Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

DES GRAINES JUSQU'AU CACTUS : COMMENT FAIRE POUSSER DU PEYOTE (LOPHOPHORA WILLIAMSII)

COMMENT FAIRE POUSSER DU PEYOTE

L'ingrédient clé pour faire pousser un peyote est la patience. Souvenez-vous que le Lophophora Williamsii est un cactus et que ceux-ci poussent lentement. Le peyote étant encore plus lent que les autres. Par chance, les petites attentions données par un cultivateur méticuleux accéléreront la croissance considérablement par rapport à la nature. Les fleurs apparaîtront en 3 ans sur des plantes bichonnés plutôt que 10 ans si entretenues par la nature.

Originaire du Mexique et du Sud-Ouest du Texas, le Peyote pousse dans des conditions rudes et broussailleuses avec de la mauvaise terre. Imitiez ces conditions autant que possible est l'objectif du cultivateur de Peyote. Pour la terre, c'est simple étant donné qu'un mélange idéal peut-être fait maison. Le climat cependant peut-être un challenge dans les parties du monde où il fait plus frais et cela implique l'utilisation de terrariums, de greenhouse et de matelas chauffants. Le Peyote aime avoir le plus de lumière du soleil possible afin de stimuler son environnement dans les airs aériens rarissimes du désert Chihuahua.

QU'EST-CE QUE LE PEYOTE ?

QU'EST-CE QUE LE PEYOTE ?

Le peyote est un petit cactus sans épines qui contient la matière psychotrope appelée mescaline. L'utilisation de la mescaline par les indigènes américains peut-être retracée jusqu'à 5.500 ans dans le passé voir plus. Une mescaline enthéogène et médicinale était une partie incontestable de la santé spirituelle, mentale et de la condition physique de bon nombres d'anciennes cultures américaines.

La Mescaline est un hallucinogène qui peut produire des états de conscience extrêmement altérés. La plupart du temps plaisant et souvent épiphanique avec d'intenses expériences visuelles qui étaient une partie importante dans l'utilisation des rituels chamanique. La mescaline récréationnel est non-addictive et est composé d'une caractéristique non addictive à l'intérieur. Si elle est utilisée plus de 4 ou 5 jours à la suite, elle se contente de ne plus fonctionner. Dans les semaines qui suivent la première expérience hallucinogènes, la mescaline laisse derrière elle un sentiment discret et planant d'une anxiété disparue pour laisser place à l'optimisme.

Il existe bon nombres de sous-espèces qui varient en couleur, mais partageant cependant multiple caractéristique. Ce sont des espèces trapues et bulbeuses ne dépassant pas les 7 centimètres de hauteur. Ils ont des têtes rondes sphériques aplaties divisé par des striures bien visibles qui peuvent s'élargir jusqu'à 15 centimètres de diamètre. Libre de pousser à leur guise, les têtes rondes peuvent former une large barrière massive. Ils n'ont pas d'épines propres au cactus, mais plutôt une légère auréole surélevée recouvert d'un duvet blanc.

Le Peyote fleuri par intermittence. Une fleur blanche ou rose émergera rapidement. Se dévoilant comme étant une petite imperfection dans la peau au départ avant de devenir une gousse jusqu'à se transformer en une fleur en seulement quelques jours. Lorsqu'elle est fertilisée, la fleur se referme et sèche et avec le temps finit par être remplacé avec un fruit rose allongé. Lorsqu'il est laissé à lui-même, le fruit sèche au point de ressembler à une gousse toute rougie. À l'intérieur, les graines noires et plates sont bientôt prêtes à devenir un nouveau cactus peyote.

Les têtes rondes sphériques ou couronnes peuvent-être récolté en coupant avec précision la sphère à la base où celle-ci rejoint le tronc. La coupure se refermera toute seule et formera une cicatrice dans laquelle une nouvelle sphère jaillira. On les fait ensuite sécher. Faire sécher la tête boost le contenu de mescaline d'en dessous d'1 % à 3-6 %. Les copeaux séchés peuvent maintenant être consommés ou transformés en thé amer. Comme avec tous les alcaloïde, mère nature s'amuse à donner au peyote un groupe exécrable et créer des nausées avant de vous récompenser avec un état d'esprit altéré.

COMMENT FAIRE GERMER LES GRAINES DE PEYOTE

COMMENT FAIRE GERMER LES GRAINES DE PEYOTE

Le meilleur moment pour commencer à faire germer vos graines de peyote est le printemps. La première chose à faire, c'est de créer une terre adaptable et bénéfique au peyote. On trouve souvent les patchs du Peyote dans les meilleures conditions en pleine nature où se trouvent du calcaire et de la bonne terre très rêche. Les cactus en ventes et les mélanges succulents déjà faits vous enlèvent toute la problématique de faire vous-même votre propre terre et permettra au peyote de pousser dans des conditions optimales. Si vous souhaitez un mélange encore plus rugueux, mélangez une partie sable, une partie poussière et une partie d'un mélange acheté prévu à cet effet.

Remplissiez vos pots avec le mélange de terre et tassez bien. Laissez de l'espace sur le dessus afin de pouvoir arroser facilement. Imbibez bien la terre et laissez les pots sécher pendant une journée à l'ombre. Vous êtes maintenant prêt pour les graines. Déposez simplement les graines sur la surface de la terre. Il n'y a pas besoin de les recouvrir. En pleine nature, ils tombent sur la terre ferme et s'en sortent très bien quand même.

Couvrez les pots avec un morceau de plastique transparent et fixez ce morceau avec du scotch ou des élastiques. N'utilisez pas du plastique comme pour emballer vos sandwichs, ce ne sera pas assez résistant pour la suite. La température idéale de la terre pour un peyote heureux est de 22° Celsius. Il sera d'autant plus heureux s'il fait face à une fenêtre qui donne sur le Sud ou idéalement par terre en plein soleil à côté d'une aération. Les matelas chauffants sont pratiques et peu chers à faire tourner. Ils donnent ainsi des températures précises et vous ne courrez pas le risque de brûler votre propre maison en utilisant une couverture chauffante électrique.

Ce genre d'humidité peut paraître étrange pour une espèce du désert, mais c'est ce qui leur correspond. Ils n'auront pas besoin d'être arrosés du tout dans les débuts. Après deux ou trois semaines, des petites sphères vertes vont apparaître à la place des graines. Ce sont les bébés peyotes. Après quatre semaines, percez quelques trous dans le plastique, il est temps de commencer la dé-humidification et le durcissement.

Après une semaine, ajoutez quelques trous de plus. Puis, une semaine après, élargissez les trous. Entre 8 et 10 semaines, le plastique sera tellement criblé d'humidité que le tout sera équilibré. Faites très attention, ces bébés sont toujours très délicats. Retirez le plastique et une fois que la surface de la terre est sèche, arrosez les doucement avec précaution. Les peyote aiment garder leurs pieds au sec alors essayez de ne pas trop les arroser au risque de voir apparaître de la pourriture au niveau des racines. Utilisez un spray afin d'humidifier la couche supérieure jusqu'à l'humidité voulue est la meilleure des solutions.

PRENDRE SOIN DU PEYOTE

PRENDRE SOIN DU PEYOTE

Les petites plantes sont toujours vulnérables. Il se passera des mois avant que les premières racines ne s'établissent suffisamment pour pouvoir supporter n'importe quel choc. Tout vient maintenant à point pour le cultivateur patient.

Gardez la terre à température ambiante pour les deux premières années accélérera la vitesse de croissances des jeunes peyotes. Ils passent vite de leur couleur verte infantile à celle qui leur est spécifique et finissent après par s'aplatir dans la forme bien connue des peyotes. Arrosez les plantes uniquement de manière occasionnelle, elles peuvent résister naturellement pendant une certaine période sans eau. Ne les arrosez pas du tout entre la mi-automne et la fin de l'hiver afin d'éviter toute pourriture des racines. Lorsque le printemps pointe le bout de son nez, recommencez à les arroser de manière occasionnelle. Vous aurez peut-être encore besoin d'imprégner les pots d'eau complètement la première fois étant donné que la terre sèche est devenue entre-temps assez hydrophobe.

Après la première année, il devrait y avoir suffisamment de racines sur chaque bébé plantes pour les placer chacune dans leurs propres pots. Au printemps lorsque le temps se réchauffe, placez chacune des plantes dans son propre pot. Tassez bien la terre autour des jeunes plantes avant de bien les arroser. Assurez-vous que les parties vertes soient bien au-dessus de la couche de terre supérieure. Le corps du cactus peut pourrir.

Maintenant que vous avez de belles plantes en devenir, celles-ci vont aimer avoir beaucoup de chaleur. Du genre chaleur du désert. Dans l'hémisphère Nord au-dessus de 30°, le peyote en latitude supportera et nécessitera sa propre greenhouse pendant toute une année. Un aquarium mis à l'envers suffit à faire un bon terrarium tout comme la bonne vieille bouteille d'eau coupé en bas. Contentez-vous de donner à chaque pot ou à chaque plante sa propre greenhouse. Les plantes peuvent supporter les 4 ou 5° en hiver sans trop de problèmes, et les 50° Celsius en été.

Tous les deux ans, ajoutez une nouvelle couche de terre ou un engrais propre aux cactus. Versez toujours la moitié de la dose recommandée d'un engrais. Le peyote peut gonfler et exploser s'il reçoit trop d'engrais. Cela ne tuera pas la plante peut en revanche ralentir sa croissance tandis que les blessures se soignent. Un morceau de calcaire dans le pot ferait office des oligoéléments et des minéraux.

QU'EST-CE QUE LA GREFFE?

 QU'EST-CE QUE LA GREFFE?

Faire une greffe du peyote sur des espèces qui poussent plus vite tel que le Trichocereus peut accroître la vitesse de croissance. Le procédé n'est pas difficile, mais requiert d'être bien fait. Couper la tête d'un peyote révèle un anneau de matière fibreuse. Cet anneau contient tous les capillaires que la plante utilise pour transporter l'eau et les nutriments. Couper le bout d'un trichocereus révèle un anneau similaire qui exécute les mêmes fonctions.

Idéalement, les deux anneaux seront de même taille, mais on ne peut pas le garantir et cela dépend de la taille de la coupe sur les plantes que vous avez à disposition. Placez la face coupée du peyote à plat contre la partie coupée du trichocereus. Assurez-vous que les anneaux fibreux soient bien collés entre eux. Si la taille des anneaux est différente, faites bien attention à ce qu'elles se chevauchent correctement.

La greffe faite au peyote nécessite maintenant d'être tenu fermement en place. Utilisez des élastiques afin de bien coller la tête et le crochet sur les épines du trichocereus. Une cicatrice se formera rapidement et la greffe du peyote commencera à se nourrir de son substitut incessamment sous peu.

Lorsque vous faites un nouveau plant de peyote, coupez la tête voulue du reste du corps avec un couteau propre et bien aiguisé. Mettez la tête de coté dans un endroit chaud et sec jusqu'à ce qu'une croûte se forme là où était l'incision. À ce moment-là, placez la cicatrice tout juste réalisée vers le bas dans un pot bien rempli de mélange pour cactus. Si on la laisse tranquille, une nouvelle plante aura pris racine en 6 mois.

Related products