L'adrénochrome existe-elle vraiment ?

Publié le :
Catégories : Blog

L'adrénochrome existe-elle vraiment ?

Grâce à Las Vegas Parano, l'adrénochrome est l'une de ces drogues dont tout le monde a entendu parler, mais que très peu de personnes ont vraiment essayé. Et il y a probablement une bonne raison à cel

Une rapide recherche sur Google vous apprend que oui, l'adrénochrome existe, mais probablement pas de la façon que vous espérez. La substance a un statut légendaire parmi les psychonautes, surtout grâce à son apparition dans le film Las Vegas Parano. Dans ce film, Jonny Depp récupère un petit flacon marron dans la trousse de son avocat psychotique, qui l'informe que le flacon contient de l'adrénochrome, une substance psychédélique qui rend « la mescaline pure comparable à du pipi de chat ». Jonny Depp se sert et passe alors dans un monde d'hallucinations. Malgré cela, mythique est probablement le meilleur adjectif pour décrire l'adrénochrome, car il y a de fortes chances que ce ne soit qu'une légende.

QU'EST-CE QUE L'ADRÉNOCHROME ?

Bonne nouvelle, l'adrénochrome existe vraiment, d'un point de vue technique. C'est un composé produit par l'oxydation de l'adrénaline. La mauvaise nouvelle est que le fait que cette substance provoque ou non des effets hallucinogènes est sujet à débat, car il n'y a que très peu de preuves, et les preuves avancées sont rejetées par la science moderne.

POURQUOI EST-CE AUSSI DIFFICILE D'AVOIR DES PREUVES ?

L'adrénochrome s'oxyde très rapidement au contact de l'air, de la lumière, de l'humidité et de la chaleur : de quoi rendre sa consommation assez difficile ! Cependant, il est assez facile d'en produire en laboratoire, et de nombreux labos le font : l'adrénochrome est alors référencée sous le numéro CAS :56-06-8.

Alors pourquoi n'y-a-t-il pas de preuves ? Ce n'est peut-être pas facile à manipuler, mais les laboratoires en produisent assez facilement, et depuis quand un côté peu pratique a-t-il arrêté un psychonaute en quête d'expansion de conscience ? Ce simple fait est déjà un indice puissant pour déterminer si la substance provoque ou non des effets psychédéliques, car si c'était le cas, il y aurait au moins des témoignages. De plus, si cette substance pouvait être potentiellement une substance psychédélique, vous pouvez être sûr que quelqu'un, quelque part, en produirait pour en vendre, sous une forme ou une autre.

UN ŒIL SUR EROWID

Les quelques rapports qui existent peuvent être trouvés sur erowid, une base de connaissances en ligne pour toutes les drogues. Il existe très peu de rapports de consommateurs sur l'adrénochrome, mais ces rapports vont assez loin pour mettre fin à la légende. Un rapport en particulier, par l'utilisateur gebaro, intitulé « Killing the Myth » est assez détaillé et rigoureux. Il faut dire que gebaro n'a expérimenté aucun effet hallucinogène et a même ressenti une légère sédation, mais rien qu'il/elle ne qualifie de planant.

Pour consulter le rapport complet, allez ici.

De quoi bien montrer qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on voit dans les films. Nous sommes tristes de le dire, l'adrénochrome n'est qu'une déception.

comments powered by Disqus