Labo Mobile : Analyseur et Senseur MyDx

Published :
Catégories : BlogScienceTechnologie

Labo Mobile : Analyseur et Senseur MyDx


MyDx est le premier analyseur portable à permettre aux consommateurs de déterminer les composants chimiques et la pureté d’échantillons de cannabis.

Comme les consommateurs de cannabis deviennent de plus en plus sophistiqués pour la substance en elle-même, sans oublier d’apprendre au sujet des différentes variétés, des cannabinoïdes dans le plant et de la façon dont elle est cultivée, ils deviennent des consommateurs plus avertis.

MyDx est un produit conçu pour un large éventail d’analyses chimiques – aliments, eau, air – mais il possède une application spéciale pour le marché du cannabis et c’est sur ce marché que la compagnie concentre ses premiers efforts. L’analyseur alimenté par batterie et connecté en Bluetooth utilise une nanotechnologie développée par le Jet Propulsion Lab de la Nasa pour envoyer des senseurs électroniques dans toute substance placée dans son réceptacle. Les consommateurs peuvent placer une petite quantité de cannabis sur le récepteur à échantillon, connecter l’appareil de test à leur smartphone et appuyer sur le bouton « Start » de l’interface logicielle sur le smartphone. L’appareil démarre alors l’analyse chimique et affiche les résultats dans l’application mobile (existant pour iPhone et Android et téléchargeable sur l’App Store et Google Play). Les utilisateurs reçoivent l’analyse chimique en quelques minutes.

UN « NEZ » ÉLECTRONIQUE

Selon le fondateur et PDG de l’entreprise Daniel Yazbeck, l’appareil est un « nez électronique qui renifle les produits chimiques et vous indique ce qu’ils contiennent, en se basant d’un autre côté sur une reconnaissance de patterns, des algorithmes, des données et le big data. »

Pour le consommateur de cannabis en particulier, l’appareil et le logiciel spécialisé développé dans ce but peuvent indiquer aux consommateurs non seulement les types de cannabinoïdes présents dans les échantillons testés, mais aussi le type de variété à quoi ils ressemblent, quels symptômes ils peuvent traiter et les effets probables. Autrement dit, c’est un laboratoire portable (et même plus) pour un marché où l’étiquetage et les techniques de productions (dont l’utilisation des pesticides) sont soit impossibles soit trop coûteuses à indiquer par d’autres moyens. Dans le futur, en commençant par les États-Unis, les consommateurs pourront aussi trouver les dispensaires et boutiques de cannabis proches proposant des produits correspondant au profil chimique de l’échantillon testé.

 

 

EZ test THC

 

MyDx est loin d’être bon marché – il a été lancé sur le marché américain à 699$ – mais pour les consommateurs avertis il est rapidement devenu indispensable. Il permet le même type d’analyse que celles bien plus coûteuses dans un laboratoire traditionnel – et pour cette raison c’est un appareil valable, bien que coûteux. Les clients, au-delà des connaisseurs très impliqués et des consommateurs à but médical sont évidemment le grand marché des professionnels du cannabis – surtout les cultivateurs et distributeurs.

Développé par un ancien scientifique de Pfizer, l’appareil peut donner des informations sur les cannabinoïdes THC, CBD, CBN, THCa et CBDa dans les échantillons analysés ainsi que sur plus de 20 terpènes (les huiles dans le plant de cannabis qui repoussent les prédateurs et attirent les pollinisateurs). Les terpènes donnent aussi au cannabis son odeur. Comprendre ce qu’ils sont et comment ils fonctionnent est actuellement un des champs de recherche les plus importants, au-delà des cannabinoïdes. Ils pourraient aussi impacter les effets uniques créés par les différentes variétés de cannabis.

EST-CE QUE ÇA MARCHE ?

Les évaluations du produit sont jusqu’ici partagées. Annoncé comme étant le tout premier analyseur de « laboratoire » portable au monde, certains testeurs ont souligné que les résultats du produit différaient (parfois assez significativement) des vrais tests en laboratoire.

Le maillon faible de la première version, comme l’admettent les développeurs, est la détection et l’analyse du CBD – qui est mis à part le THC le cannabinoïde le plus connu dans la plante. Les senseurs de MyDx ne peuvent détecter plus de 1 % de CBD dans un échantillon, même si le contenu est plus élevé. Les versions ultérieures du logiciel amélioreront les capacités d’analyse de l’appareil.

UN PRODUIT POUR NOTRE ÉPOQUE

C’est un produit intéressant, qui arrive à une époque où les consommateurs (d’aliments ou de cannabis) sont de plus en plus inquiets de l’environnement réglementaire du monde qui les entoure, sans oublier les contaminants auxquels ils sont exposés.

MyDx a commencé à attirer l’attention il y a deux ans quand il a levé plus de deux fois son montant cible sur le site de financement participatif Indiegogo, puis quand il a ensuite reçu sont premier financement institutionnel de 6,9 millions de dollars l’année dernière. Le premier senseur à être sorti a été le senseur à cannabis et l’entreprise a depuis déployé d’autres applications et cherche clairement à viser un marché plus grand public, au-delà du cannabis.

Le produit est disponible en ligne et il est garanti six mois, même s’il est conçu pour durer trois ans – ou environ pour 3000 tests.

Des senseurs de remplacement sont disponibles pour 69,95$.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs