L’Italie Se Rapproche d’Une Vraie Réforme du Cannabis

Published :
Catégories : BlogLois sur les drogues

L’Italie Se Rapproche d’Une Vraie Réforme du Cannabis


L’armée italienne avance avec la distribution nationale de cannabis médical. La réforme législative du cannabis récréatif est-elle loin ?

En septembre, pour la première fois, l’armée italienne a commencé la distribution de cannabis qu’elle avait cultivé cet été pour une consommation médicale, aux pharmacies et hôpitaux. La réforme légale dans le pays a lentement avancé au cours des années précédentes. Cet automne, la distribution sur le marché domestique de cannabis cultivé dans le pays, même si ce n’est que pour le marché médical, devient enfin une réalité.

Il y a une question plus pressante, cependant, qui est à l’esprit de tous les Italiens, mais aussi de tous ceux qui ont observé comment les problèmes de régulation vont se régler dans le pays. Devant à l’origine être voté cet été, le parlement italien a introduit un projet de loi qui non seulement décriminalise la consommation récréative, mais aussi pose les bases pour un réel secteur récréatif. Le projet de loi a été repoussé cet automne, mais les observateurs s’attendent à ce qu’il passe cette année.

Alors que l’Italie a longtemps été considérée comme à la traîne pour la normalisation des politiques sur les drogues, la distribution tant attendue de cannabis médical sur le marché domestique pourrait aussi signaler un pas en avant important non seulement sur le plan médical – mais aussi pour la consommation récréative. C’est frappant pour tous les membres du mouvement pour la légalisation dans le monde entier. Encore plus enthousiasmant, la réforme du cannabis en Italie pourrait certainement influencer fortement si ce n’est pousser en avant la réforme dans toute l’Europe.

COMMENT ET POURQUOI ?

Marijuana médicale

Plus tôt cet été, quand des politiciens italiens ont déposé leur projet de loi, il a attiré l’attention mondialement. Il décriminalise clairement la consommation récréative – à l’allemande – mais il va aussi un peu plus loin. Le projet de loi actuellement au parlement décriminalise la possession de jusqu’à 15 grammes de cannabis pour une consommation personnelle à domicile, la possession de 5 grammes sur la voie publique et légalise aussi la culture à petite échelle (jusqu’à cinq plants) pour une consommation personnelle.

Encore plus intéressant, le gouvernement voudrait aussi autoriser légalement la création de cannabis clubs (qui fonctionnent dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui) et leur permettrait d’avoir jusqu’à 50 membres, tout en créant aussi la possibilité d’accorder à des entreprises le droit de produire et vendre du cannabis.

L’idée d’une réforme du cannabis continue à gagner en popularité – à la fois pour une consommation médicale, et pour réguler le secteur récréatif depuis longtemps entre les mains du crime organisé. 73 % de l’opinion publique italienne soutient la réforme du cannabis. 83 % déclarent trouver les lois actuelles inefficaces pour le contrôle des drogues. L’idée de tarir les sources de financement du crime organisé en Italie est aussi attirante pour de nombreux politiciens italiens. Ils considèrent que c’est un moyen de battre la mafia et un coup majeur pour détruire le financement des activités terroristes, dont celles menées par Daesh.

Pour un pays où la dette est supérieure de 33 % au PIB, les dizaines de milliards d’euros annuels du trafic de drogue qui inonde le pays sans générer de taxes sont aussi très intéressantes.

UNE FÉROCE RÉSISTANCE

Précisément pour les raisons qui font que les pro-légalisation soutiennent la mesure – en particulier le fait qu’elle ferait passer clairement l’Italie dans le camp de la réforme, il y a beaucoup de personnes qui s’opposent au projet de loi et qui ont, même au parlement, combattu pour empêcher son adoption. Le projet de loi compte maintenant plus de 1.300 amendements et n’a toujours pas été adopté.

Cannabis Vatican

« Nous sommes absolument opposés à cette législation, au message qu’elle fait passer : que tout le monde peut librement fumer un joint », a déclaré l’opposant à la loi Maurizio Lupi.

Apparemment le Pape n’est pas fan non plus.

Ce n’est pas la première fois que l’Italie a essayé de légaliser le cannabis. Un projet de loi similaire a été proposé l’année dernière, mais a échoué. Cependant, comme la réforme du cannabis récréatif dans le monde entier, les choses avances clairement, même si c’est plus lent qu’espéré.

CE QUE LA RÉFORME MÉDICALE VA ACCOMPLIR

Avec la culture domestique en cours, ainsi que la distribution à l’échelle nationale, les Italiens ont dépassé l’Allemagne et en fait tous les autres pays européens impliqués sur le front de la réforme du cannabis. Un secteur domestique réglementé, même s’il se concentre d’abord sur le cannabis médical, crée une infrastructure pour d’autres réformes – ce que le projet de loi national reconnaît clairement.

Médical cannabis italie

La réforme médicale à une échelle institutionnelle remet à zéro les discutions sur la consommation récréative pour de nombreux aspects, en commençant le fait d’autoriser la culture à domicile pour les malades et, comme c’est le cas en Italie et en Allemagne, les petits consommateurs récréatifs qui veulent cultiver leurs réserves à la maison. Alors que le gouvernement allemand, du moins au niveau fédéral, n’a pas montré la même acceptation que les Italiens qui autorisent la culture à la maison, certaines municipalités, en commençant par Brème dans le nord du pays, avancent dans la même direction. Au contraire de l’Allemagne, qui va inclure les consommateurs de cannabis médical dans le système d’assurance maladie nationale l’année prochaine, mais rien de plus, les Italiens semblent se diriger vers le passage inévitable vers l’inclusion de la consommation récréative alors que la consommation médicale passe à une distribution de grande échelle dans le pays.

L’IMPACT SUR LE RESTE DE L’EUROPE

Le cannabis en Europe

Le fait que l’Italie avance a attiré l’attention des soutiens du cannabis à l’échelle mondiale. Clairement, la réforme que les Italiens envisagent actuellement est une mouvement vers la légalisation « à la Colorado » qui jusqu’ici est impensable au niveau national de tous les autres pays européens, en commençant par l’Allemagne. Il se pourrait que la législation italienne, bien que de nombreuses fois retardée, soit en réalité le premier élément d’une réaction en chaîne pour mettre fin à la prohibition en Europe.

Quand l’Italie aura adopté sa loi, cela mettra la pression sur tout le monde, à commencer par l’Allemagne, mais pas que, pour enfin avancer et mettre en place un secteur du cannabis récréatif réglementé qui ne demande que ça, depuis que le Colorado et l’état de Washington ont lancé leur propre marché lucratif en 2014. C’est encore plus vrai quand on sait que le Canada va très certainement légaliser la consommation récréative l’année prochaine. C’est encore plus pressant car actuellement, le Canada va probablement devenir l’exportateur par défaut pour le cannabis médical, comme de plus en plus de pays européens permettent un réel accès au cannabis médical.

Le cannabis étant l’une des cultures les plus rentables de la planète, surtout dans le cadre d’un marché récréatif, il est donc très probable qu’en résultat, une réelle réforme du cannabis soit bien plus répandue dans toute l’Europe d’ici 2020. Les revenus fiscaux, si ce n’est que ça, surtout à un moment où les autres secteurs économiques luttent, sans oublier les emplois que le secteur peut clairement créer, tous ces éléments sont bien plus attirants que préserver le statu quo.

Il est tout à fait possible que la réforme tant attendue en Italie soit encore ralentie pendant quelques mois, ou même jusqu’à un an. Mais elle est au moins sur la table maintenant. Et le résultat, c’est que tous les yeux sont braqués sur le sud de l’Europe, devenu moteur d’un changement de politique longtemps attendu partout ailleurs.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes