Blog
Le Cannabis Et L'Économie Américaine
6 min

Le Cannabis Et L'Économie Américaine

6 min

Tandis que 2019 se lance doucement, on peut observer que le cannabis a vécu de sacrés changements pendant ces dix dernières années. Dans de nombreux États américains, la légalisation a engendré des milliards et ouvre la voie pour une industrie globale et lucrative.

Après des décennies de prohibition internationales, certains pays ont commencé à lancer une vague progressiste quant à de potentielles réformes sur le cannabis. Alors que de plus en plus d’informations devenaient disponibles sur le potentiel médical du cannabis, un nombre croissant de juridictions ont autorisé le cannabis médical. Cela seul a incité une industrie à cultiver, distribuer, vendre et promouvoir le cannabis. Cela a également permis de faire grandement évoluer les attitudes à l’égard du cannabis vers les années 2010.

Malgré tous les développements passionnants à travers le monde, les États-Unis ont été des pionniers dans les industries de vente au détail légal liées au cannabis. En regardant de plus près, l’Amérique montre à quel point il est possible de changer en peu de temps. Une vague verte de réforme du cannabis à travers les États-Unis a déjà généré des milliards de dollars pour l’industrie légale du cannabis. Regardons l’impact actuel du cannabis sur l’économie.

LA VAGUE VERTE DES ETATS-UNIS

WORKING IN THE CANNABIS INDUSTRY

Le référendum historique du Colorado en 2012 a véritablement lancé cette vague. En effet, cela a poussé l’instauration approuvée par vote de la vente légale de cannabis pour le Colorado en 2014. D’autres États ont suivi l’expérience du Colorado avec un grand intérêt. Tandis que les avantages sociaux et économiques devenaient évidents, les électeurs des autres États souhaitaient participer à cette industrie, et ce même si le Colorado fut le premier à lancer ce mouvement et à en tirer son épingle du jeu.

Au moment où nous écrivons cet article, l’État le plus récent à avoir voté la légalisation du cannabis est le Michigan. Cela s’est fait dans l’optique d’assister l’économie en plein essor de cet État. Ils suivent de près le Massachusetts, le Maine, le Nevada, Washington, l’Oregon et l’énorme économie de la Californie. Le Vermont et la capitale Washington D.C. ont tous deux légalisé l’usage du cannabis, mais pas sa vente. Cette vague verte n’est pas cantonnée qu’aux États démocrates puisque l’Alaska a également voté la légalisation de la vente de cannabis. De nombreux États républicains ont légalisé des programmes de cannabis médical, et de ce fait, une nouvelle industrie du cannabis médical. En réalité, 33 des États américains autorisent le cannabis médical.

Le cannabis n’a pas été légalisé à une échelle fédérale aux États-Unis, mais la pression commence à grimper. La vague verte continue son déferlement sur les autres États avec par exemple le New Hampshire et le New Jersey qui se préparent à une réforme sur le cannabis. Même New-York semble être prêt à légaliser. Cela serait incroyable étant donné que New-York est considérée comme l’une des villes où la consommation de cannabis y est la plus forte au monde. Avec près de 77 tonnes de cannabis consommé annuellement dans cette grande ville, cela pourrait permettre de grandement changer la donne et la vision du monde sur le cannabis.

ARTICLE LIÉ
Où Fumer Légalement Du Cannabis En Europe

L’Europe adore la weed. Malheureusement, vous ne pouvez pas savourer un joint où vous voulez. Avec ce guide, nous vous montrons les...

LE CANNABIS ET L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE

Les Américains partagent une très grande frontière avec le Canada où le cannabis a été légalisé à une échelle fédérale. Si les États-Unis suivaient cette tendance, cela permettrait de faire un sacré chiffre en termes d’économie pour les forces de l’ordre. En 2013, l’ACLU (Union Américaine pour les Libertés Civiles) a estimé que le coût annuel de la mise en effet des lois fédérales contre le cannabis approchait plus ou moins les 3,6 milliards de dollars. Il y a d’ores et déjà eu un certain investissement de fait dans l’industrie du cannabis, et ce, malgré le désaccord du gouvernement fédéral et des grandes institutions financières. L’industrie s’étend un peu plus tous les jours, principalement via des transactions faites en liquide ou certaines crypto-monnaies dédiées à ce secteur.

Arcview estime que les ventes de cannabis en Amérique du Nord dépasseraient d’ici 2021, les 20 milliards de dollars, si ce n’est plus tôt vu l’engouement national. La zone d’ombre entourant la prohibition fédérale aux États-Unis répand des doutes sur cette industrie. Et pourtant, on réalise assez rapidement les nombreux avantages économiques que cela pourrait avoir. Rien qu’en 2015, le Colorado a récupéré plus de 135 millions de dollars en recette fiscale, et ce, seulement avec l’industrie du cannabis. L’industrie même renverse toutes les barrières établies jusqu’ici en plus de créer des milliers d’emplois. Les habitants de Denver vivant près d’un dispensaire de cannabis ont vu la valeur de leur domicile grimper de 27 000 $.

Arcview Market Research a estimé que l’Amérique du Nord a gagné près de 6,7 milliards de dollars dans ses ventes de cannabis en 2016. Et ce chiffre était acté avant même que le Nevada, le Maine, le Massachusetts et la Californie se soient lancé dans cette aventure. Les réformes de la Californie sont particulièrement importantes : en plus de la culture autour du cannabis depuis longtemps présente dans la mentalité californienne, la taille de son économie s’est vu grandement accroître en étant désormais presque au niveau des pays présents dans le G20. Selon une étude faite par l’ICF International, le cannabis californien pourrait dépasser les 15 milliards de dollars en termes de chiffre d’affaires et près de 3 milliards de dollars en termes de recette fiscale.

TRAVAILLER DANS L’INDUSTRIE DU CANNABIS

TRAVAILLER DANS L’INDUSTRIE DU CANNABIS

Avec une telle croissance dans l’industrie, ce secteur devient de plus en plus intéressant pour y trouver un emploi. La Californie est toutefois un cas intéressant ; les cultivateurs étant désormais soumis à plus de réglementations et de taxes qu’avec les lois précédentes de la Californie. Alors que les réglementations sont généralement là pour protéger les consommateurs et améliorer la qualité des produits, les cultivateurs californiens gagnent maintenant moins d’argent. Steve Schain, du Hoban Law Group a récemment déclaré au Guardian : « À l’heure actuelle, personne dans l’industrie de la marijuana légalisée ne s’enrichit vraiment ».

Des grandes marques dans les domaines des produits pharmaceutiques, de l’agriculture et de l’alcool financent d’énormes fermes de plusieurs centaines de milliers de mètres afin de concurrencer les petits cultivateurs. Si un tel cannabis envahit le marché, le prix moyen risque de baisser avec le temps. Cette perspective est préoccupante pour certains partisans du cannabis, en particulier si cela signifie que la sociétisation et la gentrification de l’industrie du cannabis écartent les petits cultivateurs artisanaux. Les activistes de différents États cherchent des moyens de mettre un terme à la prolifération des monopoles d’entreprise. Le monde des affaires persiste encore et toujours. Des entreprises de toutes tailles se lancent dans un secteur bien ancré, et elles recherchent donc des ressources avantageuses parmi le personnel qu’elles embauchent.

Des « Budtender » ou « Beuhr-men » sont des termes récemment inventés pour qualifier celui ou celle qui vend de la marijuana dans les dispensaires. Conseiller des clients selon leurs besoins ne nécessite pas uniquement des compétences en termes de service clientèle et d’aptitude à la vente ; les connaissances approfondies d’une variété par un véritable connoisseur rendront votre CV d’autant plus intéressant. On observe une demande croissante de beuhr-men dans l’industrie. Forbes rapporte que ces derniers sont payés entre 12 – 16 $ de l’heure. Voilà qui paraît satisfaisant tant que le coût de la vie et le salaire minimum n’augmentent pas. Mike Adams de Forbes argumente qu’un de ces facteurs va très probablement grimper à un certain point, et cela nécessitera de revoir ce taux horaire.

DIVERSITÉ DU L’INDUSTRIE DU CANNABIS

LE CANNABIS ET L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE

Là encore, le beuhr-men n’est qu’un seul rouage de la machine entière et complexe de l’industrie du cannabis comprenant et nécessitant des travailleurs expérimentés et connaisseurs en science, agriculture, marketing, relation publique et bien plus encore. Forbes souligne un rapport révélant différentes échelles salariales dans l’industrie du cannabis. Les revenus les plus élevés comprennent le Directeur de la Culture (jusqu’à 250 000 dollars par an), le Directeur de l’Extraction (jusqu’à 191 000 dollars par an) et le Représentant des Ventes Externes (jusqu’à 150 000 dollars par an). Selon le Denver Business Journal, le salaire horaire moyen au Colorado est de 23 dollars environ. Le Sacramento Business Journal a conclu que le salaire horaire moyen dans l’industrie du cannabis en Californie avoisinait les 25 dollars.

Entrer dans l’industrie du cannabis vous demandera de faire valoir vos compétences pour vous démarquer du lot. Avec tant d’aspects différents dans cette industrie, vous pouvez trouver un rôle qui convient à vos atouts principaux. La culture, la production, le contrôle de qualité, les services financiers, la rédaction et tant d’autres postes nécessitent des travailleurs passionnés dotés d’une certaine concentration et autonomie. La nouveauté du cannabis légal va attirer un certain nombre de regards, ce qui expliquera la compétitivité de ce secteur – surtout si l’Amérique du Nord est le premier maillon de la chaîne à répandre le mouvement de légalisation dans le monde entier. Alors, de nombreuses opportunités se créeront de par le globe si les autres pays se décident à légaliser vers les années 2020. Qui sait tout ce qui pourrait évoluer d’ici la prochaine décennie !

LES MEILLEURES VARIÉTÉS AMÉRICAINES

Nous avons désormais établi l’influence du cannabis sur l’économie américaine. Voyons ensemble comment cela a influencé le développement de variétés américaines à part entière !

Ces dix dernières années, certaines variétés incroyables issues d’origine américaines ont été présentées telles que Bruce Banner, Gorilla Glue et la dernière en date : l'incroyable Monster Zkittlez. Hormis ces exemples, les États-Unis nous ont procuré certaines des variétés les plus iconiques au monde. Nous avons listé un Top 10 des variétés américaines les plus populaires, alors, n’hésitez pas à y jeter un œil si vous êtes un fan des Variétés Américaines !

ARTICLE LIÉ
Top 10 Des Variétés De Cannabis Issues Des États-Unis

Pour de nombreux adorateurs de la ganja, rien ne vaut celle de la Côte Ouest. Certaines des variétés les plus iconiques, comme la légendaire...

Val Watts

Auteur: Val Watts
Val Watts n’est pas assez talentueux pour être Reggie Watts et pas assez zen pour être Alan Watts. Mais il fait ce qu’il peut pour écrire au sujet du cannabis depuis l’Île Émeraude. Il espère qu’un jour l’herbe sera acceptée partout et il aime donc étudier et visiter les endroits où c’est le cas.

De nos auteurs

Read more about
Blog Cannabis Lois sur les drogues
Search in categories
or