produit en suivant les 4 étapes présentées plus haut pour créer le moût. Le liquide est alors concentré en utilisant de la chaleur ou du vide pour évaporer l’eau et créer une version concentrée de moût qui est appelée extrait de malt.

Utiliser ces extraits permet aux brasseurs amateurs d’éviter les étapes plus complexes du processus de brassage et de passer directement à l’étape de fermentation. Mais travailler avec des extraits de malt limite les opportunités des brasseurs pour créer des saveurs et arômes uniques dans leur bière, car ils ne contrôlent plus que les étapes finales du processus de brassage.

COMMENT BRASSER DE LA BIÈRE À LA MAISON AVEC UN EXTRAIT DE MALT ?

Brasser de la bière chez soi avec un extrait de malt est extrêmement simple.

D’abord, vous devez décider du type d’extrait de malt avec lequel vous voulez travailler. Il existe de nombreuses variétés d’extraits, comme lager, amber ale, pale ale, IPA, stout, porter et bien d’autres.

Extraits de malt de bière

Vous devez aussi décider si vous voulez travailler avec des extraits secs ou liquides. Le débat fait rage parmi les brasseurs amateurs pour savoir lequel est le meilleur, et la décision dépend complètement de vous. Sachez cependant que tout extrait de qualité venant d’un producteur réputé devrait vous donner de bons résultats.

Une fois que vous avez décidé avec quel extrait vous voulez travailler, vous pourrez facilement créer de la bière de qualité chez vous.

Assurez-vous de toujours nettoyer votre équipement de brassage. La raison la plus courante d’un échec de brassage est la contamination, alors assurez-vous de faire spécialement attention à la propreté de votre équipement.

Quand vous utilisez un nouveau kit, rincez simplement tous les équipements à l’eau chaude. Quand vous utilisez un kit ou des ustensiles déjà utilisés, nettoyez avec un produit nettoyant spécialisé et rincez bien.

Pour pouvoir brasser votre bière, ajoutez simplement votre extrait dans un récipient à fermentation et ajoutez de l’eau en suivant les instructions de votre extrait. Assurez-vous de toujours utiliser de l’eau potable, qui ne sent pas le chlore, et de la chauffer à environ 21-27 degrés Celsius.

Ajoutez rapidement la levure uniformément à la surface du liquide et couvrez votre récipient. Laissez le mélange fermenter pendant 6 jours, en vous assurant que la température du mélange reste constante.

Le 6ème jour, vous allez devoir commencer à mesurer la densité spécifique de votre brassage tous les jours. Une fois que la densité est stable pendant 2 jours consécutifs, votre brassage est prêt à être mis en bouteille. Pour des informations exactes sur la façon de mesurer la densité de votre brassage maison, cliquez ici.

Pour carbonater votre mélange, ajoutez soit une quantité pré-mesurée de sucre dans chaque bouteille, soit des comprimés de carbonatation. Stockez ensuite les bouteilles à 18 degrés Celsius ou plus pour permettre une deuxième fermentation.

Après cette étape, vous pourrez refroidir vos bières et les savourer.

Comment Brasser De La Bière Avec Un Brewbarrel

Si vous cherchez une méthode encore plus simple pour brasser votre bière, ne manquez pas le BrewBarrel sur le Head Shop Zamnesia.

Brewbarrel

Ce kit est complet avec tous les équipements et ingrédients nécessaires pour créer une bière brassée à la maison. Le kit contient un fût de bière vide, de l’extrait de malt, de la levure, de l’extrait de houblon, une valve de contrôle de la pression, des dessous de verre à bière et un manuel simple.

Voici les étapes de base pour créer de la bière avec le BrewBarrel. Pour commander le votre, cliquez ici et préparez-vous à brasser une bière incroyable chez vous dès aujourd’hui.

  1. Déballez votre kit BrewBarrel.
  2. Retirez le couvercle du fût et ajoutez-y votre extrait de malt. Ensuite, remplissez la bouteille de malt avec de l’eau froide jusqu’à la première marque, puis avec de l’eau bouillante jusqu’à la marque du haut, puis ajoutez au fût.
  3. Refermez le fût et secouez pendant environ 30 secondes.
  4. Ajoutez 5 bouteilles d’eau froide.
  5. Ajoutez votre extrait de houblon et la levure, puis fermez le fût avec la valve de contrôle de pression.
  6. Tournez votre fût la tête en bas pendant dix secondes, puis remettez-le dans sa position initiale et laissez reposer le fût pendant au moins 5 jours à température ambiante pour permettre la fermentation.
  7. Enfin, placez votre fût au réfrigérateur pendant 2 jours entiers. Ensuite, asseyez-vous et savourez un verre de votre propre bière brassée maison.

Comment Brasser De La Bière Avec Un Kit À Bière

How To Brew Beer With A Brew Kit

Si vous souhaitez brasser votre propre bière, les kits à bière sont un moyen facile d'y arriver. Ces kits de brassage déjà préparés incluent tout ce dont vous avez besoin pour brasser votre première cuvée de bière. Ajoutez simplement de l'eau, mélangez-y votre levure et laissez votre bière fermenter. En juste quelques semaines, vous aurez votre propre bière artisanale faite maison. Même s'il existe de nombreux types de kits à bière, le processus de préparation est essentiellement le même pour la plupart d'entre eux. Ce qui diffère, c'est normalement juste la quantité de sucre ou d'eau nécessaire pour les différents brassages. Voici notre guide pour brasser de la bière avec un kit à bière.

AVANT DE COMMENCER

Pour vous lancer dans la brassage, il vous faudra des équipements essentiels. Vous devriez pouvoir vous les procurer au même endroit où vous avez acheté votre kit à bière.

CE QU'IL VOUS FAUDRA

What You Will Need

Pour embouteiller votre bière, des bouteilles réutilisables avec un étrier et une rondelle en caoutchouc sont recommandées. Vous pouvez aussi vous procurer des bouteilles que vous fermez avec des capsules couronne. Si vous utilisez ce type de bouteille, il vous faut une encapsuleuse et les capsules adaptées.

Il est important de nettoyer tous vos récipients, vos bouteilles et votre matériel avant de démarrer. Il est recommandé d'utiliser un désinfectant du commerce à cet effet.

PROCÉDURE

The Homebrewing Procedure

Ouvrez le kit à bière. Retirez le couvercle en plastique, la levure et, si vous voulez, l'étiquette de la boîte. Avec un ouvre-boîte, ouvrez le couvercle et faites soigneusement chauffer dans un bain d'eau pendant environ 10 minutes pour rendre l'extrait de malt plus liquide. Au lieu d'utiliser une casserole normale remplie d'eau pour chauffer la boîte, une casserole au « bain-marie » est le meilleur moyen de le faire.

Ensuite, versez le contenu de la boîte chauffé dans votre seau/fût à fermentation propre. Rincez la boîte vide avec 1 l d'eau du robinet moyennement chaude et ajoutez l'eau dans le seau.

Selon la recette de bière incluse dans le kit, mélangez la quantité recommandée de sucre pour votre bière dans 2 l d'eau du robinet chaude et ajoutez le tout dans le seau. Remuez et mélangez jusqu'à dissoudre le sucre. (Ne faites pas trop chauffer l'eau, car ceci prolongerait le temps de refroidissement). Ensuite, ajoutez la quantité d'eau recommandée selon la recette de votre kit à bière et laissez le mélange refroidir jusqu'à environ 25 °C.

Prenez environ un demi verre (150 ml) d'eau à température ambiante (environ 25 °C) et dissolvez-y la levure. Laissez reposer le mélange d'eau et de levure pendant environ 15 minutes avant de le remuer dans le mélange refroidi de votre seau ou fût.

Même si vous pouvez brasser de la bière avec n'importe quel kit à bière standard, vous pouvez améliorer le parfum et le goût en ajoutant des améliorateurs à bière, des extraits de malt ou du glucose.

Un hydromètre peut mesurer le ratio de la densité de votre bière en comparaison de la densité de l'eau. Chaque recette de bière aura une densité initiale idéale indiquée sur la boîte sous le nom d'Original Gravity en anglais. Utilisez l'hydromètre pour déterminer la densité initiale correcte de votre mélange.

FERMENTATION

Fermentation

Tout se passe bien jusqu'ici ? Fermez le seau à fermentation et fixez le barboteur. Versez de l'eau dans le barboteur jusqu'à ce qu'il soit à moitié plein et utilisez la bonde pour le fermer. Stockez le seau dans un lieu chaud (18-23 °C) et laissez le mélange fermenter. La fermentation prendra généralement 10 jours environ, mais des facteurs comme la température ambiante peuvent l'influencer. Plus la température ambiante est faible, plus le processus de fermentation sera long. Vous saurez que la fermentation est terminée quand les bulles apparaîtront plus ou quand le niveau d'eau dans le barboteur restera le même.

GARDE/CLARIFICATION

Lagering And Clarification

Avant que votre bière finisse de fermenter, vous devriez la transférer dans un récipient propre avec un barboteur. Vous pouvez le faire en utilisant le robinet de votre seau à fermentation. Le processus de transfert de votre bière la sépare de la levure déposée au fond. Après avoir transféré votre bière, conservez-la pendant encore 1 à 2 semaines à température ambiante. Ceci sera la seconde fermentation, aussi appelée clarification ou garde. Après environ 2 semaines de garde de votre bière, prenez l'hydromètre pour vérifier à nouveau la densité de votre brassage. Si vous n'avez qu'un seau, vous pouvez sauter l'étape de clarification. Elle est toutefois recommandée pour obtenir les meilleurs résultats.

OPTIONNEL : AMÉLIOREZ LE GOÛT DE VOTRE BIÈRE AVEC LE HOUBLONNAGE À CRU

Le houblonnage à cru implique de donner plus de houblon à votre bière pour ajouter des arômes et des saveurs. Ceci peut être réalisé durant le processus de fermentation primaire, mais aussi durant le secondaire, quand vous ajoutez du houblon directement dans votre seau. Traditionnellement, cela se fait pour les pale ales et les IPAs, mais vous pouvez houblonner à cru n'importe quel type de bière. Bien évidemment, savoir si vous voulez ou non houblonner à cru dépend de vos préférences personnelles. De nombreux brasseurs considèrent que cette étape supplémentaire vaut le coup.

EMBOUTEILLAGE

Bottling

Ce n'est que lorsque le processus de fermentation de votre bière est totalement fini que vous pouvez embouteiller votre bière. Pour savoir s'il a vraiment pris fin, vous pouvez utiliser l'hydromètre pour mesurer la densité finale de votre bière, ou sa gravité spécifique actuelle. La densité finale idéale peut varier selon le type de bière, vérifiez donc bien les instructions de votre kit.

Quand votre bière a atteint la bonne densité, transférez-la d'abord dans un autre récipient propre. Pour ce faire, retirez le barboteur et versez soigneusement votre bière en utilisant le robinet, sans agiter les dépôts.

Selon les instructions de votre kit à bière, vous allez ajouter une seconde quantité de sucre à votre bière. Pour ce faire, dissolvez le sucre dans une petite quantité d'eau bouillante. Sachez que la quantité de sucre ajoutée à cette étape peut varier selon que vous embouteilliez votre bière dans des bouteilles ou dans un fût. Si vous utilisez un fût, vous en aurez moins besoin. (Consultez les instructions de votre kit à bière pour connaître les quantités recommandées).

Prenez la spatule à mélanger et distribuez uniformément le sucre dans la bière. Versez votre bière dans vos bouteilles ou le fût et fermez les bouteilles ou scellez le fût.

Vient alors une période de 2 autres semaines de refermentation, pendant laquelle vous conservez votre bière dans un endroit chaud. Pour vérifier si la refermentation est terminée, ouvrez une bouteille à la fin de la période et vérifiez si la bière contient une quantité suffisante d'acide carbonique. Si ce n'est pas le cas, laissez la bière reposer encore quelques jours. Si la bière est bien carbonatée, vous pouvez la déplacer dans son lieu de stockage final, qui devrait être frais, à environ 10 °C. Laissez votre bière maturer pendant 6-8 semaines.

SANTÉ ! PROST ! SALUD ! VOUS POUVEZ MAINTENANT SAVOURER VOTRE BIÈRE BRASSÉE MAISON !

PRÉCAUTIONS POUR UN BRASSAGE EN TOUTE SÉCURITÉ

Precautions For Safe Brewing

Pour minimiser le risque d'explosion de bouteilles ou de fûts, suivez ces quelques règles :

  1. Utilisez des bouteilles à bière résistantes à la pression et réutilisables, sans fissures ni rayures.
  2. Ne vous fiez pas uniquement aux délais indiqués sur les instructions de votre kit à bière et ne faites pas qu'observer les bulles dans le barboteur. Mesurez toujours la densité originale et finale de votre bière avec l'hydromètre.
  3. N'ajoutez pas trop de sucre à l'embouteillage.
  4. Pour le stockage, une pièce fermée et séparée est préférable.
  5. Gardez les bouteilles ou fûts de bières à l'abri de la lumière directe du soleil.