Top 10 Des Erreurs Du Brassage De Bière Amateur

Publié :
Catégories : BlogBrassage Amateur

10 Des Erreurs Du Brassage De Bière Amateur


Nous vous présentons ici 10 erreurs classiques du brassage amateur. Découvrez ce qu’il faut éviter de faire pour atteindre l’excellence de la bière brassée maison.

Imaginez que vous êtes au milieu d’une apocalypse zombie. La région dans laquelle vous vous cachez est complètement verrouillée. Vous êtes à court de bière … Pour vous préparer à cette situation de survie, vous devez apprendre à préparer de la bière brassée maison. C’est un processus assez simple, mais qui demande un peu de réflexion. Nous vous apportons ici les 10 erreurs les plus couramment commises dans le brassage amateur, erreurs que vous devez éviter. C’est parti.

ARTICLE LIÉ
Comment Brasser Votre Propre Bière

Dans cet article, nous explorons tout ce qu’il faut savoir sur le brassage amateur. De plus, nous mettons aussi en lumière d’excellents...

1. INSALUBRITÉ

Quand on brasse de la délicieuse bière, il faut s’assurer que tous les équipements utilisés soient désinfectés en profondeur. La bière est assez sensible aux bactéries. Quand une minuscule particule de plastique entre dans le brassage, des bactéries indésirables peuvent se former autour, ce qui donne un goût affreux à la bière. Donc, le processus dans son intégralité, du début à la fin, doit être super propre.

Il est préférable d’éviter les désinfectants en poudre et de choisir des produits comme Chemipro OXI, qui est idéal pour le nettoyage des équipements de brassage et de vinification. N’oubliez pas de bien garder tout propre et désinfecté, autrement votre bière aura un goût atroce.

2. BIÈRE SANS BULLES

Glucose Vinoferm BIÈRE SANS BULLES

Une bière sans bulles, c’est terrible. Si vous brassez votre bière maison en amateur, vous avez probablement passé des semaines, voire des mois, à perfectionner le produit final. Et soudain, l’absence de bulles dans la bière détruit vos espoirs et vos rêves. C’est un moment triste, que votre bière plate n’améliorera pas. Le dioxyde de carbone est produit une fois que la bière transforme le sucre en alcool.

Parfois, ce processus ne se déroule pas comme prévu, ce qui fait de la bière sans bulles une réalité. Pour résoudre ce problème, on peut ajouter du sucre d’amorçage durant l’étape d’embouteillage. Glucose Vinoferm est un bon produit, c’est le sucre fermentable idéal pour donne ce côté pétillant à la bière.

3. LA PERFECTION VIENT DE LA PRATIQUE

Vous devez pratiquer. Du sang, de la sueur et des bières doivent couler afin de découvrir cette recette ultime qui époustouflera tout le monde. Vos attentes ne seront probablement pas atteintes au cours de la première opération. Si vous essuyez un échec et que vous abandonnez, c’est la plus grosse erreur. Rappelez-vous : ne vous arrêtez pas, continuez à persévérer.

Expérimentez avec différents ingrédients, températures et équipements – tout est dans les détails. Le meilleur système à suivre est de commencer de manière basique ; ne vous lancez pas dans les sophistications pour votre premier lot. Apprenez les fondamentaux et construisez progressivement jusqu’à ce sommet, quand les anges de la bière viendront sur terre vous félicité d’avoir rempli la mission de votre vie et restauré l’équilibre de l’univers.

4. UN GOÛT D’EAU

le goût peut être assez aqueux et bon marché

La bière a besoin de temps pour développer toutes les saveurs nécessaires afin d’apporter la sensation bière ultime. Si vous accélérez le processus et que vous buvez une bière qui « a l’air » prête, le goût peut être assez aqueux et bon marché. Vous voyez les bars qui ajoutent de l’eau à leur bière pour économiser en frais ? Vous n’avez pas envie que votre brassage ait le même goût. Une fois embouteillée, votre bière doit reposer pendant environ trois semaines pour que les protéines essentielles se développent.

5. UN GOÛT DE SAVON

Mais si vous attendez trop longtemps, la bière pourrait développer un goût d’huile ou de savon. Quand votre bière brassée maison est conservée dans son récipient primaire de fermentation trop longtemps, elle peut commencer à prendre le goût du savon en raison de la décomposition des acides gras. Le meilleur remède est simplement de transférer la bière à partir du fermenteur jusqu’à un deuxième récipient, en temps voulu. De plus, quand vous buvez dans un verre, assurez-vous de bien nettoyer et rincer le verre avant emploi, autrement le détergent pourrait donner à votre bière le goût du savon.

6. NÉGLIGER LE CONTRÔLE DES TEMPÉRATURES

NÉGLIGER LE CONTRÔLE DES TEMPÉRATURES

Contrôler la température est essentiel pour s’assurer la meilleure qualité de votre bonne bière. Il faut contrôler la température du moût ; s’il est sur-bouilli, cela peut créer de gros problèmes. Le processus de fermentation par lui-même fait légèrement monter la température du brassage, il faut donc le prendre en compte.

La température de la pièce est souvent négligée, mais elle peut peut aléatoirement refroidir ou réchauffer le brassage si elle n’est pas contrôlée. La levure nécessite une température idéale pour s’épanouir. Un bon thermomètre comme ce Thermomètre à Alcool Rouge assurera que votre bière sera brassée dans un environnement agréable. Ne soyez pas un néophyte complet, procurez-vous un thermomètre.

7. NE PAS LIRE SOIGNEUSEMENT LES INSTRUCTIONS DU KIT

Préparer de la bière brassée à la maison est relativement simple, mais ce n’est pas comme un kit à assembler soi-même de chez IKEA. Il faut lire soigneusement les instructions. Le brassage de la bière, c’est de la chimie. Vous avez besoin des mesures correctes des ingrédients pour produire de bonnes bières. Il est toujours recommandé d’avoir un ami sachant comment installer une station de brassage amateur.

Sinon, assurez-vous de bien tout lire en détail. Ce petit bidule au fond de ce petit sachet pourrait être la pièce la plus importante du puzzle. Le Brewferm Starter Kit Basic, comme son nom le suggère, est parfait pour les brasseurs amateurs débutants.

8. NOTEZ TOUT !

Vos pratiques doivent être bien documentées

Le suivi régulier est la clé du succès. Vos pratiques doivent être bien documentées et suivies pour pouvoir faire des progrès. Quand vous préparez le moût, assurez-vous de bien noter les températures. Rappelez-vous toujours de désinfecter tout, vraiment tout. Tous les ratios d’orge, de houblon et de blé doivent être notés – vous avez compris l’idée.

Quand votre bière brassée maison se révèle être délicieuse et digne d’admiration, vous avez envie de répliquer cette recette divine. Expérimenter avec différents ratios, techniques et ingrédients est une activité passionnante. Et une activité qui nécessite une solide documentation. N’oubliez pas de prendre votre stylo et votre carnet et notez, notez, notez.

9. UTILISER UNE MAUVAISE EAU

Une erreur courante est d’utiliser l’eau du robinet pour brasser votre bière. Dans la plupart des régions, l’eau du robinet regorge de chlore, qui est utilisé pour tuer toute bactérie nocive. Le chlore peut vraiment donner mauvais goût à votre bière. Donc, il faut éviter l’eau du robinet. De plus, il y a d’autres particules pouvant complètement détruire ce que vous essayez de faire.

Utiliser de l’eau en bouteille est généralement la marche à suivre. Ou sinon vous pouvez faire bouillir l’eau du robinet pour éliminer les éléments indésirables. Quand vous faites bouillir l’eau, assurez-vous de la faire refroidir arec un couvercle, pour qu’aucune bactérie ne puisse entrer. Vous pouvez aussi utiliser un filtre à charbon ou du métabisulfite.

10. BRASSER EN AYANT BU

BRASSER EN AYANT BU

À moins d’être Rick dans Rick & Morty, vous devriez probablement ne pas vous lancer dans le brassage de bière en ayant bu de l’alcool. Oui, les idées peuvent être nombreuses et vous pourriez avoir la recette en or dans un coin de la tête, mais les détails, la documentation et les niveaux de température doivent être strictement suivis, ce qui est difficile à faire sous l’emprise de l’alcool.

Renverser les liquides, prendre un bain dans le moût et trébucher sur les équipements, autant de catastrophes possibles. Si vous pouvez tenir votre alcool, ça va, mais ne buvez pas trop. Brasser une délicieuse bière nécessite de nombreux calculs mathématiques. Les maths nécessitent d’avoir un cerveau et l’alcool peut inhiber l’activité cérébrale. Donc, être ivre devrait être évité.

BIÈRE BRASSÉE À LA MAISON

Rappelez-vous des erreurs mentionnées plus haut et ne les faites pas ! Expérimentez, pratiquez, soyez intelligent et vous serez en bonne voie vers le succès en brassage amateur. Et faites attention aux zombies ...

ARTICLE LIÉ
Le Top 10 Des Faits Au Sujet Du Brassage Maison

Si vous aimez brasser votre propre bière chez vous, vous aimerez sûrement ces 10 faits sur la bière et le brassage amateur.

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs

Produits Connexes