Le THC pourrait protéger le cerveau des traumatismes physiques

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalScience

Le THC pourrait protéger le cerveau des traumatismes physiques

Une nouvelle étude suggère que le THC, le principal composant psychoactif du cannabis, peut aider à protéger le cerveau des traumatismes physiques, ce qui réduit significativement les risques de décès.

Nous avons récemment parlé du fait que le cannabis pouvait potentiellement aider à protéger le cerveau des dégâts provoqués par l'alcool ainsi que des maladies dégénératives. Il se semble à présent que le cannabis pourrait également protéger le cerveau des traumatismes physiques ! Qui y aurait pensé ?

Selon une nouvelle étude venue du Los Angeles Biomedical Research Institute, les personnes ayant du THC dans leur organisme quand ils ont subi un traumatisme crânien ont significativement plus de chances de survie.

Une mortalité significativement réduite

Les auteurs de l'étude ont analysé les dossiers médicaux de 446 patients ayant subi un traumatisme crânien et qui ont été admis à l'hôpital Harbor-UCLA ICU entre 2010 et 2012. Il a été découvert que 82 des patients avaient été positivement testés pour la présence de THC dans leur organisme et que leur taux de mortalité était de 2,4 %. Par comparaison, le reste des patients, qui n'avait pas de THC dans le système, avait un taux de mortalité de 11,5 %.

Bien entendu, les personnes testées n'étaient pas nécessairement sur le moment sous l'effet du cannabis, mais elles avaient consommé récemment du THC à un moment ou un autre.

C'est encore une preuve que le cannabis n'est pas utilisé à son plein potentiel. Bien sûr, cette étude appelle des analyses plus poussées et une réplication pour l'appuyer, mais au moins, elle souligne la nécessité de poursuivre les études sur le cannabis et de développer des moyens d'utiliser le cannabis pour le bien-être de tous.

C'est la première étude chez l'homme sur ce sujet comme des tests sur des rats ont déjà montré des résultats similaires. Espérons que l'équipe de chercheurs à l'origine de cette étude continue son travail et mette encore plus en lumière le vrai potentiel du cannabis.

comments powered by Disqus