Product successfully added to your shopping cart.
Check out

Éclairer vos Plants de Cannabis

Éclairer plants de cannabis

Éclairer vos plants de cannabis est l'une des étapes les plus cruciales de la culture de cannabis.

La lumière est importante

La lumière blanche est bénéfique à une croissance saine et la lumière jaune est importante durant la période de floraison. Les lumières fluo peuvent être utilisées comme source de lumière blanche, et les lampes HPS (High Pressure Sodium) peuvent être utilisées comme source de lumière jaune. Utiliser des lumières fluo pendant la période de floraison n'est en revanche pas recommandé; cela fonctionne (avec le bon code couleur) mais les rendements sont plus faibles. Donc pour la période de croissance : lampes sodium ou fluo et pour la période de floraison : lampes sodium.

De combien d'heures de lumière une plante a t elle besoin ?

  • 18 heures de lumière sur 24 heures pendant la période de croissance.
  • 12 heures de lumière sur 24 heures pendant la période de floraison.

NB !: Ces périodes doivent être consécutives ! !

Combien de temps les clones doivent ils être gardés dans la phase de croissance ?

En général, c'est 1 semaine avec 18 heures de lumière quotidiennes, cela peut être plus court si vous souhaitez que vos plantes soient plus petites, mais un minimum de 3 jours est nécessaire (la plante a besoin de s'installer). Les laisser plus longtemps est également possible, la plante sera alors plus grosse et plus pleine, mais vous devez avoir l'espace nécessaire pour les garder (exemple d'une plante mère qui a besoin de 18 heures d'exposition à la lumière).

Combien de lumen (intensité de lumière) une lampe HPS donne t elle ?

  • 250 Watt -> 31000 Lumen, surface effective 0.5 m²
  • 400 Watt -> 55000 Lumen, surface effective 0.7 m²
  • 600 Watt -> 98000 Lumen, surface effective 1.2 m²

Distance requise entre la lampe et la plante

  • 250 Watt : minimum 20 cm
  • 400 Watt : minimum 40 cm
  • 600 Watt : minimum 50 cm
  • 1000 Watt : minimum 90 cm
  • Fluo entre : 5 - 10 cm.

Si vous utilisez un refroidissement supplémentaire (capots refroidi par air, lampes à refroidissement à eau, ventilateurs de PC placé face à l'ampoule), vous pouvez les accrocher plus bas.

Peut on cultiver sous des lampes fluorescentes ?

Oui c'est tout à fait possible, mais il est préférable de les utiliser seulement lors de la période de croissance, et de les oublier pour la période de floraison. Les couleurs de lumière : 11 (lumière du jour), 21 (blanc froid), 31, 33 (blanc froid), 82 (blanc chaud, floraison) sont les plus utilisées.

Quelques autres codes et valeurs

33 Neutre Passable

82 (7) blanc très chaud Bien

83 (0) Chaleureux Bien

84 (0) Blanc froid Bien

865 Lumière du jour Très Bien

93 (0) Blanc chaud Très Bien

94 (0) Blanc froid Très Bien

95 (0) Lumière du jour Très Bien

96 (5) Lumière du jour Très Bien

Il existe diverse tailles d'ampoules fluorescentes

  • 59 cm => 18W (ca. 1300 - 1600 lumen)
  • 90 cm => 30W (ca. 2500 lumen)
  • 120 cm => 36W (ca. 3200 lumen)
  • 150 cm => 58W (ca. 5200 lumen)

(combinaisons 1:2 blanc chaud / froid semble mieux marcher ) Avec les lumières fluorescentes, la distance conseillée entre la lampe et la plante est de 5, maximum 10 cm. En d'autres termes, aussi près que possible, cela ne fera aucun mal à la plante même si le bout des feuilles touche les ampoules, puisque les ampoules ne sont pas assez chaudes pour pouvoir les bruler.

Exemple

Une lampe doit être allumée 18 heures par jour, pendant 31 jours.

  • Lampe = 600 watt = 0.6 kWh
  • Prix coutant par kWh = disons 0.20€, bien que cela puisse varier. Vérifiez sur votre facture. Les tarifs heures creuses / heures pleines peuvent également varier (si vous avez un compteur J/N )
  • 0.6 (nombre de kWh) x 18 (nombre d'heures par jour) = 10.8
  • 10.8 x 31 (nombre de jours) = 334.8
  • 334.8 x 0.20 (prix par kWh) = 66.96 €

Vous payerez donc 66.96 € par mois. Votre lampe est allumée en journée pendant 18 heures et le prix de revient est de 0.20 € par kWh. C'est juste un exemple, le prix de revient par kWh varie d'un endroit à l'autre et d'une année sur l'autre (et vous payez bien moins cher durant la nuit).

Sécurité

Si vous envisagez de commencer une culture de plants de cannabis, je vous suggère d'investir dans deux fusibles auto 20 A et de tirer un câble direct entre le compteur et votre coin de culture.

Ensuite, prenez un type XVB 5G2, un câble de 5mm ² et utilisez le bleu et le brun pour un groupe de prises positives et gris et noir pour alimenter un autre groupe. Pas de risque d'erreurs de prises ou de surchauffe de vieux câbles usés ou surchargés. Ne vous inquiétez pas quant à l'ouverture intempestive des contacts ou encore de mettre votre circuit sous pression. Pas de problème à se faire avec les câbles d'extension et les éventuels effets domino.

Achetez deux boîtes de construction doubles à la quincaillerie du coin (Niko Hydro 55) et quatre prises de courant, pour un amateur et connaisseur c'est certainement assez pour alimenter votre "tanneur" et ventilateur à l'aide d'un 400 unique avec assez de jus.

Il y a souvent une perte de puissance due à une faible isolation résultant dans un voltage final plus faible dans les prises de courant existantes, dans le réchauffement de l'alimentation elle même et dans l'usure rapide de l'extrémité de l'appareil.

Pour les technophiles et les amateurs de détails qui souhaitent augmenter la résistance de la canalisation, les courants vagabonds se déplaçant à travers l'isolation des lieux humides peuvent rapidement conduire à des pertes de tension nominale de 10 à 15 Volts, ce qui en termes de pourcentage n'est pas si grave, sauf si nous appliquons ensuite les lois de l'électricité, dans la mesure où la tension et le courant sont inversement proportionnels l'un à l'autre par l'intermédiaire d'une résistance. Dans le langage courant, avec la même charge (résistance), la diminution de la tension entraîne une augmentation du courant, et ce n'est pas bon ...

 

Retour à culture en intérieur

Retouer à Guide de culture du cannabis

Meilleures graines