Comment Fumer Du Cannabis Discrètement Au Repas De Noël

Published :
Catégories : BlogCannabisConsommation De CannabisGuides Pratiques

Fumer Du Cannabis Au Repas De Noël


Noël arrive, ce qui signifie qu'il est temps de fumer de la weed de qualité supérieure. Découvrez ces conseils pour planer en toute discrétion. Bonnes fêtes !

Vous êtes dans un pays, un état ou une ville où la consommation de cannabis est légale. Les fêtes approchent et c'est le moment parfait pour fumer un peu d'herbe. Tous les délices et les aliments sont autant d'invitation à fumer de la weed. De bonnes soupes, de la dinde, des sauces délicieuses et toutes sortes d'autres régals seront servis sur toute la table.

Et pourtant, votre famille perpétue la stigmatisation vieille de plusieurs siècles contre le cannabis. Que doit faire le fumeur de joints ? Nous allons explorer toutes les façons discrètes de planer, sans alarmer les autres convives.

COMMENT CONSOMMER DU CANNABIS SANS ALERTER LA BELLE-FAMILLE

1. ALIMENTS OU TEINTURES

Aliments Ou Teintures

Les aliments et/ou teintures au cannabis garantissent une opération à la discrétion professionnelle pour vous faire planer comme un ninja. Trouvez une excuse pour vous éclipser du dîner comme le font ces dames « Excusez-moi, je vais à la salle de bain, je dois urgemment me rafraîchir. » Une fois que vous êtes excusé, fermez bien la porte de la salle de bains et sortez le flacon de teinture pour régaler vos papilles de cannabinoïdes haut de gamme.

Si vous préférez consommer des aliments au cannabis, assurez-vous de ne pas en mettre sur vos habits et de vous laver le visage si des résidus sont détectables. Vous devez rester classe, vous ne voudriez pas être jugé par les membres de votre famille pour le reste de l'année.

Bien sûr, si vous avez un aliment au cannabis qui ressemble à un bonbon, vous pourriez même le consommer en toute discrétion devant tout le monde, sans éveiller les soupçons. Évitez simplement d'avoir l'air suspect. Assurez-vous de garder les aliments cannabiques hors de portée des enfants et de toute autre personne sans méfiance à ce sujet.

2. DITES QUE VOUS DEVEZ « ALLER CHERCHER QUELQUE CHOSE DANS LA VOITURE »

Bouffée Du Dab Avec L'Allume-Cigare De La Voiture

Bon, un peu de tactique – voilà le plan. Au moment de sortir de la voiture pour vous rendre sur le lieu des festivités, assurez-vous « d'oublier » un objet qui justifiera votre retour à la voiture plus tard pendant le dîner. Cet objet ne peut pas attirer les soupçons ; par exemple, oublier vos mouchoirs ne marchera pas, parce qu'il y aura forcément des serviettes à table.

Ça doit être quelque chose comme un téléphone, des médicaments ou du maquillage. À l'heure de planer, excusez-vous simplement pour aller chercher quelque chose dans votre véhicule. Si on vous demande ce que c'est, vous aurez une excuse valable. Quand vous êtes dans votre voiture, vous avez deux options : soit consommer une teinture/un aliment, soit tirer une bouffée du dab avec l'allume-cigare de la voiture. Faites chauffer l'allume-cigare, déposez-y un petit morceau de concentré et inhalez doucement la fumée sans vous brûler les lèvres.

En retournant à la table du dîner, n'oubliez pas d'apporter l'objet qui a justifié votre excursion. Ne traînez pas – récupérer quelque chose dans votre voiture ne prend pas longtemps et vous ne voudriez pas que quelque « aille voir ce que vous faites » pendant que vous inhalez une bouffée de dab.

3. UTILISEZ UN ACCESSOIRE À BOUFFÉE UNIQUE

Utilisez Un Accessoire À Bouffée Unique

Quand on veut une opération discrète, il faut avoir un « coup unique ». Les accessoires à bouffée unique font référence à des pipes, ou des joints, ou tout autre accessoire qui permet au fumeur de tirer une seule bouffée (ou quelques-unes), avec une grande facilité. Pendant les festivités, si vous êtes en extérieur, prenez votre accessoire à bouffée unique, allumez-le, fumez pendant 2 secondes, et vous êtes prêt à revenir.

Une idée encore meilleure est d'apporter un vapo stylo. Si quelqu'un vous voit, le vapo ressemblera juste à une cigarette électronique. De plus, l'odeur de la vapeur de cannabinoïdes est généralement bien moins évidente que de la fumée. N'achetez jamais un accessoire à bouffée unique qui ressemble à une pipe à crack. Si votre famille vous surprenait de loin, ça pourrait sembler bien pire que le simple fait de fumer un joint. Vous seriez à jamais surnommé « Jean-le-fumeur-de-crack ».

4. FAITES UN SILENCIEUX

Faites Un Silencieux

Ce classique est un accessoire légendaire qui est utilisé depuis des décennies. Pour masquer l'odeur de la weed, couvrez une extrémité d'un rouleau de papier hygiénique vide avec quelques carrés de papier toilette. Fixez solidement le papier toilette sur l'ouverture avec un ruban élastique ou un élastique à cheveux. En soufflant la fumée, soufflez-la à travers l'extrémité non-couverte du rouleau, pour que la fumée soit capturée par le papier toilette avant de sortir de l'autre côté. Le papier toilette aide à éviter que l'odeur ne voyage, même si c'est de façon partielle.

Ce n'est pas un moyen parfait d'éliminer l'odeur, mais vous pouvez l'utiliser en dernier recours. Pour un meilleur silencieux, utilisez des lingettes à sèche-linge au lieu du papier toilette pour limiter la dispersion de la fumée.

5. IDENTIFIEZ DES ALLIÉS

Vous n'êtes pas seul dans ce monde. Il y a d'autres fumeurs de joints, peut-être même assis à la table du dîner. Identifier vos alliés fumeurs de joints est impératif pour maximiser l'expérience festive. Vous connaissez déjà probablement quelques autres consommateurs de weed, mais il est important de découvrir vos alliés qui rôdent dans l'ombre.

Un bon moyen de le découvrir est d'attendre que vos oncles et tantes aient bu quelques verres, puis de leur demander s'ils fument. Si la réponde est « fumer quoi ? » avec un grand sourire, vous avez trouvé un nouvel allié.

6. ALLEZ-Y DOUCEMENT SUR LA BOUTEILLE

Si vous êtes un fumeur débutant, il est préférable de s'en tenir soit à la weed, soit à l'alcool. Combiner les deux dans des quantités significatives crée un « enchaînement », qui peut vous rendre malade à vomir sur la table du dîner et/ou sur votre grand-mère, ce qui est fortement indésirable. Bien sûr, si vous pouvez le gérer, allez-y et profitez de votre soirée. Mais faites attention.

7. GARDEZ VOS RÉSERVES BIEN CACHÉES

Gardez Vos Réserves Bien Cachées

L'herbe dégage de merveilleuses odeurs, qui peuvent vous faire pousser des grognements du type « hmmmmmm »… Mais en compagnie de votre famille, le but est de limiter l'odeur et la vision de la weed, autant que possible. Vous pourriez utiliser une Boîte à Réserve de Poche SpaceVac, parfaite pour contenir cette odeur et garder la weed cachée loin des regards critiques.

Certains fumeurs malins cachent leurs réserves dans des objets du quotidien comme la Réserve Brosse à Cheveux. Soyez malin et audacieux. Assurez-vous simplement de ne pas attirer l'attention en fixant votre brosse à cheveux pendant tout le repas de fête. Autrement, amusez-vous bien avec vos cachettes.

UNE FOIS QUE VOUS PLANEZ, ESSAYEZ DE NE PAS TROP LE MONTRER

8. NE PUEZ PAS LA WEED

Désodorisant Orange Chronic

Beaucoup des membres de votre famille pourraient ne même pas savoir quelle est l'odeur de la weed. Cependant, ceux qui le savent remarqueront que vous planez en un rien de temps. Sentir la weed est un indice flagrant. Évitez de fumer des joints pendant les festivités et assurez-vous de porter des habits propres qui n'ont pas absorbés votre consommation annuelle d'herbe.

De plus, vous devriez de préférence utiliser des méthodes de vapotage ou d'aliments cannabiques, car l'odeur des têtes est difficile à cacher. Si quelqu'un vous attrape et vous dit « tu sens le cannabis ! », vous n'avez qu'à utiliser l'excuse à toute épreuve qui consiste à dire que vous êtes allé au zoo et qu'un chimpanzé fumait un joint juste à côté de vous. Si si, ça marche, faites-nous confiance. Vous pouvez aussi acheter le Désodorisant Orange Chronic pour couvrir cette odeur.

9. OUVREZ LES YEUX

Ouvrez Les Yeux

Autre indice flagrant, sans l'ombre d'un doute. Après avoir fumé un peu ou consommé ce délicieux aliment cannabique, vos yeux peuvent devenir aussi rouges que les joues de votre mère après 8 verres de vin. Ce problème est facilement résolu par des gouttes pour les yeux comme Open Your Eyes. Ces gouttes laveront tout le pêché de vos yeux et vous permettront de profiter du reste des fêtes sans paranoïa.

10. GARDEZ VOTRE CALME

L'aspect le plus dur pour s'en tirer avec ses aventures de fumage de joints est d'arriver à imiter les humains sobres. Tout d'abord, n'oubliez pas que le cannabis peut perturber la mémoire à court terme. Commencer à raconter une longue histoire, s'arrêter en plein milieu d'une phrase, puis demander « qu'est-ce que je disais ? » est un signe évident de votre « Reefer Madness ».

Gardez vos histoires courtes et, si vous oubliez de quoi vous étiez en train de parler, excusez-vous simplement pour aller aux toilettes. Rire de manière incontrôlée pour des banalités attire forcément les soupçons. Évitez de fixer les tableaux, de rire bêtement et d'expliquer à tout le monde le nombre de formes qui ressemblent à des organes sexuels dans ce tableau d'art abstrait. Limitez au maximum vos conversations philosophiques et, quand la fringale frappe, mangez lentement et systématiquement. N'engloutissez pas la dinde en l'enfournant comme un homme des cavernes.

Restez classe. Aussi, quand vous fumez des variétés relaxantes ayant tendance à clouer au canapé, buvez un café pour vous remonter, même si le fait d'être coulé au canapé peut facilement s'expliquer par un coma de digestion, après tous les plats que vous venez de dévorer.

11. PRÉPAREZ LES RÉPONSES À L'AVANCE

Rien de pire que ces conversations ennuyantes avec des membres de la famille que vous connaissez à peine. Personne n'a envie d'avoir ces discussions. Comment va votre chat, Boulette, ces derniers temps ? (Il est mort il y a 12 ans). Préparez des réponses courtes et amusantes qui vous permettront de vous éclipser de la conversation tout en renforçant votre statut social pendant les fêtes.

ET UNE SOLUTION COMPLÈTEMENT DIFFÉRENTE...

12. MESDAMES ET MESSIEURS, JE FUME DE LA WEED TOUS LES JOURS

Fumer Weed De Noël

Si vous vivez et passez les fêtes dans une région où le cannabis est légal, le mieux est encore de tout révéler. L'honnêteté est le meilleur moyen de vous assurer que vous pouvez fumer du cannabis pendant les fêtes. Peut-être que quelques tantes et oncles passéistes n'accepteront pas vos aventures fumette, mais au moins vous n'aurez pas besoin de vous cacher ni de vous sentir honteux de fumer de la weed. Ceci lancera aussi la conversation sur la légalité du cannabis et ses effets.

C'est votre moment de gloire. N'oubliez pas de bien faire des recherches avant de sortir du placard et apportez de bonnes connaissances à vos proches. Et, qui sait, peut-être qu'un membre de la famille inattendu se lèvera pendant votre discours pour dire « les mecs ! Je plane complètement en ce moment ! Je vous aime tous ! »

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs

Produits Connexes