Les effets à long terme de la consommation de Peyotl sur le cerveau

Publié le :
Catégories : BlogPsychédéliques

Les effets à long terme de la consommation de Peyotl sur le cerveau

Le Peyotl est utilisé dans des pratiques enthéogènes depuis des milliers d'années. Mais quels sont les effets d'une telle consommation sur le cerveau ?

Récemment, la science a travaillé sans relâche pour découvrir les effets à long terme, bon et mauvais, de certaines drogues et substances hallucinogènes. C'est chose faite pour le Peyotl car des rapports initiaux suggèrent qu'il n'y a pas d'inquiétudes à avoir pour ce qui est de ce cactus hallucinogène.

Qu'est-ce que le Peyotl ?

Pour faire simple, le Peyotl est une espèce de cactus qui produit le composé hallucinogène mescaline. De toutes les espèces de cactus produisant de la mescaline, c'est le Peyotl le plus connu. Sa consommation remonte à plusieurs milliers d'années et il est régulièrement utilisé comme enthéogène dans les religions et pratiques spirituelles amérindiennes.

La popularité du Peyotl a fortement augmenté au cours des 50 dernières années grâce à l'émergence d'une demande de l'Occident pour de nouvelles expériences spirituelles et hallucinogènes.

C'est pourquoi, au cours des dernières décennies, des universitaires se sont mis à analyser les effets du Peyotl pour savoir précisément ce qu'il provoque.

La consommation de Peyotl entraîne une meilleure santé mentale ?

La recherche scientifique sur le sujet a montré qu'une consommation régulière de Peyotl dans le cadre de pratiques spirituelles et religieuses semble ne pas avoir d'effets à long terme négatifs sur la cognition ou la santé psychologique. L'étude en question à été menée sur un groupe d'amérindiens Navajo parmi lesquels certains étaient des consommateurs réguliers de Peyotl et d'autres non. Chaque participant a participé à un certain nombre d'entretiens et de tests pour connaître son état de santé psychologique et cognitif.

Il a été découvert que non seulement les consommateurs de Peyotl ne souffraient d'aucun déficit cognitif mesurable, mais qu'en plus ils avaient des scores plus élevés dans plusieurs indicateurs de santé mentale que les personnes ne consommant pas de Peyotl.

De manière bien compréhensible, des personnes influentes de la communauté amérindienne se sont réjouies de cette information. Jusqu'alors, beaucoup croyaient que le Peyotl n'était pas dangereux mais n'avaient pas de confirmation solide. Victor J. Clyde, juge dans le système de l'État de l'Arizone et vice président de la Native American Church of North America a déclaré que cette nouvelle « réchauffait le cœur ». Il a continué en déclarant que : « nos anciens nous ont appris que la beauté est bonne pour nous et ne nous fera jamais aucun mal. Le gouvernement ne nous a jamais vraiment cru et a même interdit le Peyotl pendant un moment ».

Appliquer ces découvertes à la consommation à but récréatif

Historiquement, les recherches scientifiques sur le Peyotl ont été plutôt rares. C'est donc une bonne chose que de voir une telle conclusion définitive. Cependant, les auteurs de l'étude avertissent que ces découvertes ne s'appliquent pas nécessairement à une consommation récréative du Peyotl, car la consommation spirituelle est réalisée sous les yeux des anciens qui la contrôlent en toute sécurité.

Ceci dit, le Peyotl utilisé dans des cérémonies religieuses et le Peyotl récréatif ne sont pas différents. Chimiquement et physiquement, c'est la même chose. La seule différence tient à l'environnement sûr et rassurant dans lequel la consommation religieuse du Peyotl a lieu. Cette différence prouve bien que ce genre de substances doivent être consommées de manière responsable pour permettre à tous d'en profiter en toute sécurité.

comments powered by Disqus