Le Cannabis Légal Utilisé Comme Substitut Pour D’autres Substances

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Le Cannabis Légal Utilisé Comme Substitut Pour D’autres Substances

Une fois de plus il est montré que le cannabis réduit les dégâts, et n’en provoque pas, car la majorité des gens l’utilisent comme substitut pour d’autres substances - allez savoir !

Récemment, nous avons écrit un article sur la façon dont des études suggèrent que le cannabis était une substance de sortie, donnant aux personnes dépendantes à des substances plus dures une porte de sortie. Eh bien, ceci vient juste d’être soutenu par une autre étude similaire ayant découvert des résultats encore plus significatifs !

L’étude en question a été publiée dans le journal Drug and Alcohol Review par des chercheurs de l’Université de Victoria en Colombie Britannique. Dans leur article, ils détaillent comment ils ont interrogé 473 Canadiens autorisés à utiliser du cannabis médical, pour voir comment le cannabis avait affecté leur consommation de drogue. Les résultats sont plutôt étonnants !

CANNABIS : AIDER LES GENS À VAINCRE L’ADDICTION

Il a été découvert que 83,7 pour cent des personnes interrogées utilisaient le cannabis comme substitut pour une ou plusieurs des substances suivantes : alcool, drogues illicites et médicaments. Parmi ces personnes, 80,3 pour cent ont déclaré que c’était une alternative aux médicaments prescrits, 51,7 pour cent à l’alcool et 32,6 pour cent aux substances illégales. C’était particulièrement le cas pour les personnes entre 18 et 14 ans, qui utilisaient surtout le cannabis pour soulager la douleur.

Les auteurs de l’étude en ont conclu que non seulement le cannabis avait de réelles implications médicales, mais qu’il pouvait aussi être utilisé comme outil de réduction des risques, en aidant les gens à abandonner les substances dangereuses en faveur du cannabis d’une nature plus gérable. Ceci soutient encore plus l’idée que le cannabis est, en fait, une substance de sortie, et non une passerelle vers d’autres substances.

Le nombre de preuves que le cannabis est un bienfait pour la société est irréfutable ! Il serait intéressant de voir les résultats obtenus à partir d’un plus grand nombre de participants, aux États-Unis par exemple, où la consommation de cannabis médial se répand à une échelle bien plus grande. La valeur médicale du cannabis va encore être niée pendant combien de temps ?