L’ONU Va Demander Aux Gouvernements De Décriminaliser Toutes Les Drogues ?

Publié le :
Catégories : BlogLois sur les droguesMonde

L’ONU Va Demander Aux Gouvernements De Décriminaliser Toutes Les Drogues ?

De manière assez spectaculaire et surprenante, le milliardaire Richard Branson a fait fuité un document de l’ONU suggérant qu’elle avait l’intention de demander aux gouvernements du monde de décriminaliser les drogues.

Cette information a été postée par Branson sur le blog de Virgin Media, en la présentant comme une «information révolutionnaire» et la preuve que le bon sens et la pensée rationnelle finiraient par l’emporter. Même si ce n’est pas un élément officiel de la politique de l’ONU, le document venu de ?l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (UNODC) souligne un changement radical de la position à ce sujet.

Le document en question n’a toujours pas été publié officiellement, mais il a été diffusé par Branson car il craignait que l’ONU «cède à la pression en ne publiant pas les nouvelles importantes.» En le publiant lui-même (Branson fait partie de la commission globale sur les drogues), il espère s’assurer qu’il ne soit pas enterré.

UN CHANGEMENT DANS LA POLITIQUE DE L’ONU ? PAS ENCORE

Cependant, l’ONU a été rapide pour se couvrir et nie que ce document présente des éléments de politique officielle. Ils ont déclaré que si cela allait devenir une politique majeure, cela serait annoncé lors d’une des conférences de l’organisation, et il faudrait d’abord passer par un processus rigoureux d’élaboration de politique. Ce document, en l’état, est plus un sujet de débat pour une conférence prochaine.

Malgré ceci, l’apparition de ce document est significatif ; il souligne le soutien croissant pour la décriminalisation au sein d’une organisation qui façonne les politiques dans le monde entier. Des membres de l’UNODC sont de plus en plus clairs sur la nécessité de la décriminalisation lors de conférences, et ce document montre que cette opinion porte ses fruits. C’est une opinion qui ne va pas changer de si tôt.

Certains, dont Branson, pensent que ce rapport a été déconsidéré en raison de pressions venues de gouvernements dans le monde.

«Alors que j’écris ceci, j’apprends qu’au moins un gouvernement exerce une quantité extraordinaire de pressions sur l'UNODC», déclare-t-il.

«Espérons que l'UNODC, une organisation globale faisant partie de l’ONU et censée faire ce qui est bien pour les personnes du monde entier, ne fasse pas de volte-face au dernier moment en cédant à la pression et en n’allant pas jusqu’au bout avec cette décision importante.»

«La Guerre contre les Drogues a déjà fait trop de dégâts chez trop de personnes.»

Au final, les opinions sur la politique mondiale des drogues changent - pour le mieux. Si on remonte à il y a dix ou vingt ans, un tel document serait inconcevable. Et aujourd’hui il est prêt à être débattu à l’ONU. Bien sûr, il y a de l’opposition, et aucun changement radical de politique n’est à prévoir pour bientôt, mais le changement est une machine au rythme lent, et il est en chemin.

comments powered by Disqus