La consommation de cannabis chez les adolescents diminue après la légalisation

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

La consommation de cannabis chez les adolescents diminue après la légalisation

Il semble que les lycéens du Colorado ne soient pas tous des fumeurs après tout : la consommation de cannabis chez les adolescents diminue après la légalisation.

Après être passé par ce que beaucoup appelleraient un sommet, il apparaît évident désormais que la consommation de cannabis chez les lycéens du Colorado décline. En tant que l'un des premiers endroits au monde à légaliser le cannabis à but récréatif, le Colorado est à présent observé de près par les soutiens comme les opposants au cannabis.

Une déclaration de presse distribuée récemment par le Colorado Department of Public Health and Environment déclare : « selon les données préliminaires de l'enquête bisannuelle sur la santé des enfants dans l’État, en 2013 – la première année complète dans laquelle le cannabis était légal pour les adultes de 21 ans et plus – 20 pour cent des lycéens ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours du mois précédent et 37 pour cent l'avoir fait au moins une fois dans leur vie ».

Dans la même enquête en 2011, il était déclaré que « 22 pour cent des lycéens avaient consommé la drogue au cours du mois précédent et 39 pour cent l'avait déjà essayée ». En combinant cette enquête avec des données remontant à 2009 où « 25 pour cent des lycéens avaient consommé du cannabis le mois précédent et 45 pour cent l'avait déjà essayée », on peut voir émerger une tendance baissière. En fait, ce déclin dans la consommation chez les adolescents est en contradiction totale avec toutes les tendances à l'échelle de la nation qui voient la consommation adolescente augmenter. Une fois de plus, il semble bien que la prohibition provoque le contraire exacte de ce qu'elle espère accomplir.

Cependant, à ce stade, il est encore trop tôt pour dire si ce « déclin d'une année sur l'autre représente un changement statistiquement significatif ». Il a toutefois lancé un débat animé, avec des contradicteurs des deux côtés de la table. Les soutiens de la légalisation du cannabis affirme que la consommation chez les mineurs diminuera comme les États imposeront des contrôles plus stricts sur l'accès au cannabis.

Le directeur de la communication du Marijuana Policy Project, Mason Tvert, a rapidement affiché son soutien aux récentes statistiques, en déclarant : « une fois de plus, les affirmations prétendant que la régulation du cannabis allait laisser le Colorado en ruines ont prouvé qu'elles étaient sans fondement ». Mr Tvert a ensuite déclaré : « combien de fois les soutiens de la prohibition du cannabis doivent-ils se tromper avant qu'ils arrêtent de déclarer que nos lois sur le cannabis augmentent la consommation chez les adolescents ? »

« La baisse de la consommation chez les adolescents reflète le fait que l’État et les autorités locales ont bien plus de contrôle sur le cannabis qu'auparavant. »

Les opposants à Mr Tvert ont été rapides à répondre avec leur propre « salade », en craignant qu'une diminution des dangers perçus du cannabis entraînerait fatalement une explosion de la consommation chez les jeunes. Kevin Sabet, cofondateur du groupe anti-légalisation « Smart Approaches to Marijuana », a réaffirmé ce point, et a également essayé d'attaquer la crédibilité des statistiques en déclarant : « aucun statisticien n'interpréterait ça comme un déclin ». Mr Sabet a accusé les partisans de la légalisation de semer la « confusion » dans l'opinion publique avec des chiffres et de les « détourner comme une baisse de la consommation chez les adolescents », qui pour Mr Sabet n'a pas eu lieu.

Le combat continue, mais clairement les chiffres ont choisi leur camp.

comments powered by Disqus