Bernie Sanders Appelle à Mettre Fin à la Prohibition du Cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Bernie Sanders Appelle à Mettre Fin à la Prohibition du Cannabis

Bernie Sanders, faisant la course en tête pour la candidature Démocrate à la présidentielle aux États-unis, a déclaré que la prohibition du cannabis devait être totalement abolie, ce qui en fait le premier et le seul candidat à la présidentielle à le dire.

Sur le sujet du cannabis, la course à l’élection présidentielle aux États-unis a été peu enthousiaste. Bien sûr, de nombreux candidates ont déclaré que c’était un sujet à considérer, ou qu’ils soutenaient la tendance actuelle qui consiste à laisser les états décider par eux-mêmes, mais peu de candidats ont déclaré leur soutien total à la légalisation - probablement un mouvement politique pour sécuriser leurs positions. Jusqu’à ce jour. Bernie Sanders, l’un des candidats à l’investiture Démocrate pour la présidentielle, veut voir la fin de la prohibition du cannabis.

Sanders a détaillé son opinion dans un discours récent à l’Université George Mason en Virginie du Nord :

«Pour moi, il est depuis longtemps grand temps d’éliminer la prohibition fédérale sur le cannabis,» a déclaré Sanders à une foule l’applaudissant. «Pour moi, les états devraient avoir le droit de réguler le cannabis de la même façon que les états et lois locales réglementent maintenant la vente d’alcool et de tabac.»

Il a continué en déclarant que le cannabis devrait être dé-classifié. C’est très significatif, et si cela devient la position fédérale pour la politique nationale sur le cannabis, cela devra également être leur position pour la politique internationale - ce qui soutient l’idée que chaque pays devrait décider par lui-même. Ce que cela signifie pour nous tous, c’est que les États-Unis ne seraient plus un obstacle à la fin de la prohibition à l’ONU, ce qu’ils ont été pendant des décennies, en étant l’un des principaux groupes de pression pour maintenir la prohibition. Sans eux en travers du chemin, tous nos combats deviennent bien plus faciles.

En expliquant les raisons derrière son désir de voir le cannabis dé-classifié (le cannabis est actuellement dans la pire catégorie de drogues aux États-Unis), il a déclaré que le problème touchait aux droits civiques et des minorités.

«Trop d’Américains voient leur vie détruite car ils ont un casier judiciaire à cause d’une consommation de cannabis. C’est injuste. Cela doit changer,» a-t-il déclaré. «Nous dépensons environ 80 milliards de dollars par an de revenus fiscaux fédéraux et des états pour enfermer les gens. 80 milliards de dollars par an.»

Entre 2001 et 2010, 8 millions de personnes ont été arrêtées pour des délits liés au cannabis aux États-Unis. 9 personnes arrêtées sur 10 l’ont été pour possession de petites quantités. Ceci montre bien que la position anti-drogue de la loi censée arrêter les revendeurs et protéger le peuple se concentre en fait sur les consommateurs et détruit les vies des gens ordinaires.

C’est un sentiment partagé dans l’opinion publique américaine et dans le monde entier. Le soutient à la fin de la prohibition du cannabis continue à croître, et comme on peut le voir avec cette nouvelle, des politiciens se mettent enfin à y prêter attention.